Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Ghannouchi sur le départ ?    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Jusqu'à 46 degrés sur l'Ouest et le Centre    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Antony Blinken au Rwanda    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    On s'organise comme on peut    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Zefizef «corrige» Lekjaâ    Un fleuron pour l'excellence technologique    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    L'édition du retour...    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Wanda Nara sort la sulfateuse et menace le PSG    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie    Annaba: jeux de plage et concerts créent une ambiance estivale bon enfant    Coronavirus: 148 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Les enfumades de Sebih à Chlef, un crime colonial ancré dans la Mémoire collective    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sahara occidental: Joe Biden appelé à soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Des températures caniculaires annoncées samedi et dimanche sur l'Ouest et le Centre du pays    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    11e Festival de la chanson Chaâbi : prestations de quatre ténors confirmés du genre    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    L'heure de la convergence patriotique    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'international algérien Mahrez, champion d'Angleterre
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 05 - 2022

Pour la 4e fois de sa carrière, l'international algérien Riyad Mahrez est sacré champion d'Angleterre, et ce, suite à la victoire de son équipe, Manchester City face à Aston Villa (3-2).
Il égale ainsi Drogba le plus titré de l'histoire de la Premier League ! Au total, le Fennec a remporté un sacre avec Leicester en 2016 puis 3 avec les Skyblues en 2019, 2021 et 2022.
Une histoire exceptionnelle
Riyad Mahrez, celui qui aurait pu ne jamais devenir professionnel, est à la Une de la presse sportive internationale. Celui qui fut jugé trop maigre et pas assez rapide, est reconnu par ses pairs comme un géant du football. «L'Algérien compte uniquement sur son excellente technique pour concurrencer ses pairs». Son histoire est très riche en événements, tant privés que professionnels. Ce que savent aussi les supporters et les spécialistes de la balle est ronde est que de ce joueur, bien que souvent critiqué par une minorité de consultants sur quelques plateaux des émissions «sportives» des chaînes de télés algériennes, n'a jamais cessé de se battre sur les terrains tournant le dos à ceux qui continuent encore, à ce jour, de le considérer comme un joueur presque d'aucune valeur.
Le temps témoigne pour lui
Le temps lui donnera raison. «Sollicité par le PSG et l'Olympique de Marseille, l'ailier décide de s'engager avec le club du Havre FC, pensionnaire de Ligue 2». L'arrivée d'Erick Mombaerts en 2012 à la tête de la formation havraise est un véritable tournant dans sa carrière. «L'international algérien finira par s'imposer comme titulaire sur l'aile droite et se donne à cœur joie en étalant sa technique au cours d'une saison pleine avec trente-quatre matchs, pour quatre buts et six passes décisives». Cette manière de séduire lui permet d'exposer ses performances lesquelles finirent par être remarquées pour de nombreux clubs qui veulent s'attacher ses services.
Des témoignages élogieux pour l'Algérien
France Football rappellera que «Riyad Mahrez a connu des années plus difficiles après le sacre de Leicester. Le club est replongé en bas du classement un an seulement après avoir survolé l'Angleterre. «Ce n'est pas facile de passer de meilleur joueur de Premier League à élément d'une équipe qui se bat pour son maintien», a confié l'international algérien à FF. Il finira par signer finalement à Manchester City le 10 juillet 2018. «Sacré champion d'Angleterre dès sa première saison avec les Skyblues, puis champion d'Afrique avec l'Algérie l'été suivant, Mahrez regrette de ne pas être parti plus tôt des Foxes». «Après l'année du titre, si j'étais parti dans une top équipe, ça n'aurait plus été la même histoire. Pour moi, il est clair que j'ai perdu deux ans au très haut niveau. (Il insiste) J'ai perdu deux ans !»
Son bilan est convoité
L'international algérien finira par rattraper le temps perdu. Son bilan est convoité par des internationaux africains. Les médias appellent à juste titre «Après trois saisons à City, Riyad Mahrez a remporté deux Premier League (2019 et 2021), trois coupe de la Ligue anglaise (2019,
2020 et 2021), une coupe d'Angleterre (2019) et deux Community Shield (2018 et 2019)».
Reconnu par les spécialistes, Mahrez est pour beaucoup dans la réalisation des dernières performances qui ont permis à Manchester City d'atteindre pour la première fois de son histoire la finale de la Ligue des Champions. «Buteur en demi-finale aller, le capitaine algérien s'est montré décisif en s'offrant un doublé au match retour face au PSG (2-0).
«C'est la force des grands. On méritait d'aller en finale de la Ligue des champions, mais c'est le football. Là où on voit qu'on est une très, très grande équipe, c'est qu'on ne s'est pas écroulés ensuite. Et là, contre Villa, on est menés 0-2, on revient et on gagne ! À Liverpool, je sais qu'ils nous détestent, mais ils nous tirent vers le haut et on les tire vers le haut. Et on sera encore présents l'année prochaine», déclarait-il. Le voilà avec son quatrième titre de champion en Premier League.
La nouvelle génération détrône les anciens
De l'avis d'un média sportif étranger «Décidément, la nouvelle génération est déterminée à s'attaquer aux records de Didier Drogba, les uns après les autres ! Alors que Mohamed Salah l'a dépassé en tant que meilleur buteur africain de l'histoire de la Premier League et que Sadio Mané l'a détrôné comme meilleur buteur africain de la phase à élimination directe de la Ligue des champions, voilà que c'est maintenant Riyad Mahrez qui vient challenger la légende ivoirienne».
Différents médias internationaux résument le classement des internationaux africains
Pendant ce temps, Mohamed Salah et Sadio Mané se consolent à leur manière en inscrivant chacun un doublé lors du carton contre Leeds (6-0) mercredi en Premier League.
Mané, grâce à ses deux buts, dépasse la légende Didier Drogba comme 2e meilleur buteur africain de l'histoire du championnat anglais avec 106 buts pour le Sénégalais contre 104 pour l'Ivoirien.
Salah (116 buts) a, quant à lui, déjà dépassé son aîné depuis plusieurs mois et possède le titre de meilleur buteur africain de l'histoire de la PL.
Il vient également de dépasser Drogba en tant que joueur africain impliqué sur le plus de buts dans l'histoire de la PL !
Grâce à son doublé, l'Egyptien se retrouve en effet impliqué sur 160 buts (116 buts et 44 passes décisives) contre 159 buts pour l'ancien Eléphant (104 buts et 55 passes décisives).
Détail qui a son importance : le Pharaon a eu besoin de 72 matchs de moins pour atteindre ce total (182 matchs contre 254).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.