Youcef Nebbache comparaîtra en citation directe le 28 janvier    "Le pouvoir se fait hara-kiri"    Six mois de prison ferme pour cinq hirakistes    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Le marché du travail touché de plein fouet par la crise : Les offres d'emploi ont baissé de 30% en 2020    Ferhat Aït Ali signe quatre autorisations provisoires    Transition énergétique : «Le rôle de Sonelgaz est incontournable» selon Chaher Boulakhras    Une "Sonelgaz bis" pour le renouvelable    Les élus de l'APW exigent une enquête    L'après-Trump commence aux Etats-Unis : Investiture du président élu Joe Biden    Peugeot Algérie et IRIS signent un partenariat    Conseils simples d'entretien du véhicule pour l'hiver extrême    Un incendie détruit quatre écoles au Bangladesh    Maroc : Premier cas de variant du nouveau coronavirus    Les ventes d'automobiles plongent en 2020 à cause de la Covid-19    Mondial 2021 de Handball : Retrouvailles entre l'Algérie et la France en fin d'après-midi    3 décès et 249 nouveaux cas    MO Béjaïa : Sebaâ remercié, Abbès arrive    USM Alger : Nadir Bouzenad nouveau secrétaire général    Plusieurs joueurs sanctionnés    Le MCA aura le statut de filiale de Sonatrach    Les personnels du Commerce à nouveau en grève    Arrivage de vaccins contre la Covid-19 : La confusion persiste    La commune se tourne vers les marchés couverts    Journée de protestation des enseignants    Boumerdès : Quel sort pour l'industrie de la pêche ?    Les Marocains "digèrent mal" le couscous maghrébin    "La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962", un livre de Ali Guenoun    Roman-pamphlet contre les tabous du viol    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Chlef: Des constructions illicites sur des terres agricoles    Bouira: L'université Akli Mohand Oulhadj classée 22ème à l'échelle nationale    Un avant-projet en question    Une voiture dérape, un mort et deux blessés    Oran: Un carambolage impliquant 19 véhicules sur le 4eme périphérique    Des familles en danger de mort au 26 rue Larbi Ben M'hidi: Risque imminent d'un effondrement d'un immeuble au centre-ville    Un détachement de navires de guerre russes accoste au port d'Alger    Bir El Djir: Des aménagement en prévision des JM 2022    JSM Béjaïa: La feuille de route en application    La future loi, le sexe et l'âge    Métro d'Alger: Aucune date n'a été fixée pour la reprise de service    2,382 millions de km2 attendent l'amour et le travail du citoyen    Tiaret: Un film en hommage au comédien Hamza Feghouli    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Rêver à perdre la raison !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NC Magra: Un statut amplement mérité
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 31 - 01 - 2019

  A l'entame du championnat de Ligue 2, on attendait la plupart dans anciens sociétaires de l'élite, à savoir l'ASO, le WAT, l'ASMO, l'ESM et le RCR entre autres. Le NCM, c'était un des promus et en tant que tel son premier objectif n'était autre que le maintien. D'ailleurs, les premières journées étaient conformes aux prévisions, le Nejm subissant quelques revers et trainant au bas du classement. En vérité, c'était un mal pour un bien, car personne ne faisait attention à ce nouveau pensionnaire de Ligue 2. Or, au terme de la 19e étape, soit 14 journées plus tard, le NCM trône en haut du tableau, devançant l'ASO, ancien leader qu'on croyait parti pour une échappée décisive devant le WAT, le MCEE et une flopée de poursuivants. Or, il faut préciser que cette équipe est invaincue depuis 14 matches. L'entraîneur Abbès l'a dit tout récemment : «Lorsque j'ai pris l'équipe, l'objectif était le maintien, mais au fil des matches les victoires se sont enchaînées. A partir de là, les joueurs ont pris conscience de leurs possibilités. On s'est dit pourquoi pas jouer à fond nos chances ?». Cet avis du coach du NCM on l'a constaté de visu mardi soir face au MCO. Certes, c'était un match de coupe avec ce que cela suppose d'engagement et de détermination, mais cela n'explique pas tout. La vérité est ailleurs et elle est soulignée par le coach du Nejm : «Notre force, c'est le groupe. Il n'y a pas de stars dans l'équipe et tout le monde tire dans le même sens. Les joueurs se donnent à fond pour satisfaire leur public». Face au Mouloudia d'Oran, le NC Magra a joué sans complexe, gênant leurs adversaires (théoriquement supérieurs) par un pressing constant dans toutes les zones du terrain.
Pour situer plus objectivement cette performance, on dira bien volontiers que les hommes de Kinane ont, eux aussi, livré une bonne prestation, jouant leur football avec une évidente bonne volonté. C'est qu'ils avaient beaucoup à se faire pardonner auprès de leurs supporters, trop déçus cette saison par leur équipe préférée, dont ils attendaient beaucoup mieux. Bien en jambes, les coéquipiers de Hamiti ont répondu du tac au tac à un adversaire de la hiérarchie supérieure, mais qui n'arrivait pas à traduire ce statut sur le terrain. Il a fallu ce penalty justifié pour que les poulains d'Abbès accusent le coup et encaissent un second but grâce à une belle inspiration de Mansouri, dont la passe inattendue de l'extérieur du pied gauche a eu raison des défenseurs du NC Magra. Etant déjà l'auteur du penalty transformé imparablement, on peut dire que Mansouri aura été l'homme du match sans contestation possible. Avant ce match, Abbès avait délivré un message plein de sens : «On respecte le MCO, mais on va se faire plaisir sur le terrain pour essayer de créer la surprise».
Pour la surprise, elle n'a pas eu lieu, mais pour le plaisir, c'était réussi, puisque ses poulains ont donné du fil à retordre au MCO sur son stade. Cette prestation atteste que le fauteuil de leader occupé par le NC Magra n'est guère usurpé, bien au contraire. Sous l'impression de ce match plein, nous dirons que les autres postulants au titre de la Ligue 2 devront cravacher ferme pour déloger cette équipe solide, au jeu dynamique, quadrillant fort bien le terrain dans tous les compartiments. Et, s'ils n'y arrivent pas, ils pourront toujours viser les deux autres places donnant droit à l'accession.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.