Le vice-président turc se recueille à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération    Le vice-président de la République de Turquie visite Djamaâ El-Djazaïr    Tiaret: lancement des travaux de 148 projets d'AEP à l'échelle nationale dans quelques jours    Athlétisme/Championnats d'Afrique: Oussama Khennoussi en or au disque    Hadj-2024: arrivée du premier groupe de hadjis à Oran    Diplomatie économique: importance de renforcer la présence du produit algérien à l'étranger    Alger: fermeture temporaire de la RN 1 et de la rocade Sud au niveau de "la Côte" à partir de lundi    Réorganisation des associations pour de meilleurs services    Coup d'envoi de la saison estivale à partir de la nouvelle plage des Dunes    Bilan 2022/2024 et perspectives de l'économie algérienne 2025/2030    Un concours autour de l'intelligence artificielle dans l'agronomie    Cuba va participer à la procédure de l'Afrique du Sud contre l'entité sioniste    Manifestations dans des villes et capitales internationales pour dénoncer le génocide    Washington soutiendra l'entité sioniste en cas de conflit avec le Hezbollah    Ghaza: intensification des attaques sionistes contre les civils, les infrastructures et les équipes municipales    Ghaza: deux martyrs et plusieurs blessés dans une frappe sioniste contre un centre medicale    Priver 39.000 lycéens de Ghaza de passer leurs examens est "horrible et triste"    ONM de Skikda: décès du Moudjahid Mohamed Belakdar    Menace des Aigles d'un boycott    WA Tlemcen : des changements prévus qui vise le retour en Ligue 2    Zahra Tatar en or au lancer du marteau    «Ces élections ont un impact direct et important sur les attentes des citoyens»    Plages, forêts et maquis sous la loupe de 30.000 hommes d'intervention    La Protection civile sensibilise contre les risques de noyade    Lancement de la réalisation de 350 centres de proximité de stockage à travers le pays    «Les défis à venir exigent la consolidation des acquis»    Les ensembles de Blida et Constantine enchantent le public algérois    L'Europe gangrénée par les populismes de gauche et de droite    Guillaume Meurice dénonce une instrumentalisation de l'antisémitisme à des fins politiques    Khenchela: ouverture du 12ème Festival national du théâtre pour enfant    Meeting international en Pologne: victoire de l'Algérien Mohamed Ali Gouaned en 1:44.60    Tous les moyens mobilisés pour promouvoir la médecine nucléaire en Algérie    La canicule continuera d'affecter des wilayas du sud jusqu'à mardi    Athlétisme/Championnats d'Afrique: trois médailles pour l'Algérie    Guelma: une caravane de sensibilisation pour exhorter les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales        19e "Andaloussiates El Djazaïr": les ensembles de Blida et Constantine enchantent le public algérois    Election présidentielle en Algérie. En avant toute vers la stagnation    Algérie : Manœuvres insidieuses autour de l'exploitation du gaz de schiste dans le Sahara    Déshabillons-les !    Commission mémorielle ou marché aux puces    Le droit de massacrer, de Sétif à Gaza    Megaprojet de ferme d'Adrar : « elmal ou Etfer3ine »    Le Président Tebboune va-t-il briguer un second mandat ?    Prise de Position : Solidarité avec l'entraîneur Belmadi malgré l'échec    Pôle urbain Ahmed Zabana: Ouverture prochaine d'une classe pour enfants trisomiques    Coupe d'afrique des nations - Equipe Nationale : L'Angola en ligne de mire    Suite à la rumeur faisant état de 5 décès pour manque d'oxygène: L'EHU dément et installe une cellule de crise    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Avec Plasticycle, Besma Belbedjaoui fait dans la bonne récup !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 26 - 11 - 2013

Grâce à elle, nos déchets plastiques, envahissants et destructeurs, deviennent des granulés régénérés de type PET (Polytéréphtalate d'éthylène), efficaces et discrets, utilisés dans l'industrie du plastique, du textile et de l'emballage. De la bonne récupération menée par Plasticycle Algeria, entreprise de recyclage, habilement dirigée par Besma Belbedjaoui.
