Vaste mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Le FFS "fidèle à son esprit nationaliste et patriotique"    Un mémorandum d'entente sur les concertations politiques algéro-thaïlandaises    Les efforts de l'Algérie visant l'unification des rangs arabes et palestiniens soutenus    Renforcer et diversifier l'investissement touristique pour la promotion du tourisme    Salon de l'habitat: le Reverse Engineering, une source d'innovation    APN: chaud débat en perspective    Zineb El Mili inhumée au cimetière de Sidi Yahia à Alger    Réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef    Tlemcen: Ilham Mekliti lauréate du concours du 14e Salon des arts plastiques    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    A quand une rencontre Président-Maires ?    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    LA VIE... ET LE RESTE    Tensions accrues au Sahel    Des «lignes rouges» tracées    Du bon et du moins bon    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Maguire, c'est désastreux    Une aubaine pour les cimentiers    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Tebboune reçoit l'Ambassadeur du Ghana    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ligue des champions d'Europe: De passionnants duels anglo-saxons
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 09 - 04 - 2019

  Les dirigeants, joueurs et entraîneurs, dont l'aventure s'est arrêtée aux huitièmes de finale, auront des regrets au vu du tableau de ces quarts qui font saliver des millions de sportifs à travers la planète. Hormis le Bayern, le Paris SG, l'Atletico et le Real Madrid, tous les ténors sont là et vont se livrer des batailles homériques pour être à l'affiche le 1er juin au Wanda Métropolitano de Madrid.
Les quatre affiches sont prometteuses d'émotions fortes, les huit formations rescapées de la phase éliminatoire possédant de très intéressantes potentialités, même si leurs systèmes de jeu sont différents. D'ailleurs, c'est cette diversité qui constituera l'un des charmes de cette Ligue des champions dont on ne se lasse jamais. Grosso modo, on assistera à des duels anglo-saxons, trois latins, le Barça, Porto et la Juventus, se trouvant face à la coalition britannique. Le retour en force du football anglais ne constitue pas une surprise pour les experts. En effet, se basant sur des études approfondies, ils ont mis l'accent sur leur puissance financière, la qualité des effectifs avec des internationaux étrangers ainsi que la vitalité des clubs, qui disputent le championnat le plus prisé du monde. En ce mois d'avril, la bataille fait rage entre les équipes du top 6. Si le titre ne peut échapper au duo Man City-Liverpool, les places donnant droit aux compétitions européennes sont l'objet de convoitises entre Tottenham, Arsenal Chelsea et Manchester United, de grosses écuries connues de par le monde. Ce soir, il faudra suivre de près le choc de deux géants de la Premier League à Londres. Tottenham, bien qu'en retrait en championnat par rapport au duo Liverpool-Man City, voudra inaugurer de belle façon son nouveau stade en prenant option en vue du match retour. Certes, avec Kane, Son, Lucas, Eriksen et Dele Ali, l'équipe drivée par l'argentin Mauricio Pochettino ne manque pas d'atouts, mais le rival est redoutable par son jeu collectif instauré par « maître » Guardiola. De nombreux observateurs considèrent Man City comme la meilleure équipe du monde actuellement par son jeu technique offensif et la qualité des attaquants Sané, Aguero, les deux Silva, Jésus, Mahrez, sans oublier De Bruyne. S'il y a un bémol à relever, il concerne la défense qui, malgré la présence du gardien brésilien Edisson et des éléments tels Stones, Walker, Laporte et Otamendi, ne donne pas des garanties de solidité. Or, en face, il y aura de sacrés clients cités plus haut dans cet article. Dans l'autre rencontre, le pronostic est favorable à Liverpool. Finaliste malheureux la saison passée, le team du coach allemand Jürgen Klopp entend aller jusqu'en finale et prendre sa revanche. Lors de la phase éliminatoire, on se souvient que le choc Liverpool-Bayern n'a pas tenu ses promesses et a même engendré l'ennui, en raison de l'extrême prudence affichée des deux côtés. Klopp mise beaucoup sur sa défense commandée par le Hollandais Virgil van Dijk, sachant que son trio d'attaque, Salah-Mané-Firmino, est capable de marquer à tout moment. Ce système est à double tranchant, pour peu qu'un des deux attaquants ne soit pas au top, ce qui arrive parfois. Cependant, les Anglais commettraient une faute grave s'ils font preuve d'excès de confiance. Porto est en tête (avec Benfica) en championnat du Portugal avec la défense la plus solide commandée par le futur libéro du Real Madrid, Militao (21 ans), international brésilien. Dans les bois, Casillas, une des légendes de la Ligue des champions, donne toujours confiance à ses coéquipiers. Devant, il y aura des adversaires à respecter tels le Malien Marega, l'Algérien Brahimi, le Camerounais Aboubakar et le Portugais Pereira. En outre, leur entraîneur Sergio Conceiçao est un adepte du jeu défensif.
Conceptions différentes
Demain, les amateurs de spectacle et d'émotions fortes vont être gâtés avec deux autres affiches alléchantes. La Juventus se déplacera à Amsterdam pour y donner la réplique à l'Ajax, une équipe au riche palmarès qui est en train de renaître de ses cendres. On n'oubliera pas que les jeunes Bataves ont sorti le Real Madrid en lui infligeant une humiliante défaite au stade Bernabeu. Le monde a alors découvert les stars de demain, les De Jong, De Ligt, Ziyech (Maroc) et Dolberg (Danemark) encadrés par leurs aînés Blind, Tadic (Serbie), Tagliafico (Argentine) et Shane (Danemark). Sous la baguette de leur coach Erik Ten Hag, adepte du pressing haut et de l'offensive, l'Ajax actuel est agréable à voir jouer. Et, face aux Italiens de la Juventus supérieurement organisés et qui ont tué tout suspense en série A, le duel s'annonce prometteur sur tous les plans. Deux conceptions différentes seront face à face. Il y aura des tactiques à mettre en place et à appliquer strictement. Le tout, par d'excellentes individualités au service du collectif. Jusqu'à la veille du match, la présence de Cristiano Ronaldo était incertaine en raison d'une blessure contractée en équipe nationale du Portugal. En son absence éventuelle, l'entraîneur Allegri misera sur ses flèches Dyabala et Mandzukic et le nouvel international, le déroutant ailier Kean pour taquiner la défense batave. On terminera ce tour d'horizon par le match Manchester United-Barcelone. Là aussi, on ne devrait pas s'ennuyer. Généralement, le Barça s'en sort à son avantage face à ses adversaires anglais. Mais de là à croire que ce sera une formalité, il y a un fossé que les connaisseurs ne franchiront pas. L'entraîneur norvégien Solskjaer a repris en mains une équipe laissée en ruines par le coach portugais Mourinho, comme en témoigne sa belle qualification face au Paris SG, au Parc des Princes. Il y a de la qualité avec des joueurs libérés psychologiquement. Avec Lukaku, Rashford, Martial, Pogba, Matic et le gardien De Gea, Manchester United va tenter le tout pour le tout, sachant qu'au Camp Nou, ce ne sera pas une partie de plaisir. Les Catalans miseront une fois de plus sur Messi, capable de tous les exploits cette saison encore. Avec Suarez, il sera chargé de taquiner la défense de Manchester où il existe des lacunes techniques et de placement.
Aujourd'hui à 20h00
Liverpool - FC Porto
Tottenham - Manchester City
Mercredi à 20h00
Ajax Amsterdam - Juventus
Manchester United - Barcelone


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.