Derrar évoque une situation épidémiologique inquiétante    Foot-sélection nationale (U20): six cas testés positifs au Covid-19    USMA: 5 cas positifs au Covid-19 "totalement asymptomatiques"    ASSE : Le feuilleton Boudebouz serait définitivement terminé !    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Démantèlement d'une bande criminelle spécialisée dans l'escroquerie via les réseaux sociaux    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Appel à renforcer l'itinéraire technique pour développer la céréaliculture    Des ventes promotionnelles pour dynamiser la vente des livres    MICRO-ENTREPRISES : Les attributions du ministre délégué fixées    Tournoi ITF de Monastir: Ibbou directement dans le tableau final    Djaballeh appelle au boycott des produits français    CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution    EDUCATION NATIONALE : Le calendrier des compositions fixé en 2 phases    MASCARA : Un nouveau siège pour la radio locale    REMISE DES CLES DES LOGEMENTS LPP : Les souscripteurs appelés à finaliser les démarches administratives    Plaidoyer pour l'ouverture des frontières    Man United : Solskjaer laisse Pogba et Van de Beek sur le banc. Il s'explique    L'amendement de la Constitution, acte "fondateur d'un Etat moderne et démocratique"    Mahrez remonté contre la déformation de ses propos    Mohamed Islam Bakir en renfort    Trois anciens walis dans la tourmente    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Les délires d'un haineux    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Un fléau à Mostaganem    Pavé au chocolat    Convalescence    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Petit vampire de Joann Sfar, de la BD au grand écran    Le Royal Opera House : Vente d'un tableau de Hockney pour survivre à la pandémie    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    10 décès et 250 nouveaux cas    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    Le Soudan se rapproche d'Israël    "Il y a autant d'intérêts multiples pour que la paix se fasse simplement"    L'Algérie, un pays toujours pas sûr pour l'UE    Naissance d'un comité de soutien à Mohamed Tadjadit    La passion retrouvée    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    Et l'ennui naquit à l'université !    Le foncier industriel sous la loupe    L'ISSUE DES BRAVADES    Le MSP pointe du doigt Macron    Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La «pharmacie hospitalière», une nouvelle spécialité ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 05 - 05 - 2009

Ajouter une nouvelle spécialité dédiée à la «pharmacie hospitalière» pour les étudiants de pharmacie est la proposition que devront soumettre les spécialistes du secteur à leur ministère de tutelle, à l'issue de quatrième rencontre scientifique qui devra s'ouvrir aujourd'hui à l'Etablissement Hospitalier Universitaire (EHU) «1er Novembre» de l'USTO. C'est ce qu'a indiqué, hier, le Professeur Toumi, chef du département de pharmacie et chef du service de pharmacologie clinique au niveau de l'EHU d'Oran, lors d'un point de presse animé à la veille de ces rencontres, au niveau du département de pharmacie à l'IGMO.
Près de 500 participants prendront part aujourd'hui à cette 4ème Rencontre scientifique dédiée, cette année, au thème de la «Pharmacie hospitalière».
Organisés par le département de pharmacie de la Faculté de médecine d' Oran, les travaux de cette rencontre seront articulés autour de deux axes principaux : la sécurité thérapeutique et l'apport de la formation du pharmacien hospitalier dans la gestion des produits de santé, a indiqué le Professeur Toumi. «On a invité tous les chefs de services des pharmacies centrales des hôpitaux pour aborder ensemble les problèmes inhérents principalement à la gestion et à l'approvisionnement. Le but étant d'en tirer le maximum d'enseignements à la lumière des différentes expériences qui seront présentées par les chefs de service des pharmacies centrales » a, par ailleurs, affirmé le professeur Toumi. Pour le chef du département de Pharmacie, le souci majeur à travers l'ouverture de ce débat est de « garantir une prise en charge convenable du malade tout en participant efficacement à l'économie de la santé ». En d'autres termes, a-t-il ajouté, il s'agira de garantir une meilleure rationalisation des produits de santé et assurer de bonnes pratiques de la pharmacie hospitalière.
Selon le professeur Toumi, une qualification plus prononcée s'impose aujour- d'hui pour les pharmaciens hospitaliers, notamment dans les domaines de la pharmaco-économie, la gestion des stocks, la stérilisation, la reconstitution centralisée et l'hygiène hospitalière, entre autres.
A noter enfin que cette quatrième rencontre scientifique sera organisée avec la participation du Laboratoire nationale de Contrôle des Produits pharmaceutiques (LNCPP), de l'Agence nationale du Sang (ANS), en présence d'experts de la prévention du ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.