Boumerdès : 4 harragas meurent noyés en mer et 9 autres disparus    Juventus: Simeone encense "l'animal" Ronaldo    EN : Une dernière étape avant d'officialiser le match face à la Colombie    Rassemblement aujourd'hui devant le siège du parti    «Le circuit de distribution doit être assaini»    Des administrateurs pour Sovac et Global Group    Craintes d'un nouveau conflit armé dans le Golfe    Les raisons d'un bouleversement politique    "C'est toute la classe politique qui vient d'être sanctionnée"    Hyundai i10 2020 Changement et modernisation    Malgré les arrestations et le dispositif sécuritaire : Les étudiants en force    Marche et grève générale le 24 septembre    L'entraîneur de Horoya AC évoque le match retour    Rebiai et Bouhalfaya libérés, Koudri et Moussaoui appelés    Les campus toujours au rendez-vous    6 blessés et 2 intoxiqués suite à une explosion de gaz    Appel aux bénéficiaires de logements à libérer leurs habitations précaires    ACTUCULT    Une vingtaine d'artistes participent à la manifestation    sortir ...sortir ...sortir ...    Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger    Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Le MSP dénonce les interpellations et hésite sur la présidentielle    Le rétablissement de la production saoudienne sera difficile    Sous le signe de la solidarité avec les détenus    Echos de campus    Le CSA menacé de paralysie    Un grand cinéaste s'en est allé    157 kg de viande rouge et 62 kg d'abats impropres à la consommation saisis    Mascara: Plus de 10 millions en fausse monnaie saisis    Ligue des champions d'Europe: Paris et Madrid pôles d'attraction    Alger, Constantine: Samir Belarbi et trois manifestants en détention provisoire    Au cours des derniers mois: Près de 50.000 registres de commerce supprimés par leurs propriétaires    Révision de la règle 51/49: Des assurances sur les domaines de souveraineté    FAF - AG extraordinaire: Le nouveau système de compétition validé    Pour s'enquérir des dysfonctionnements du secteur de l'Education: Une commission d'inspection du ministère de l'Intérieur sur le terrain    Les Rohingyas vivent sous la menace d'un «génocide»    Les quatre représentants algériens affichent une belle forme    Libre en juin, Cavani divise en interne    L'UA demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations    L'envoyé de l'ONU attire l'attention sur le risque d'une escalade militaire    Des instructions fermes quant au respect des délais d'avancement des travaux    Les plus lus et les plus traduits au monde    Youcef Meziani n'est plus    Election présidentielle: Un des chantiers prioritaires du futur président de la République, redonner confiance    Professions de promoteur et d'agent immobilier: Les agréments délivrés par les walis    Grâce à la rationalisation des importations des céréales : L'Algérie a économisé plus d'un milliard de dollars    Rabehi défend le gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonelgaz: Promesses d'un été sans délestages
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 07 - 2019

  Le P-DG de Sonelgaz Chahar Boulakhras a affirmé, hier mercredi, qu'il n'y aura pas de délestage cet été, en dépit des températures caniculaires enregistrées depuis le début du mois de juillet. Il a expliqué, à la radio nationale, que les fortes demandes d'énergie électrique, durant ces derniers jours, ont enregistré un «pic» de consommation qui a atteint, à 14h05, le 7 juillet dernier, 15.133 MW. «Les investissements réalisés, ces dernières années et depuis 2012-2013, à travers différents plans, ont permis d'assurer sans problème, la satisfaction de la demande », a-t-il souligné, ajoutant que «nous avons passé ce pic avec une bonne réserve de production». Selon lui, les coupures d'électricité enregistrées «sont des coupures basse tension dans des quartiers, et les équipes de Sonelgaz sont mobilisées pour les interventions.» «Chaque été, il y a un dispositif mis en place pour procéder aux différents dépannages suites à des incidents, des travaux sur le réseau, et parfois dans des périodes particulières, caniculaires. Ce sont des actions suivies et des analyses sont effectuées pour localiser ces foyers de coupures récurrents pour les résoudre et répondre à la demande », explique le P-DG de Sonelgaz, qui précise que durant cet été, «il n'y aura pas de délestage dû à un manque de production. Le pays est à l'abri en termes de production, compte tenu du développement des infrastructures énergétiques. On compte presque 20.000 MW pour un «pic» de 15.000 MW, nous avons une infrastructure de transport et de distribution qui dépasse les 360.000 km pour l'électricité et un réseau gaz de 122.000 km», souligne M. Boulakhras, qui précise que «nous continuons à assurer un progrès pour développer le réseau algérien, qui devient de plus en plus complexe.»
Sur le volet Energies renouvelables, il a assuré que «le secteur travaille sur un nouveau modèle de consommation axé sur les Energies renouvelables. Nous voulons réduire la consommation de gaz, également, et exploiter l'Energie renouvelable à travers ses différentes filiales».
Sur l'exploitation de l'Energie nucléaire pour la production d'électricité, il a expliqué que Sonelgaz réfléchit sur comment exploiter les 15 MW que peut fournir le réacteur d'Ain Oussera, annonçant s'être rendu sur place, ces derniers jours, avec le ministre de l'Energie pour «voir comment s'engager vers l'électronucléaire. On compte installer un noyau pour mettre un jalon pour cette énergie». Enfin, pour clore ce chapitre, il a relevé l'importance de «l'efficacité énergétique pour assurer une bonne transition énergétique.» Sur le plan financier, «Sonelgaz connaît des difficultés, et les pouvoirs publics sont sensibles sur cette question. Des solutions ont été mises en place pour poursuivre les investissements en dépit des difficultés financières», explique le P-DG du groupe, selon qui «il y a en parallèle d'autres alternatives pour le financement du groupe, dont un endettement extérieur avec les conditions les plus avantageuses et les moins contraignantes possible.» M. Boulakhras a confirmé le recours de Sonelgaz à l'endettement externe, soulignant que «nous allons recourir à un emprunt international. Nous examinons une stratégie financière par rapport à l'endettement externe sur trois ou quatre options pour disposer de ressources et poursuivre le programme de développement futur avec les conditions les moins contraignantes.» «Pour le moment, se hâte-t-il de préciser, on a recours à nos propres ressources», avant de relever qu'«il y a des produits très intéressants sur le marché international, et c'est le moment d'en profiter.»
Le P-DG de Sonelgaz a, par ailleurs, expliqué qu'il n'y aura pas de nouvelle tarification de l'électricité. «Ce n'est pas mis sur la table, ce n'est pas à l'ordre du jour. Pas dans l'immédiat», précise t-il. Fin décembre dernier, son prédécesseur Mohamed Arkab avait affirmé que la tarification de la consommation de l'électricité et du gaz est «problématique», et « ne couvre pas le coût de revient de Sonelgaz», avant de préconiser qu'«il faut trouver la solution, car la tarification de la production d'énergie électrique se fait à partir de 99% de gaz naturel, prélevé des gisements de Sonatrach, qui n'applique pas à Sonelgaz le prix réel du gaz, et le prix du kilowatt/heure ne couvre pas les frais de Sonatrach.» Le dossier des investissements, à l'orée 2025, sera, par ailleurs «examiné prochainement en Conseil interministériel pour continuer à satisfaire la demande dans de bonnes conditions, notamment sur le plan transport», a indiqué le P-DG de Sonelgaz. Ce programme porte sur un scénario de demande en énergie électrique avec un «pic» de 32.000 MW, à l'horizon 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.