Production locale d'insuline: 50% des besoins nationaux couverts dès 2023    Commerce: 897 tonnes de bananes saisies en 11 mois    Partenariat algéro-américain pour la production de câbles électriques    Lutte contre le terrorisme: L'Algérie intensifie ses initiatives en Afrique    L'Allemagne face à son histoire    Pendules à l'heure africaine    ASO Chlef: L'entraîneur Lyamine Bougherara démissionne    Mondial foot 2022: le bal des nouveaux «hypocrites»    Ligue 2 - Centre-Ouest: Déplacement favorable pour l'ESM, les dauphins en péril    Tribunal de Dar El Beida: Ferhat M'henni condamné à la perpétuité    Ouargla: Cinq membres d'une même famille meurent asphyxiés    Biskra: 2,3 kg de cocaïne saisis    Xi Jinping a rencontré, hier, des dirigeants arabes    26000 combattants à réintégrer    Le président béninois appelle à une action concertée    Le récit d'un duel alimentaire    Loukal poursuivi encore pour «espionnage»    Les engagements de Bouslimani    Mercato, le rétropédalage    Début des travaux intérieurs    Nuit de peur à Oued Smar    Les jeunes du FFS reprennent le flambeau    Mobilisation autour de l'Etat national    «L'Algérie a dépassé l'étape critique»    Fauché par un train    Le «thon»...c'est de l'argent!    Tebboune «unit» l'Afrique    Zoom sur la Palestine et le Sahara occidental    Documentaire sur le moudjahid Ramdane Djamel    Des monologues présentés en «hors compétition»    M. Benabderrahmane reçu à Riyad par le président chinois    Le Président Tebboune appelle à poursuivre le combat contre la corruption    Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural reçu par le vice-président de la République de Côte d'Ivoire    Le FFS tient son 6e congrès national    Foot/ Ligue 2 : l'AS Khroub chute à Skikda, l'USM Annaba rejoint l'US Souf au 2e rang    Le renforcement des relations entre le Monde arabe et la Chine contribuera à l'émergence d'un monde multilatéral    Lamamra s'entretient avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l'UA    Coup d'envoi samedi de la 10e édition de la coupe d'Algérie de football des détenus    Pluies orageuses sur l'est du pays à partir de vendredi soir    Tribunal de Dar El Beida : le chef du mouvement terroriste "MAK" condamné à perpétuité    11e FICA: projection du long métrage "Argu"    Tamanrasset : importance des médias de proximité dans la transmission d'une information exacte    Lycée "Dar El Hirfi" de Dellys (Boumerdes): monument de la formation vieux de 140 ans    Le Président Tebboune préside la réunion de travail périodique au siège du MDN    Alfred Berenguer, l'Algérie au cœur    Le chemin est encore long    «Samahna si l'Hadj» !    Tebboune: «Je suis pleinement conscient des aspirations du peuple»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Chlef: Du nouveau à l'hôpital des Sœurs Bedj
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 02 - 2016


Le nouvel hôpital de 240 lits de Chlef, baptisé au nom des Sœurs Bedj, est un investissement majeur pour la population de la wilaya de Chlef et de ses environs. Inauguré en novembre 2013 par Sellal, cette importante infrastructure hospitalière qui aura coûté à l'Etat la bagatelle de 400 milliards de centimes, ne cesse de se développer au fil du temps, notamment par l'ouverture de nouveaux services. Ainsi, outre les équipements d'imagerie (scanner, IRM entre autres) et les laboratoires d'analyses, l'hôpital dispose de 6 blocs opératoires dont un destiné aux urgences. Les actes de chirurgie pratiqués actuellement au niveau de cet hôpital concernent l'urologie, la cardiologie, l'ophtalmologie, l'ORL, la rééducation fonctionnelle, la traumatologie et la chirurgie générale. Tout récemment, cet hôpital a été renforcé par un service de réanimation, un service de cancérologie et un service d'hémodialyse doté de plusieurs générateurs. Sur ce dernier point, il est important de noter que devant la recrudescence des maladies liées à l'insuffisance rénale, la direction de la santé et de la population a fait l'acquisition de plusieurs machines d'hémodialyse pour les affecter aux différents hôpitaux de la wilaya et de certaines polycliniques, à l'image de celle de la ville côtière de Béni-Haoua dont les malades étaient astreints de joindre l'hôpital de Ténès distant d'une cinquantaine de km pour des séances d'hémodialyse. Concernant l'hôpital des Sœurs Bedj, nous avons appris que cette semaine, c'est le service de cardiologie qui s'est vu renforcé par un nouvel équipement, notamment par l'introduction du cathétérisme cardiaque, une méthode d'exploration utilisée pour effectuer divers tests et interventions. Considéré comme une technique de pointe, le cathétérisme cardiaque permet habituellement de mesurer la pression dans les cavités cardiaques et le fonctionnement du mécanisme responsable de l'apport sanguin, de même que pour dépister des anomalies cardiaques chez les nouveau-nés. Cet examen peut également être utile pour déterminer si une intervention à cœur ouvert s'impose ou non. Par ailleurs, on peut faire appel à cette méthode dans un but thérapeutique, notamment pour le traitement ou la réparation de malformations cardiaques, pour dilater une valvule sténosée ou désobstruer une artère ou un cœur greffé. Selon un cardiologue, «une petite sonde flexible appelée cathéter est insérée dans une artère ou une veine du haut de la cuisse (l'aine) ou du bras, afin de rejoindre le cœur. On se réfère ensuite à des radiographies pour visualiser les vaisseaux sanguins et le cœur. Ce cathéter mesure la pression à l'intérieur du cœur et des vaisseaux sanguins, permettant ainsi de déterminer si le sang passe d'un côté à l'autre du cœur». Il faut rappeler que jusqu'à ce jour, les patients souffrant de troubles cardiaques étaient contraints de se diriger vers les hôpitaux de la capitale pour s'y soigner gratuitement. Pour ce retraité de l'éducation qui «traîne» sa maladie depuis de longues années, c'est «la délivrance». «Enfin, je serai fixé sur ma maladie et par conséquent je recevrai les soins appropriés».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.