Le rôle de la Banque nationale des semences dans le renforcement de la sécurité alimentaire mis en exergue    Basket / Championnat d'Afrique féminin U18 (5e-8e places) : victoire de l'Algérie devant la Tanzanie (71-31)    Accidents de la circulation: 13 morts et 464 blessés en une semaine    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique)-2e journée: l'Algérie menée au score par la Namibie (0-1)    Lancement prochain d'une campagne de reboisement visant la plantation de 60 mns d'arbustes    Mouloudji reçoit l'ambassadrice de la République Fédérale d'Allemagne à Alger    Mali/attaque à Tessit: 42 soldats tués    Drame de Melilla: de nouveaux crimes commis par le Makhzen à l'encontre des migrants africains    Le communiqué de Bourita sur l'agression contre Ghaza, une mascarade    Le 11e Festival national de la chanson chaâbi s'ouvre à Alger    L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    Origine à déterminer    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Loin d'être un discours de consommation    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    L'heure de la convergence patriotique    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coup d'envoi de la 13e édition
Festival culturel de la musique et de la chanson oranaise
Publié dans La Nouvelle République le 27 - 06 - 2022

Le coup d'envoi de la 13e édition du Festival culturel local de la musique et de la chanson oranaise a été donné, dimanche au Théâtre régional «Abdelkader Alloula» d'Oran, par la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, en présence des autorités locales et de membres de la famille culturelle.
A l'ouverture, la ministre a souligné en substance que «cette édition du festival qui coïncide avec les Jeux méditerranéens revêt une dimension internationale», tout en insistant sur la promotion de la chanson oranaise «Tabaa El Wahrani», un genre musical propre à la région de l'Oranie qui puise ses sources dans le Melhoun.
A ce sujet, Soraya Mouloudji a mis l'accent sur la valorisation du patrimoine culturel national, ainsi que sur la prise en charge et la promotion de jeunes talents.
Pour sa part, la commissaire du festival, Khalida Benbali a affirmé que cette manifestation culturelle et artistique, créée dans le cadre de la préservation de la chanson oranaise et du genre musical oranais, gagne en maturité et s'affirme d'année en année.
Au passage, elle a valorisé le rôle de l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (Onda) dans l'accompagnement des chanteurs en herbe notamment.
La soirée d'ouverture a été marquée par la montée sur scène de jeunes chanteurs dont Maâti Hadj, Ali El Maaskri, élèves du défunt oranais Blaoui El Houari, de même que d'autres noms dont Houria Baba, Souad Bouali, Houari Benchenet et Saber Houari qui ont proposés un bouquet de chansons.
Maati Hadj a ouvert le bal avec un bouquet de chansons puisés du répertoire local en hommage à des chantres oranais à leur tête Ahmed Wahby et Blaoui Houari dont «Nebghik nebghik» et «Wahran Wahran», qui ont conquis le public nombreux ayant retenti en chœur des passages avec le chanteur.
Trois soirées musicales sont au programme de ce festival, qui se poursuivra jusqu'au 28 juin en cours et qui vise à faire connaître aux différents hôtes de la ville d'Oran cet art musical, a-t-on indiqué, soulignant que chaque soirée sera animée par six chanteurs sous la direction du maestro Kouider Berkane.
D'autres chanteurs donneront du rythme et de la voix aux soirées musicales de cette manifestation artistique, dont Sid-Ahmed Gottaï, Hezil Benaïcha et autres étoiles qui ont pris le relais pour promouvoir la chanson oranaise, comme Aïda Adda, Reffas Amar, Aya Baghdadi, ainsi que des troupes du genre «Bedoui» et «Meddahate» et autres locales.
Les soirées seront riches en créativité avec de nouvelles voix à la faveur de cette manifestation cette année exceptionnelle, tant attendue par les amoureux de la chanson oranaise qui seront sans doute nombreux à la suivre, selon les organisateurs


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.