Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Euro 2020 : Le match Danemark-Finlande va reprendre    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Les Canaris en plein vol...    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Khaldi : "Revoir la politique du football"    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Un vendredi calme sans Hirak    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les délégués des corps communs de l'Ouest protestent devant la wilaya: Des rassemblements régionaux annoncés à Annaba, El Borj et Ouargla
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 04 - 2018

Des centaines de délégués syndicaux des corps communs de l'Education nationale venus de dix wilayas de l'ouest du pays (Oran, El-Bayadh, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, Aïn Temouchent…) ont observé hier matin un rassemblement régional devant le siège de la wilaya pour dénoncer la «stratégie d'exclusion menée par les pouvoirs publics contre cette frange et exiger l'abrogation immédiate des articles 19 et 22 du statut général de la fonction publique».
Les protestataires, au nombre de 350 selon les organisateurs de cette action de contestation, ont scandé durant près de deux heures des slogans hostiles au ministère de l'Education nationale tout en réclamant l'amélioration des conditions socioprofessionnelles des corps communs. «Nous avons organisé cette action pour appuyer trois principales revendications, à savoir l'annulation des articles 19 et 22 du statut général de la fonction publique, le versement des indemnités en souffrance depuis 2012 des laborantins et la révision à la hausse de la prime de rendement des corps communs à 40%. Nous avons prévu plusieurs rassemblements régionaux dans les prochains jours à Annaba, Bordj Bou-Arreridj et Ouargla.
Un sit-in national sera également organisé dans les prochains jours dans la capitale», confie le coordinateur régional Ouest du syndicat national des corps communs et des ouvriers professionnels de l'Education nationale (SNCCOPEN).
Il est à rappeler que les articles 19 et 22 du statut général de la fonction publique stipulent que «les emplois correspondant à des activités d'entretien, de maintenance ou de service, dans les institutions et administrations publiques, sont soumis au régime de la contractualisation (…) les agents visés sont recrutés selon le cas et en fonction des besoins des institutions et administrations publiques, par voie de contrat à durée déterminée ou indéterminée, à temps plein ou à temps partiel. Les emplois qu'ils occupent ne leur confèrent ni la qualité de fonctionnaire, ni le droit à une intégration dans un grade de la fonction publique». Le syndicat autonome dénonce dans un communiqué la spoliation des acquis sociaux des corps communs réduits par le statut général à la précarité de l'emploi. Il exige la titularisation automatique de toutes les recrues et la majoration de la prime de rendement à 40% pour faire face à la cherté de la vie. Le syndicat revendique également l'intégration effective des laborantins dans le secteur de l'Education nationale, la promotion systématique des corps communs et la création d'une prime spéciale pour les ouvriers professionnels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.