ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    El-Tarf : 20 kg de kif saisis, 7 personnes écrouées    Bouchareb annonce un virage à 180 degrés: Le FLN soutient le mouvement populaire    Chlef: La grève des impôts largement suivie    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    CAN-2019: Algérie - Gambie, vendredi à 20h45: Le match des jeunes loups de Belmadi    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Le coup de pied de l'âne    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Le FLN «rejoint» le mouvement populaire    Refus des visas pour les Algériens    Le GSP bat Prisons du Kenya et passe en quarts    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Des arbitres nigériens pour Guinée Equatoriale - Algérie des U23    A propos de l'acheminement gratuit du gaz vers la France    Manifestations populaires et perspectives    Saisie de plus de 1.800 comprimés psychotropes    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    De l'eau 24h/24 pour les Constantinois dès 2020    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    Dylan Bronn forfait face à l'Algérie    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    Eliminatoires Coupe d'Afrique des Nations 2019.. Mobilis fidèle aux Verts    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Internet: Le très haut débit arrive
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 02 - 2019

  Le débit de l'internet va sensiblement augmenter et la connexion sera également mieux sécurisée, a assuré hier dimanche la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imen Houda Feraoun. Elle a expliqué à la radio nationale, après la mise en service samedi du câble sous-marin en fibre optique « MEDEX », que ce câble va permettre d'augmenter le débit de l'internet jusqu'à 8 térabits. Ce câble sous-marin part des Etats-Unis (en Virginie), passe par l'Europe, notamment l'Espagne, puis Annaba et continue, selon la ministre, vers les pays arabes et l'Asie et Hong Kong.
Selon la ministre, la réception du MEDEX va non seulement augmenter le débit de l'internet, mais sécuriser également les télécommunications, en particulier la connexion internet haut débit. Il permettra aussi à l'Algérie de devenir un « hub » régional avec la possibilité de fourniture de services au Mali, au Niger et à la Tunisie.
« Le MEDEX va permettre au réseau national de l'internet d'être entièrement sécurisé grâce à trois câbles sous-marins », celui de Valence-Oran, Valence-Alger et le MEDEX. L'autre grand avantage de ce câble est que sa durée de vie est de 25 ans. Ce câble « va rapidement remplacer l'actuel dont la durée de vie va se terminer en 2020 et dont la capacité est limitée », explique la ministre qui a précisé que le MEDEX « offre une durée de vie de 25 ans et dont le débit va augmenter à 2,2 térabits, soit 200 GB ». « S'il y a un besoin, on peut aller jusqu'à 8 térabits, ce qui nous permettra de s'ouvrir vers d'autres pays », a-t-elle ajouté.
Par ailleurs, Mme Houda Feraoun a expliqué qu'avec la réception de ce câble sous-marin en fibre optique, « on aura deux choix dans des cas de force majeure : dans le cas d'une panne technique, on utilise le second câble de fibre optique, on ne sera pas dans le besoin ou pris au dépourvu. D'autre part, elle a souligné, sur le prix de l'internet rendu aux consommateurs résidentiels ou professionnels, qu' « on ne peut baisser les prix sans que les tarifs offerts à Algérie Télécom par les opérateurs étrangers ne baissent », relevant qu' « aujourd'hui, il y a le grand débit et on a plusieurs capitales d'où on peut être connectés. Les opérateurs sont également nombreux avec une forte concurrence et à ce moment on pourra faire baisser les prix localement ». Elle a cité des opérateurs et fournisseurs d'accès à internet français, égyptiens, américains et même asiatiques.
D'autre part, l'objectif d'Algérie Télécom est également la modernisation du réseau, et là « on peut offrir les 8 mégas avec un prix réduit et avec le nouveau débit on pourra aller jusqu'à 20 mégas », explique la ministre. La liaison Oran-Valence permet jusqu'à 20 térabits en 2019, ajoute-t-elle, avant de souligner que « les besoins technologiques permanents demandent d'autres sources de liaisons qui seront mises en place à l'avenir ». « Tous les câbles sous-marins actuellement en Méditerranée cesseront de fonctionner dans les trois prochaines années, hormis le MEDEX qui court sur 25 ans, et donc les pays vont mettre en place d'autres câbles, et c'est autant de services pour l'Algérie », a révélé la ministre de la Poste, des TIC et du Numérique.
Sur le plan régional, elle a parlé d'accords qui vont être conclus avec la Tunisie pour la sécurisation réciproque de l'accès à l'internet haut débit et « des discussions en cours avec le Mali, le Niger et la Mauritanie ». Quant au prochain chantier d'AT, il sera d'avoir « ses propres data centres. C'est très important pour rapatrier les données des opérateurs ». Enfin, la ministre a signalé qu'en 2017-2018, près de 10.950 travailleurs ont été confirmés (CDI) dont 5.890 à Algérie Poste et 5.063 à Algérie Télécom.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.