Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Ghannouchi sur le départ ?    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Jusqu'à 46 degrés sur l'Ouest et le Centre    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Antony Blinken au Rwanda    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    On s'organise comme on peut    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Zefizef «corrige» Lekjaâ    Un fleuron pour l'excellence technologique    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    L'édition du retour...    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Wanda Nara sort la sulfateuse et menace le PSG    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie    Annaba: jeux de plage et concerts créent une ambiance estivale bon enfant    Coronavirus: 148 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Les enfumades de Sebih à Chlef, un crime colonial ancré dans la Mémoire collective    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sahara occidental: Joe Biden appelé à soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Des températures caniculaires annoncées samedi et dimanche sur l'Ouest et le Centre du pays    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    11e Festival de la chanson Chaâbi : prestations de quatre ténors confirmés du genre    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    L'heure de la convergence patriotique    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Tunisie risque de rater l'événement
Mondial-2022
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 06 - 2022

,Le Groupe «D» de la prochaine Coupe du monde risque de ne pas prendre de la hauteur en audience, un des élus qui devra se mesurer aux Bleus, risque de ne pas être présent. C'est Le Sport News Africa, qui lâche cette info : en effet, la Tunisie pourrait être écartée de cette compétition planétaire qui aura lieu au Qatar en novembre prochain. Le groupe «D» étant composé de la Tunisie, l'Australie, le Danemark et la France.
La nouvelle qui frappe
de plein fouet Carthage
Cette fâcheuse nouvelle impacterait l'équipe de France, puisque c'est elle qui devra affronter en premier les Aigles de Carthage. De qui serait composé le futur du Groupe «D», dans le cas où les Tunisiens seraient exclus ? Les motifs qui chiffonnent cet élan de participation des Aigles de Carthage ne laissent personne indifférent. Les Tunisiens n'arrêtent pas de prier pour que les effets de la polémique nés des matches truqués, ne fassent pas chavirer à quelques mois seulement du coup d'envoi de la Coupe du monde les espoirs et les attentes de tout un peuple. Une situation qui pourrait, malheureusement, pousser l'instance internationale de football à prendre les mêmes décisions que celles prises à l'encontre du Zimbabwé et du Kenya.
Pourquoi tout ça ?
Rappelons que la source du conflit serait selon divers médias étrangers notamment Sport News Africa, la conséquence des nombreuses polémiques autour des éventuels matches truqués ou «encore de la mise en place de barrages pour le maintien qui seraient à l'origine de la discorde d'un conflit qui enfle entre le ministre des Sports Kamel Deguiche et le président de la Fédération tunisienne de football Wadie Jary, et ce, depuis plusieurs semaines ce qui pourrait donner lieu à la dissolution prochaine de la FTF».
L'attente des résultats de l'enquête
Enfin, pour un journal électronique tunisien «un conflit ouvert entre le ministre des Sports Kamel Deguiche et le président de la Fédération tunisienne de football Wadie Jary serait à la base de cette rumeur». La cause ? De nombreuses polémiques à la suite de soupçons de matches truqués au sein du Championnat tunisien, explique Foot Mercato. Le ministre des Sports a déclaré que si des manquements graves sont constatés, la dissolution du bureau fédéral de la Fédération tunisienne de football était possible.
En cas de dissolution de la fédération, la FIFA a le pouvoir d'exclure la Tunisie du prochain Mondial. Reste à savoir quelles seront les conclusions de l'enquête…
Et si la FIFA...
Le Kenya et le Zimbabwe ont été exclus des qualifications pour la Coupe d'Afrique des Nations 2023 pour «ingérence politique» «et n'avaient été incluses dans le tirage au sort des qualifications qu'à condition d'être autorisées par la FIFA à participer à la compétition».
«Les deux fédérations ont été dissoutes par leurs gouvernements respectifs l'année dernière, puis suspendues par la FIFA en février. Le ministère des Sports du Kenya a dissout sa fédération de football après que le président Nick Mwendwa ait été inculpé de plusieurs chefs d'accusation de fraude, tandis que le comité exécutif de l'association du Zimbabwe a été dissout sur la base d'allégations de détournement de fonds. Les deux Fédérations de football seront considérées comme perdantes et éliminées de la compétition, a déclaré la CAF dans un communiqué publié ce mardi.
Les groupes C et K seront composés uniquement de trois équipes et l'ordre des matches sera maintenu conformément au calendrier des rencontres».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.