Benbouzid instruit la PCH de distribuer les moyens de protection au personnel médical le "plus tôt possible"    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée au Plan national de relance socioéconomique    Un confinement partiel dans cinq communes à M'sila    Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans    Marchandises-prix: baisse de 14,3 % à l'exportation, hausse de 1,3 % à l'importation au 1er trimestre 2020    "Nous devons la vérité aux Algériens"    Le RCD dénonce la "reconduction de schémas sortis des laboratoires de la police politique"    Sapta sommée de livrer le pont métallique Haouch-Messaoudi avant septembre prochain    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    La BAD octroie une aide d'urgence pour la Libye    Forte convergence sur le dossier libyen entre Alger et Rome    La reprise à nouveau renvoyée    Khacef veut continuer à Bordeaux    Les athlètes «qualifiés et qualifiables» autorisés à reprendre les entraînements    Les 4 samedis    Goudjil et Chenine s'impliquent lourdement    Hakim Belahcel prend le pouvoir    34 personnes qui fêtaient un anniversaire, arrêtées    2 morts et un blessé grave suite à une électrocution    Des villageois de Haïzer interpellent le wali    Le marché pétrolier retombe dans le doute    Mohamed Yahiaoui installé à la tête de la commission    Le blues des colonies et l'implacable holocauste des origines    Boussouf prêté à Courtrai puis à Eindhoven    L'exemple français    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    Les journalistes seront expulsés des chambres de Sidi Fredj    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Alger insiste sur la fin des ingérences en Libye    La France risque de perdre le marché algérien    8 décès et 434 nouveaux cas en 24 heures    Le P-DG et 3 responsables de l'EPMC sous mandat de dépôt    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    "Nous avons 25 milliards en instance d'encaissement"    Khaled rêve d'un Maghreb uni    Numidia TV dans la tourmente    L'ONEC dénonce les déclarations de Marine Le Pen contre l'Algérie    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Sétif: Décès d'une infirmière du Covid-19    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Les Algériens non concernés    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Europe: L'Ajax en épouvantail, choc incertain au Nou Camp
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 30 - 04 - 2019

Au terme des quarts de finale, il y avait du beau monde sur le carreau, avec la Juventus, les deux Manchester et Porto, chaque équipe croyant pourtant en son étoile. De fait, et par la force des évènements, l'armada anglaise s'est réduite de moitié, Liverpool et Tottenham étant chargés de défendre les couleurs du football anglais pour le compte des demi-finales dont le coup d'envoi sera donné aujourd'hui. Outre-Manche, on pense sans doute que l'heure des clubs de la Premier League a sonné et que le temps du retour sur les investissements consentis grâce aux faramineuses entrées d'argent via les chaînes télévisées et les sponsors est arrivé. C'était faire fi trop vite des avertissements émanant des experts de la balle ronde, lesquels estiment que le FC Barcelone, quoi qu'on dise à propos de sa Messi-dépendance, reste un adversaire redoutable qui entend revenir au premier plan après avoir conquis la Liga, en attendant, peut-être, sa 31ème Coupe du Roi. Par ailleurs, ils ont sans doute mésestimé l'éclosion des jeunes pépites hollandaises formées au sein de l'Académie d'Ajax. Avec la présence en demi-finales du Barça et de l'Ajax, les Anglais savent à présent à quoi s'en tenir. D'ailleurs, sur de nombreux domaines, ces deux équipes ont des similitudes, à savoir l'aspect collectif du jeu, l'offensive, le goût pour la formation et des individualités marquantes. Dès ce soir, les Anglais de Tottenham seront aux prises avec le nouvel épouvantail du football européen, l'Ajax Amsterdam. Car on n'élimine pas le Real Madrid et la Juventus par chance ou par hasard, compte tenu des cartes de visite