Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    Après l'accord entre l'Opep et ses alliés : Le pétrole achève la semaine en hausse    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    CAN 2019 : Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    Tizi-Ouzou : La recherche des harraga disparus au large de Tigzirt se poursuit    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    Le marché, couvert à 53% de ses besoins    Les autorités algériennes appelées à les respecter    L'Algérie incapable d'abriter une compétition majeure    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    Leurs corps sans vie repêchées de oued Mendès    Les dispositions expliquées par l'ambassade de France    La viande saisie achetée par un jeune "inconnu"    Le prix Mohia d'or institutionnalisé    Les Français ont eu vraiment peur…    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    «Al Capone le faussaire», dans les filets de la police de sougueur    L'instance de coordination s'est réunie hier au siège du RND: Alliance pour… la stabilité    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public, présenté à Alger    Une programmation qui a tenu toutes ses promesses    Semences de pomme de terre: L'autosuffisance en 2021    Déclaration de patrimoine: 54 000 élus et 6000 hauts fonctionnaires concernés    CHLEF: Journée de sensibilisation sur «El Harga»    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Brahimi buteur face à Portimonense    «La France est «reconnaissante» à l'Algérie»    Soins en France, rien de nouveau    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Le coût du transport réduit la compétitivité    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Boca débouté    Oran Stage hivernal à Oran    Ah'chem chouia !    Une sacrée «derdba» en hommage au maâlem Benaïssa    Un concours de pièces de théâtre radiophoniques l'année prochaine    La CJUE inébranlable sur la primauté du droit    Un deal à consolider    Tailleur de pierres, un métier ancestral    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Divergences au sommet    Les conservateurs allemands élisent le successeur d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belgique: Le front «El-Moustakbel» en Vip politique
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 11 - 2018

Le président du front «El-Moustakbel», M. Abdelaziz Belaid, a effectué une visite de travail et de contacts auprès de la Communauté algérienne de Belgique, des élus européens et au Groupe industriel CMI, déjà présent en Algérie.
Sans l'expliciter ouvertement mais sans doute dans la perspective de la prochaine élection présidentielle, le président du front ‘El Moustakbel', M. Abdelaziz Belaid, a effectué une visite de deux jours, en Belgique, pour le contact avec la communauté algérienne immigrée, des responsables politiques européens, amis de l'Algérie ainsi que des milieux d'affaires et lobbys pro-algériens. Dimanche après-midi, M. Belaid a rencontré les Algériens, dans la ville de Charleroi où, après une prise de parole, il a échangé, lors d'un déjeuner offert par des sympathisants et militants du front ‘El Moustakbel' avec les immigrés, sur la situation du pays, ses perspectives et l'offre politique de son parti aux Algériens. Le lendemain, M. Belaid et la délégation qui l'accompagnait ont rendu visite au groupe industriel belge ‘CMI' basé à Seraing, dans la banlieue liégeoise, présent dans 28 pays, à travers le monde, employant plus de 6.000 personnes et dépassant le milliard d'euros de chiffres d'affaires. Ayant déjà une présence en Algérie, notamment, dans la maintenance et l'ingénierie du Complexe d'El Hadjar, les dirigeants du groupe ont fait un exposé exhaustif des possibilités techniques et industrielles et les offres de coopération éventuelles. Dans le débat qui a suivi, la question sur sa candidature à la prochaine présidentielle lui a été posée. Il a déclaré que cela revient au bureau et militants du parti d'en décider le moment venu, avant d'ajouter «évidemment que je suis prêt à la compétition si le Front me désigne». L'accueil par les membres du Conseil d'administration du groupe CMI a été organisé grâce à un homme d'affaires et lobbyiste algérien, présent dans les sphères politiques belges et milieux d'affaires.
Dans l'après-midi, M. Belaid et sa délégation étaient attendus au Parlement européen par des députés européens, amis de l'Algérie, notamment des élus du groupe socialiste. Lors de ses différentes rencontres, M. Abdelaziz Belaid a discuté avec une certaine franchise de la situation du pays et son avenir politique. Il estime que le pays vit une période, certes difficile au plan politique, mais qu'il dispose de potentiel considérable à tous les plans pour s'en sortir par le haut. Il s'agit pour M. Belaid de continuer dans le sillage des réformes en cours en les débarrassant des vices et blocages qui ont dévoyé leur but. Il a insisté sur l'urgence d'une lutte implacable contre le phénomène de la corruption qui gangrène les institutions et administrations et qui porte un sérieux coup au processus démocratique engagé par le pays.
Il a répété son attachement aux libertés collectives et individuelles pour l'émergence d'une véritable citoyenneté, un dialogue politique inclusif, sans violence qui met l'Algérie et son destin au-dessus de tous et de tout intérêt partisan étroit. Les Algériens de Belgique qui ont rencontré M. Belaid ont montré une certaine adhésion et sympathie à son égard, tant il a fait montre d'une simplicité dans le contact et d'une pédagogie dans le propos.
Rappelons que le front ‘El Moustakbel' a été fondé en 2012 et qu'il a eu des scores appréciables lors de rendez-vous électoraux: 2 députés à l'APN, 3ème score national lors des dernières élections locales et la 3ème place lors de la dernière élection présidentielle, de 2014. Le voilà, donc aujourd'hui, le premier parti à se lancer dans une «pré-campagne» électorale à partir de la capitale belge de l'Union européenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.