Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Le Conseil de sécurité exhorté à mettre un terme à l'obstination de l'Etat d'occupation marocain    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Coupe Davis (Groupe 3/Zone Afrique): l'Algérie menée au score (1-0)    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Wijnaldum a consulté Salah avant de rejoindre l'AS Rome    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Un rival de Sadr réclame le retour du Parlement    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    La Turquie «invitée» lundi prochain aux Etats-Unis    Un plan d'urgence pour développer ces filières    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    La voix écoutée de l'Algérie    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Le barrage inexploité    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Un grand soulagement est ressenti auprès des agriculteurs»
Mohamed Lamine sur les nouvelles mesures agricoles :
Publié dans La Nouvelle République le 31 - 05 - 2022

Deux mesures phares ont été prises récemment au profit des agriculteurs, a fait savoir, l'Inspecteur général du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Mohamed Lamini, lors de son intervention hier sur les ondes de la Chaîne III de la radio nationale. Il s'agit, a-t-il précisé, de l'exonération directe des importateurs des intrants agricoles inscrits sur la plate-forme de l'Agence algérienne de l'Exportation (Algex), et celle autorisant «l'importation du matériel agricole rénové non produit en Algérie». Cette dernière, poursuit-il, rentre «dans le cadre du processus et de l'intérêt accordé par les hautes autorités de l'Etat au développement des filières de céréalicultures et légumineuse et le développement des cultures stratégiques.»
Elle concerne, a expliqué M. Lamani, l'importation du matériel agricole rénové non produit en Algérie, à l'effet de promouvoir les grandes superficies au Sud du pays, à l'instar de tracteurs de plus de 200 chevaux, de semoirs mono-grain et du matériel spécifique aux grandes cultures telles des moissonneuses-batteuses adaptées aux grandes cultures.
Pour ce qui est de la première mesure, l'intervenant a indiqué que celle-ci a eu l'effet d'un soulagement général au sein de la corporation agraire du fait que les agriculteurs devaient, habituellement, fournir un document exigé dans le dossier d'accès au crédit. Une mesure qui causait, regrette-t-il, un immense retard par rapport au cycle biologique naturel des plantations. A ce propos, il a affirmé que «la suppression de ce document a été prise en réponse au souci exprimé par la base». Dans le même sillage, M. Lamani a cité l'exemple des agriculteurs maraîchers au besoin, en temps voulu, de semences de la tomate, de courgette et de poivron que la saison n'attend pas le complément du dossier par ledit document et satisfaction de cette exigence qui fait souvent rater à ces agriculteurs la saison.
Aujourd'hui, avise-t-il, la balle est dans le camp des importateurs qui doivent réagir en temps réel avec leurs banques pour procéder à satisfaire directement les demandes exprimées en la matière dans le cadre d'une liste établie, et d'informer que «cette liste comprend tous les intrants des filières animales et végétales, les produits phytosanitaires, les semences, les engrais, le matériel d'irrigation, le matériel de santé animale et végétale.»
S'agissant de la saison de «moisson-battage», le même responsable a estimé qu'elle «s'annonce prometteuse à plus d'un titre», notant par ailleurs que le Plan d'action du Gouvernement a consacré l'agriculture comme secteur stratégique et prioritaire en charge de la sécurité alimentaire du pays, notamment dans le contexte actuel particulier sur le plan géostratégique où la sécurité alimentaire est devenu une priorité absolue pour l'ensemble des gouvernements.
De par cela, le secteur de l'agriculture, a-t-il annoncé, œuvre à la mise en place d'une nouvelle feuille de route visant le développement de l'ensemble des filières et de l'agro-alimentaire. Cette nouvelle vision est consacré, selon lui, par la mise en œuvre d'un ambitieux programme de développement, portant sur le développement des légumes secs, de la betterave sucrière et d'autres cultures stratégiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.