des champions d'Europe en titre et du champion d'Italie. En outre, il ne faudrait pas oublier que les Bataves ont passé trois tours préliminaires, se débarrassant tour à tour de Sturm Graz (Autriche), du Standard de Liège (Belgique) et du Dynamo Kiev (Ukraine). Or, en tenant compte du classement UEFA avant le coup d'envoi de la Ligue des champions, force est de reconnaître l'ascension fulgurante de l'Ajax qui se trouve à la veille d'un possible triplé historique, Ligue des champions d'Europe, championnat et Coupe des Pays-Bas ! Onze clubs, et pas des moindres, occupaient une meilleure position au classement de l'UEFA que l'Ajax. Il est utile de les citer pour avoir une meilleure idée de la progression des coéquipiers de De Jong : Real Madrid (1er), Bayern (3e), Barcelone (4e), Juventus (5e), Man City (8e), Porto (11e), Man United (12e), Tottenham (19e), Liverpool (22e), AS Rome (21e) et Benfica (23e). L'équipe drivée par l'Argentin Mauricio Pochettino devra donc se surpasser encore une fois pour espérer se qualifier. Même sur leur stade, les coéquipiers du gardien champion du monde, Hugo Lloris, risquent d'avoir des difficultés à endiguer les assauts des Néerlandais. D'abord, parce qu'ils ne possèdent pas un fond de jeu comparable à celui de leurs adversaires. Ensuite, ils seront privés des précieux services de leurs deux buteurs, Harry Kane (blessé) et du Sud-Coréen Heung-Min Son (suspendu). Enfin, leur milieu de terrain, Moussa Sissoko, risque d'être absent, étant lui aussi blessé. Pochettino misera donc essentiellement sur le Danois Eriksen, le Brésilien Lucas et l'Espagnol Llorente pour troubler la défense d'Ajax et son jeune patron De Ligt. L'excellent gardien Onana l'a clairement annoncé : " Face à Tottenham, nous ne serons pas ridicules, vous verrez ! " Franchement, au vu de leurs précédentes prestations, et notamment leur récente défaite à domicile face au modeste West Ham, ça risque d'être insuffisant. L'Ajax a les capacités pour troubler ses adversaires à l'extérieur et l'a déjà prouvé. Tottenham aura donc des soucis à se faire.
Entre deux styles différents en Catalogne
Demain est programmé un authentique choc, qui aurait pu constituer une finale sans que personne trouve à redire. L'ordre des rencontres entrera-t-il en ligne de compte, sachant que chaque formation aime recevoir en retour ? Pour le moment, le doute subsiste. Ce qui est certain, c'est que ce duel s'annonce indécis et forcément spectaculaire entre deux belles équipes aux styles différents, mais fort désireuses d'aller au bout et de finir le travail, après leurs déboires de la précédente saison. Toutes deux ont subi cruellement leur élimination, surtout Liverpool qui est arrivé en finale face au Real Madrid. La frustration est aussi grande chez les Catalans, eux aussi engagés dans un défi exceptionnel semblable à celui de l'époque de Guardiola. Dans les deux camps, on retrouve de grands joueurs et les citer ici serait fastidieux. Néanmoins, deux cracks ressortent du lot, à savoir l'inévitable Messi, meilleur que jamais, et Mohamed Salah, capable de tous les exploits individuels. Il va sans dire que la méfiance est réciproque, ce qui va pousser les entraîneurs à faire prévaloir leur tactique. Les observateurs estiment que les défenses des deux équipes auront un rôle majeur à jouer demain au Camp Nou et également au retour.
Dans ce registre, Liverpool est vraiment impressionnant. Les Catalans sont donc contraints de prendre une option en vue d'un retour périlleux. Ils sont certes invaincus cette saison en Ligue des champions, mais ils auront en face une énorme défense commandée par le géant hollandais, Virgil Van Dijk, sans oublier la classe du gardien brésilien, Allisson Becker. Il faudra un Messi des grands soirs pour prendre en défaut cette véritable muraille. Si la Messi-dépendance est réelle, il n'empêche que les Suarez, Dembélé et Coutinho ont les capacités pour répondre présent à ce grand rendez-vous. Donc, vivement demain, car c'est un duel exceptionnel à ne pas rater.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.