L'adoption de la nouvelle Constitution "contribuera à l'édification de la nouvelle Algérie"    APN: levée de l'immunité parlementaire des députés Abdelkader Ouali et Mohcine Bellabas    Opep+ : priorité à la conformité totale de tous les pays membres    Le projet d'amendement de la Constitution garantit la souveraineté totale du pays sur ses ressources naturelles    Rentrée sociale: Rezig met en garde contre toute augmentation des prix des articles scolaires    Real Madrid: Ramos forfait contre le Shakhtar    Report du procès de l'ex-wali d'Alger, Zoukh, au 3 novembre prochain    Plus de 5 millions d'élèves rejoindront mercredi l'école dans des conditions sanitaires exceptionnelles    JEUNES ET PECHEURS BENEVOLES PARTICIPENT AUX RECHERCHES : Disparition de 12 harraga sur les côtes de Chlef    BECHAR : Le wali visite les ksour du Nord    REFERENDUM CONSTITUTIONNEL : Talaie El Hourriyet décide de participer    Le procès de l'affaire El Watan et les fils de Gaïd Salah reporté    Tayeb Louh inculpé dans l'affaire des bracelets électroniques    JM Oran-2022 : les aspects organisationnels abordés avec une délégation française    UNIVERSITE ‘'IBN BADIS'' MOSTAGANEM : Journées portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers    LDC : Le programme de ce mardi    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Réserves de change, la dégringolade    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    Des opérations en faveur des populations des zones d'ombre    Plusieurs quartiers ciblés par une opération de nettoiement: Plus de 4 tonnes de déchets transférées au CET de Hassi Bounif    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En partenariat avec des Européens et des Américains: IRIS lance le premier complexe pneumatique Algérien
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 07 - 2019

C'est le premier complexe pneumatique réalisé par l'Algérie en partenariat avec des Européens mais aussi des Américains. Avec un investissement de près de 200 millions de dollars, l'usine réalisée par le fabricant d'électronique et d'électroménager, IRIS, peut subvenir totalement à la demande nationale en matière de pneu.
Après plus de 5 ans d'efforts, le groupe IRIS annonce en effet la mise en exploitation de son complexe pneumatique, le premier du genre en Algérie et le troisième en Afrique.
C'est un projet grandiose bâti sur une superficie de 5,5 hectares, situé à la zone industrielle de Sétif.
Pour ce qui est de la production, un processus 100 % local a été mis en place dont la capacité estimée est de 2 millions de pneus légers, utilitaires et semi-lourds par an, durant la première phase, et connaitra une augmentation considérable de la cadence de production atteignant les 4,5 millions de pneus par an pour la deuxième phase.
Des dizaines de journalistes ont été conviés à cet effet, jeudi dernier, par les responsables du groupe pour assister à l'inauguration du complexe qui utilise des technologies de dernière génération pour la fabrication du pneu made In Algeria.
Le complexe est un concentré de technologie au point de parler même «d'Usine Intelligente». Un système d'information et de gestion ( MES ) très développé et des logiciels ont été mis en place afin de gérer à l'instant T tout flux d'information et d'assurer une traçabilité et une fiabilité des données et des produits.
Le projet de l'usine regroupe plusieurs partenaires technologiques étrangers, en l'occurrence l'Allemagne, l'Italie, la Finlande et les Etats Unis dans le but de bénéficier du transfert de technologie et du savoir-faire.
«La qualité et la sécurité sont au cœur de la réflexion et nous avons tout mis en place, plus de 320 points de contrôle pour chaque pneu. Au sein du laboratoire de recherche de développement, des tests s'effectuent au quotidien grâce à un matériel très sophistiqué et ceci dans le but de fournir un pneu conforme aux normes internationales et complètement sécurisé», indique à ce sujet un communiqué du groupe qui note en outre qu'IRIS a choisi d'investir dans un laboratoire doté des dernières technologies et équipements et de croire en la capacité de jeunes ingénieurs algériens qui chaque jour testent la fiabilité, la sécurité et la robustesse des pneus, mais qui travaillent aussi sur le volet recherche et développement durable pour les futurs pneus de la marque.
Pour atteindre ces objectifs, le laboratoire est équipé d'un matériel permettant la vérification de la conformité des caractéristiques du mélange par rapport aux standards, en effectuant toute une série de tests sur tous les batch produits (master et final).
«Les méthodes utilisées au labo sont des méthodes normalisées selon les normes internationales, et la jeune équipe qui a été formée pour acquérir les connaissances et compétences nécessaire a pu même travailler désormais sur le volet développement», ajoute la même source. Cet énorme pôle industriel a mis en place des pilotes de test afin de mesurer le pneu sur différents types de terrain, les essais portent également sur l'efficacité du freinage, le bruit, la consommation de carburant, l'usure, la résistance à haute vitesse et la durabilité pour assurer une qualité supérieure au petit budget.
Dans une conférence de presse, les responsables du groupe ont affirmé qu'IRIS a passé récemment avec succès un audit portant sur le système de management de la qualité et la conformité de production.
«Cet audit nous a permis d'obtenir une certification délivrée par un organisme étatique européen», a déclaré un responsable de la production. Selon lui, le produit IRIS est un produit fait par les Algériens en intégrant une technologie et un savoir-faire européens avec des normes mondiales. Le design conçu se caractérise par un meilleur confort, une haute résistance au roulement, une meilleure absorption de vibration et le niveau de bruit réduit.
«Le contrôle de la qualité accompagne la production tous le long du process, depuis le choix de la matière première jusqu'au test de performance de pneu fini», soutient le conférencier.
Il faut savoir que ce complexe, selon IRIS, a permis la création de 500 emplois, dont 80 cadres, 120 agents de maîtrise et 300 agents d'exécution à son démarrage, et une perspective de 1300 postes d'emploi prévus dans un délai de cinq ans.
«Ce méga complexe est un acquis pour le marché local qui satisfera les besoins du secteur automobile à savoir les constructeurs automobiles, distributeurs des pneus, grossistes, détaillants et le marché grand public», est-il encore expliqué dans un communiqué distribué à la presse nationale.
Par ailleurs, et au-delà du marché local, une partie de la production du complexe sera dirigée à l'exportation avec un taux de 50 % durant les 5 années à venir.
«Pour réaliser pleinement l'objectif d'internationalisation, IRIS a tracé un plan de participation à des foires spécialisées d'envergures mondiales. En effet, IRIS a déjà pris part à la foire d'AUTOMECHANIKA à Dubaï le mois de juin passé, et prépare actuellement sa présence à la CITEXPO SHANGAI au mois d'août ainsi que Sema Show Las Vegas USA au mois de Novembre», ajoute le communiqué qui annonce que pour l'année prochaine la marque a déjà confirmée sa présence à la plus grande manifestation mondiale de l'activité pneumatique, à savoir The Tyre qui se tiendra à Cologne en Allemagne.
«En termes de positionnement, le pneu IRIS est un pneu Premium qui allie parfaitement le meilleur rapport Qualité/Prix du marché. Il est désormais disponible depuis quelques jours sur plusieurs régions du pays et les retours sont très positifs» conclut le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.