Dans quelques semaines, des granulés PET sortiront de l'usine installée à Ibn Ziad dans la wilaya de Constantine. Ils seront ensuite vendus à des entreprises qui les transformeront en cordes, bouteilles, vêtements et autres objets à base de plastique. Ce seront les premiers pas de Plasticycle... sept ans après le dépôt du dossier auprès de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ).Il en a fallu de la patience et de la détermination, à Besma Belbedjaoui pour réaliser, fin novembre 2013, les premiers essais sur une machine de broyage-lavage-séchage et une autre de granulation. «Je viens de recevoir mon matériel de travail importé de Chine et acheté grâce aux fonds de l'ANSEJ mais il m'a fallu me battre pour l'obtenir», raconte la chef d'entreprise de 29 ans, diplômée d'une licence en biologie, option génétique, à l'Université des sciences et technologies Houari Boumédiène d'Alger (USTHB) et d'un diplôme d'études supérieures (DES) en marketing et communication. «Mon dossier est resté bloqué pendant cinq ans à l'ANSEJ jusqu'au jour où le Premier ministre Abdelmalek Sellal a annoncé que 2013 sera l'année de l'environnement», poursuit Besma Belbedjaoui. Pendant ce temps, la persévérante entrepreneure ne perd pas son temps. Elle commence par un stage chez un fabricant de «plafond tendu» où elle acquiert pendant deux ans les «notions du plastique» à savoir la température, la matière, la forme, etc. Elle s'envole, ensuite, pour la Chine, en 2012, où se déroule à Shanghai, le Salon international des plastiques. «C'est là-bas que j'ai choisi mes fournisseurs et mes machines», explique-t-elle. Désormais engagée dans une bataille avec les banques qui refusent de lui accorder le crédit nécessaire à la construction d'une usine sur le terrain reçu en concession par la Comité d'aide à la localisation et à la promotion de l'investissement et de la régulation du foncier (CALPIREF), Besma Belbedjaoui loue pour une petite fortune un hangar dans une ancienne usine étatique en faillite. «Pour l'instant, c'est grâce à mes fonds propres que j'arrive à payer mes 100.000 dinars de loyer mensuel et mes 5 employés», confie-t-elle.
PIONNIERE
Mais dès que les machines tourneront à plein régime pour produire 300 kilos de granulés PET par heure et 1,2 tonne par jour, Plasticycle deviendra vite rentable. Avec 5 millions de sachets plastiques utilisés chaque année par l'Algérie soit 200 sachets par habitant, par an et une augmentation annuelle de 5 à 6 %, la matière première n'est pas prête de se tarir. Et la position de pionnière dans le secteur - une desraresentreprises du pays à faire la granulation - donne à Plasticycle un avantage certain. Sans compter que Besma Belbedjaoui a scrupuleusement préparé son «business plan», ce qui lui ne fait pas douter que Plasticyle a de l'avenir. Après avoir constaté que 44 % des sociétés productrices de plastique en Algérie étaient situées à l'est, l'enfant de Constantine a choisi d'y installer son entreprise. «Bien que l'unité de recyclage soit installée à Ibn Ziad, wilaya de Constantine, Plasticycle propose ses services à tout l'est et au centre du pays», précise la chef d'entreprise qui compte d'ores et déjà cinq ou six fournisseurs, répartis entre Alger, Sétif, Batna, Kenchela, etc., dont le groupe hôtelier Accor propriétaire des chaînes Ibis, Sofitel et Mercure. «Nos principaux clients sont des fabricants de produits plastique à qui l'on recycle leurs déchets industriels, ce qui leur permet de récupérer leur propre matière première à moindre coût», explique Besma Belbedjaoui. Acheté entre 28 et 30 dinars le kilo, parfois même donné gratuitement, le plastique, une fois transformé en granulé PET est vendu entre 100 et 110 dinars le kilo, détaille cette passionnée de génétique qui couve déjà d'autres projets pour sa toute jeune entreprise. «Nous avons l'ambition d'agrandir notre unité pour recycler d'autres produits d'ici 2015, notamment les déchets ménagers». D'autres matières retrouveraient alors un second souffle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.