31e semaine de manifestation pacifique : Un vendredi particulier    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Moussa Benhamadi sous mandat de dépôt    "Le retour à la planche à billets sera inévitable"    Des céréaliers refusent de vendre de l'orge aux brasseurs    Un potentiel à l'export inexploité    Le risque d'un Brexit sans accord reste "très réel"    Sanchez demande aux électeurs "une majorité confortable"    Tractations diplomatiques pour une sortie de crise    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    Tliba et le fils Ould-Abbès s'accusent mutuellement    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    Un tour puis s'en va pour le CSC    Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    «Les Algériens ont peur de nous…»    L'affaire Chenihi resurgit    Man City : Mahrez en Ligue des Champions, c'est du costaud !    "C'est Carlos Queiroz qui a insisté pour affronter l'Algérie"    La harga en famille revient    La Protection civile lance une campagne de sensibilisation    ACTUCULT    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Dieu dans l'imaginaire de l'islam politique    Confessions de Tayeb Abdelli    Mexico réclame à Paris l'annulation d'une vente aux enchères    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    L'Algérie parmi les quatre derniers    Mode d'action du hirak : La mobilisation enfle à Béjaïa    Mohamed Charfi se veut rassurant quant à la «sincérité» du scrutin    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Menace écologique sur le barrage de Taksebt    Incendies de forêt… acte prémédité ou phénomène saisonnier ? Démêler le vrai du faux    Alger: Rassemblement de solidarité avec les détenus    Gaïd Salah donne des instructions à la Gendarmerie: Nouveau tour de vis pour accéder à Alger    La surenchère est contreproductive pour les élections    Béchar: Il perd la vie après avoir sauvé ses deux enfants de la noyade    Skikda: 10 ans de prison pour trafic de psychotropes    Souk-Ahras: Plus de 16.000 comprimés psychotropes saisis    17e édition du Festival national d'astronomie populaire: «Sous un seul ciel» du 3 au 5 octobre    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Ouverture de l'investissement dans les énergies renouvelables aux privés»
Le P-DG de Sonelgaz à partire de Constantine :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 07 - 2019

En marge d'une rencontre qui l'a réuni à huis clos aux cadres des filiales Sonelgaz de l'Est et consacrée à la présentation de la stratégie de l'entreprise, le P-dg de Sonelgaz, Chahar Boulakhras, a assuré que son Groupe a pris toutes les dispositions pour garantir un été sans coupure d'électricité à l'échelle nationale.
Ilhem Tir - Constantine (Le Soir) - Le P-dg est revenu sur le pic de consommation historique enregistré le samedi 6 juillet à 15 h où la puissance maximale (PMA) a atteint les 14 343 MW, expliquant que la demande en énergie électrique a connu une croissance importante, soit une évolution de près de 5% sur le réseau interconnecté nord, en comparaison avec la PMA enregistrée durant l'été 2018.
L'amélioration de la qualité de service et la forte croissance de la consommation de l'électricité par les foyers algériens, notamment pour les besoins de climatisation, sont à l'origine de cette hausse.
Le responsable a signalé que Sonelgaz est en situation confortable concernant la production avec un volume de 19 gigawatts permettant de satisfaire la demande de 14 à 15 mégawatts et préserver les réserves.
Sur un autre registre, le P-dg a souligné que son Groupe est en mesure d'accompagner, dans les meilleures conditions possibles, le développement des énergies renouvelables, étant donné l'expérience dont il dispose à travers 350 mégawatts d'énergie propre produite jusque là.
«Une expérience qui lui permet d'assumer son rôle pour la concrétisation de ce programme national classé parmi les priorités de l'Etat». Un secteur qui revêt un caractère important et prioritaire et qui a été, depuis 2011, au centre des préoccupations avec plusieurs réalisations faites à ce jour (23 stations au nord, au sud et dans les hauts-Plateaux).
Un secteur également géré par des compétences nationales puisque, selon le P-dg, toutes les stations sont gérées et exploitées par des cadres algériens affirmant que « la formation se poursuit pour perfectionner davantage la gestion de ce programme national», avant de poursuivre, «le programme national des énergies renouvelables est considéré comme une action intégrée dans une transition énergétique», insistant sur une transition énergétique devant permettre à l'Algérie d'éviter la consommation de quantités industrielles de gaz pour la production d'électricité. L'Algérie dispose, selon le même responsable, de potentiels en gisements renouvelables des plus appréciables, lui permettant de prétendre à se positionner comme acteur majeur dans la production de l'électricité à partir des filières photovoltaïques et éoliennes, en intégrant la biomasse, la cogénération, la géothermie et le solaire thermique.
Le P-dg du Groupe Sonelgaz a fait part de sa disposition d'ouvrir le secteur à l'investissement privé. Mr. Chahar Boulakhras a réitéré «l'entière disposition de sa société à transférer le savoir-faire cumulé dans le domaine des énergies renouvelables au investisseurs privés», rappelant, à ce titre, qu'un avis d'appel d'offres national avait été ouvert récemment par le ministère de tutelle aux privés pour produire 150 mégawatts d'énergie renouvelable. Il ajoutera que la Sonelgaz table sur le perfectionnement du rendement à travers la formation continue, notamment dans ce domaine précis.
Par ailleurs et lors de son point de presse, le numéro 1 de Sonelgaz n'a pas manqué d'évoquer une augmentation des dettes de son Groupe précisant, par la même occasion, que cela n'a pas affecté le programme des investissements qui se poursuivent avec une meilleure cadence, grâce au soutien indéfectible de l'Etat.
I. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.