Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Sonelgaz menace    179 milliards de créances impayées    Des journalistes créent une association nationale de soutien avec le peuple sahraoui    Images d'ailleurs, regards d'ici    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Entre avancées et entraves    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans le commerce de psychotropes à El-Amria    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Kaboré en tête des résultats partiels    L'UNFA réitère son soutien à la femme sahraouie    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Mise en service prochaine de 66 forages    Le barrage de Bouhamdane rempli à 40%    Programme des rencontres    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Neuf communes bientôt alimentées à partir du barrage de Koudiate Acerdoune    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    "La sécurité, c'est mieux !"    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Sûreté de wilaya: 10.000 infractions aux mesures préventives en 15 jours    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Diego maradona s'èteint à 60 ans    Le gouvernement entretient le suspense    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CHETOUANE: L'APC d'Ain Fezza gelée
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 04 - 2015

Contre toute attente, l'assemblée populaire communale (APC) d'Ain-Fezza (daïra de Chetouane), a été gelée, et le fonctionnement des affaires courantes de cette institution de base a été confié provisoirement au secrétaire général de l'APC, qui était composée, depuis les élections locales, le mois de novembre 2012, de quinze élus d'obédience Fajr El-Djadid (4), Fln (2), El-Karama (5), Rnd (2), Pt (1) et El-Moustaqbal (1). C'est une délégation de la direction de la réglementation générale (DRAG) de la wilaya de Tlemcen qui s'est rendue, le 7 avril 2015, à la mairie d'Aïn Fezza pour notifier cette décision de gel à l'ex-président de l'APC, Mekkaoui Hamza, et procédé à l'installation du SG dans ses nouvelles fonctions à la tête de l'APC.
Une dissolution définitive de cette APC est désormais inévitable, si l'on se réfère au code communal qui stipule que lorsqu'il y a dissension grave entre les membres de l'APC empêchant le fonctionnement normal des organes de la commune, il est procédé à la dissolution et à son renouvellement.
La population de la commune d'Ain-Fezza a mal accueilli la nouvelle du gel de l'APC et impute cette situation de blocage au climat tendu depuis quelque temps, créé par certains élus de l'ancienne APC, qui, aveuglés par leurs intérêts personnels, ont tout fait pour saboter les efforts déployés par l'ex-P/APC, Mekkaoui Hamza, pour faire sortir cette commune, aux multiples atouts touristiques, du sous-développement et de la marginalisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.