PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    188e anniversaire de l'allégeance à l'Emir Abdelkader, l'unité nationale comme message éternel    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Pétrole : l'Opep entame une série de réunions techniques sur la situation du marché    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    L'Algérie sera présente    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El-Bayadh: Comment assurer un banc pour chaque élève ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 26 - 08 - 2017


78.859 élèves contre 76.792 pour l'année scolaire 2016/2017, tous cycles confondus, prendront le chemin de l'école pour cette rentrée scolaire, prévue au début du mois de septembre prochain. Pour le seul cycle primaire, un effectif de 42.982 élèves, contre 38.400 précédemment (2016/2017) est attendu, 24.027 pour le moyen et enfin 11.850 élèves celui du secondaire. Pour le premier cycle, ces régiments d'élèves seront ventilés entre 152 écoles dont 15 annexes. Pour accueillir toute cette population scolaire sans cesse croissante au fil des années, les infrastructures d'accueil ont suivi comme prévu ce rythme à telle enseigne que les établissements scolaires ont poussé un peu partout comme des champignons, offrant les mêmes chances égales d'accès au savoir et à l'éducation aussi bien aux enfants des zones éparses qu'à ceux des zones urbaines. Des dizaines de hameaux profondément enclavés et enfouis au milieu des zones steppiques, semi-sahariennes et sahariennes, ont eu droit chacun à un établissement scolaire et les pouvoirs publics n'ont pas lésiné sur les moyens au cours des années précédentes, à travers les différents programmes de développement, en matière d'infrastructures scolaires d'accueil afin d'assurer un banc pour chaque élève. Ce secteur compte d'ores et déjà 51 CEM dont un nouveau à El-Abiodh-Sid-Cheikh, 30 lycées déjà opérationnels et 03 autres nouveaux, implantés respectivement à Bougtob, Sidi Amar et Aïn-El-Orak, qui seront réceptionnés dans la première quinzaine du mois de septembre prochain, sachant que la direction des équipements publics de la wilaya a mis les bouchées doubles pour doter ces nouveaux établissements du secondaire et du moyen en chauffage, énergie électrique et gaz de ville ainsi que pour les travaux d'achèvement de viabilisation. M. Mohamed Jamal KHANFAR, wali d'El-Bayadh a arpenté tout récemment l'ensemble du territoire de la wilaya. Des sorties qui se sont traduites par des visites inopinées dans tous les chantiers de réalisation de nouveaux établissements scolaires en voie d'achèvement pour s'assurer de visu de l'évolution des travaux d'aménagements et des équipements. Il y a lieu de signaler que 116 bus de transport scolaire, contre seulement 80 l'année scolaire écoulée, seront mis à la disposition des 4.410 élèves issus des 22 chefs-lieux de commune de la zone éparse, pour rejoindre leurs établissements scolaires respectifs dans de bonnes conditions. Et sur ce registre, des consignes et orientations strictes ont été données par le premier responsable de la wilaya aux 22 présidents d'APC concernées par cette opération pour que ces derniers s'assurent d'eux-mêmes du transport scolaire tout en veillant à lutter contre toute forme de défaillance technique ou humaine qui risquerait d'entraver la scolarité des enfants de la zone éparse et ceci dans le cadre de la mission qui leur est confiée dans ce sens précis.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.