Chelsea : Lampard officiellement limogé    Production de plus de 21 millions m3 d'eau potable en 2020    Polémique FAF-FTF    Une caravane de solidarité au profit des familles démunies    Nouvelle vague de gros procès en février    «Certains secteurs continuent à faire fi des consignes du Président»    Le ministre de l'Industrie dépose plainte contre l'Association des concessionnaires : L'automobile de la discorde    3 ans ferme requis contre Walid Kechida en appel    Le blocage persiste à l'ENIEM de Oued Aïssi (Tizi Ouzou) : Des centaines de travailleurs investissent la RN12    Un pôle économique qui va générer 15 000 emplois    De nouvelles opérations armées contre l'occupant marocain    La Palestine veut une conférence internationale pour la paix    Le président demande le recours à la force contre la menace terroriste    Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah de nouveau désigné pour former un gouvernement    Elle s'est vu refuser la nationalité car "elle travaille trop"    Dalila Touat comparaît en appel le 3 mars    Un juge face à ses pairs    L'EN U17 qualifiée    Pas de miracle pour les Algériens !    Hamza Ayad de retour    Le Real sourit à nouveau, Zidane sauvé par contumace    Youcef Atal marque et se blesse    Le nouveau directeur de l'éducation installé    Covid-19 à Tizi Ouzou : 84 points de vaccination mobilisés    Œuvres universitaires : Benziane annonce une «profonde» réforme    Agressions du personnel médical dans les hôpitaux : 424 affaires enregistrées en six mois à l'est    Grogne à la formation professionnelle    "La féminisation de migration n'est pas récente"    Abdelmadjid Chikhi : «Je ne peux rien dire»    Le film "ADN" de Maïwenn projeté à l'IFA    «Trumpistes» : expressions de la révolte d'une jeunesse mondialisée    «Rien n'arrête le PapJazz» !    La science-fiction aime les villes monstrueuses    MADJID FERHATI, NOUVEAU DIRECTEUR DE LA CHAÎNE II    La justice se déjuge    Créer un développement décentralisé    Les menaces de la FIFA : Un ballon de baudruche    Augustin était-il vraiment un Saint ?    Establishment, mainstream et la prééminence des institutions occidentales    Agrumiculture: Une production de plus de 200.000 quintaux    Indiscipline ou inconscience?    MUTATIONS ET PERMUTATIONS    Santé: Plus de 10.000 paramédicaux seront recrutés    AADL Misserghine: Des ascenseurs en panne dans des immeubles «neufs»    Tribune - Un rapport, une méthode    Plus de 220.000 PME ont déclaré faillite depuis 2011    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El-Bayadh: Des CEM et un lycée en renfort
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 09 - 2009

Ils seront cette année 63.045 élèves, tous cycles confondus, à rejoindre les bancs des classes contre 52.507 l'année écoulée. Toutes les dispositions adéquates ont été prises par la direction de l'éducation de la wilaya d'El-Bayadh, qui a mis cette fois-ci le paquet. Même l'encadrement, estimé à 2.994 enseignants, est déjà à pied d'oeuvre dans les différents établissements scolaires. De nouvelles structures d'accueil viennent d'être récemment réceptionnées pour être au rendez-vous de l'année scolaire 2009/2010. Une rentrée qui s'annonce d'ailleurs sous de meilleurs jours.
133 écoles primaires dont 3 nouvellement réceptionnées, 46 CEM dont 8 ouvriront leurs portes pour la première fois, 2 à El-Bayadh, 1 respectivement à El-Abiodh Sid-Cheikh, Bougtob, Sidi Slimane, Aïn El-Orak et Sidi Tiffour, El-Bnoud et Chellala et enfin 1 lycée à Sidi Tiffour (daïra de Boualem). Un second lycée est en cours de réalisation dans le quartier Sidi Yahya à El-Bayadh, et aux dernières nouvelles, il sera fin prêt avant l'échéance de l'année en cours.
Les fermes instructions du chef de l'exécutif de la wilaya ont été prises à la lettre par l'entreprise privée chargée des travaux de construction.
Le secteur de l'éducation a été bien étoffé cette année, selon le secrétaire général de la direction de l'éducation, qui affiche son optimisme. Les retards enregistrés l'année écoulée en matière d'achèvement et de réception des nouvelles structures éducatives sera rattrapé et l'on parle même d'un taux d'occupation des classes dans une fourchette entre 25 et 35 élèves par classe. Sur les 31.392 élèves attendus au primaire, 5.488 ont été nouvellement inscrits, 23.792 pour le cycle moyen et enfin 7.862 pour le secondaire. Une population scolaire qui connaît un taux de croissance de plus de 12% chaque année et à laquelle la direction de l'éducation devra répondre favorablement par une organisation pédagogique parfaite et sans faille, mais surtout des structures d'accueil adéquates pour éviter les sempiternelles surcharges des classes. L'autre volet qui a été également examiné sous toutes ses coutures concerne les manuels scolaires et leur disponibilité dans chacun des établissements scolaires, y compris ceux des hameaux enclavés. A ce titre, il y a lieu de signaler que pas moins de 452.419 livres, toutes séries confondues, ont été remis aux chefs d'établissements pour être cédés aux élèves.
Seul handicap cependant, le transport scolaire, qui reste en travers de la gorge des responsables locaux et qui mérite d'être réellement solutionné à court terme. Selon les prévisions établies par la direction de l'éducation de la wilaya d'El-Bayadh, un déficit de 46 bus de transport est enregistré cette année scolaire et que seuls 53 bus sont actuellement affectés à cette fonction, plus particulièrement dans les zones éparses où les liaisons entre les petites agglomérations sont insignifiantes en raison de l'éloignement des structures scolaires les unes des autres et de l'éparpillement des hameaux et des campements des nomades.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.