Man United - Cavani : "J'ai développé une grande affection pour le club"    Après des tensions avec Madrid et Berlin, le Maroc en brouille avec Téhéran    Palestine: l'artillerie israélienne bombarde deux sites au Nord de la bande de Ghaza    Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Barça : Piqué envoie une pique au Real Madrid    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Les marches soumises à autorisation    La siesta    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    L'éviction de listes charme l'opinion    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chambre de commerce: Eclairages sur la loi de finances 2012 et son impact sur l'économie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 01 - 2012

La chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie organisera, demain à l'Hôtel Sheraton, une journée d'études sur les «dispositions de la loi de finances 2012 et son impact sur l'économie», apprend-on du 1er vice-président de la chambre de commerce, M. Moufok Amine. Outre les opérateurs économiques de la région Ouest, la rencontre accueillera le directeur général des Impôts, le DG du Domaine national et le DG des Douanes, ainsi que leurs collaborateurs du ministère des Finances. Mis à part les interventions des différents responsables sur la LF 2012 et ses dispositions, le débat sera ouvert aux opérateurs économiques qui feront part de leurs préoccupations.
Ainsi, la loi de finances 2012 a introduit une série de mesures pour développer l'entreprise et l'investissement, notamment à travers l'allègement de la fiscalité et l'exonération de taxes pour certaines activités. Elle consacre la démarche de l'Etat pour une relance effective de la production nationale hors hydrocarbures, notamment à travers l'encouragement des PME. La LF 2012, adoptée en novembre par le parlement, a introduit, sans le recours aux taxes, une série de mesures socio-économiques visant à développer l'entreprise et l'investissement notamment à travers l'allègement de la fiscalité au profit des PME, conformément aux recommandations de la tripartite du mois de mai dernier. La loi a décidé la suppression de la taxe applicable depuis 2010 sur le blé dur importé, lorsque le prix du quintal à l'importation est inférieur au prix réglementé sur le marché local, la réduction, au profit des boulangers, du taux d'impôt forfaitaire unique (IFU) de 12% à 5% et leur exemption de la taxe sur les activités polluantes ou dangereuses sur l'environnement. Elle fait aussi profiter les laits infantiles médicaux spéciaux d'une exemption de la TVA et d'une réduction des droits de douanes de 30% à 5%, reconduit l'interdiction de l'importation des vêtements usagés (friperie) afin de protéger la production nationale du textile et réduit de 30% à 15% les tarifs douaniers appliqués aux importations du thon blanc.
Il y a également la suppression de la taxe de domiciliation bancaire de 3% sur les opérations de réassurance pour réduire la pression fiscale sur les compagnies d'assurance de droit algérien. Les promoteurs d'activité ou projets éligibles à l'aide du Fonds national de soutien aux micro-crédits bénéficieront d'une exonération de la TAP (taxe sur l'activité professionnelle). Même la pénalité réservée aux fraudeurs fiscaux a été réduite de moitié, les taux fixés à 200% passeront à 100% et celles de 100% à 50%, et ce afin d'aboutir à plus de rendement en matière de recouvrement des pénalités pour le Trésor public et d'alléger le contribuable de la contrainte financière. Actuellement, 50 à 60% du budget de l'Etat est financé par la fiscalité pétrolière, alors que la quasi-totalité des exportations algériennes proviennent des hydrocarbures.
Par ailleurs, l'ensemble des entreprises économiques sont éligibles au retraitement de l'ensemble de leurs impôts et taxes impayés, excepté les entreprises ayant fait l'objet de pratiques frauduleuses. Signalons, enfin, que la rencontre de demain traitera d'autres dispositions contenues dans la loi de finances 2012.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.