Les bienfaits méconnus du citron    Ballon d'Or : Guardiola prend la défense de Messi    Déclaration de patrimoine en question    Quand la chute du dinar fausse les calculs    Elections locales: Les résultats préliminaires connus    Du 4 au 6 décembre: Une conférence nationale sur la relance industrielle    Coupe arabe FIFA: Algérie A' - Soudan, aujourd'hui à 11h00 - Bien entamer la compétition    Ballon d'Or: Messi, un sacre qui fait grincer des dents !    JSK - Les joueurs confinés: Le match face au Royal Léopards reporté    Ténès: Deux morts dans un glissement de terrain    Raffinerie de Skikda: Huit personnes atteintes de brûlures suite à un incendie    Illizi: Quatre morts dans une collision    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Une journée cruciale pour la droite, aujourd'hui en congrès    Le FFS en quête d'alliance    Les indépendants exigent une enquête    Le temps des tractations    Vers la révision des textes juridiques    Témoignages    Messi, le ballon dort    Mahrez au 20e rang    Toujours dans l'impasse    «L'Algérie est ciblée»    Le programme de travail sera valable du 4 décembre 2021 au 31 janvier 2022    L'Algérie souhaite davantage d'investissements chinois    Le docteur Derrar fait le point    82 familles relogées    17 personnes coincées dans un immeuble    Ce que veulent les syndicats de la santé    95 décès depuis le début de l'année    L'hostilité à l'engagement armé de la France de plus en plus visible    Xi Jinping adresse un message de félicitations à une réunion à l'ONU    «L'art : le regard pour ombre»    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Semaine du court métrage    Accélérer la mise en œuvre de l'Accord d'Alger    Maroc Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    Les nouvelles technologies au secours de la culture    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Violence, critiques contre les arbitres et suspension des dirigeants : Une fin de saison qui fait peur
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 05 - 2015

Les deux dernières journées du championnat de Ligue 1 font réellement peur du fait de la situation de l'ensemble des équipes, mais aussi du comportement des dirigeants et supporters de certains clubs. En tout, 11 équipes sont concernées par la relégation et autant d'équipes prétendent en même temps à des places sur le podium en vue d'une qualification à une compétition africaine.
Or, il se trouve que cet enjeu dépasse le cadre sportif, au vu des déclarations intempestives de certains dirigeants et entraîneurs de clubs. La réaction de la Ligue de football professionnel ne s'est pas fait attendre dans la mesure où ces dirigeants ont été sanctionnés. Cela a directement influé sur les supporters dont le comportement reste condamnable. Du coup, on assiste à des démissions ou des fausses démissions en cascade de la part de certains dirigeants et entraîneurs. Le président de l'USMH, Mohamed Laib, a annoncé qu'il est démissionnaire. Il a informé les membres du conseil d'administration du club qu'il ne sera plus président de l'USMH à compter du 16 juin prochain. L'annonce de Laib tend en fait à anticiper sur la grogne des supporters de l'USMH ou plutôt absorber leur ire. Ces derniers ont reproché aux joueurs et dirigeants du club d'avoir «arrangé» le résultat du match contre le NAHD. Ne pouvant pas supporter cette pression, Laib a annoncé qu'il était démissionnaire. Les présidents de la JSK, Hannachi, du CSC, Bentobal, et Amani du RC Arba ont également annoncé qu'ils sont «démissionnaires». Il en est de même pour le président du CRB, Reda Malek, qui menace de «se retirer du monde du football en signe de protestation contre la LFP». Il a indiqué qu'il ne comprenait pas les sanctions que lui a infligées la LFP. Il est reproché au président du CRB d'avoir critiqué l'arbitre du match contre l'ESS, disputé samedi dernier au stade du 20-Août. Cet arbitre a privé le CRB d'un penalty, synonyme de victoire, selon Malek, qui a estimé que cela aurait permis au Chabab de jouer le titre. Le président de l'O Médéa, Mahfoud Boukelkal, a également écopé d'une suspension pour avoir critiqué l'arbitre du match contre l'USM Blida. Il faut relever que la fin de la saison est marquée par des critiques acerbes à l'encontre de l'arbitrage, qui ne fait pas l'unanimité. Les hommes en noir sont sévèrement critiqués par les clubs, sachant que chaque point vaut son pesant d'or en cette fin de saison. Ainsi l'entraîneur du MC Oran, Jean-Michel Cavalli, s'en est pris à l'arbitre du match contre l'ASMO. Il a estimé que ce referee a privé le MCO de prétendre jouer le titre, la formation oranaise étant à quatre points du leader. Les déclarations des uns et des autres, les erreurs d'arbitrage et les sanctions de la LFP sont autant d'éléments qui incitent les supporters à la violence. Il arrive à ces derniers d'empêcher carrément leurs équipes respectives de s'entraîner. C'est le cas des supporters de l'USMBA, du MCEE et du CSC qui ont empêché les joueurs de s'entraîner, en signe de protestation contre les mauvais résultats. C'est dire que dans le monde du football algérien, la déficience des dirigeants a affaibli les clubs et les structures de gestion de cette discipline sportive, ce qui a permis à la rue de se substituer aux dirigeants !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.