Réquisitoire plus sévère en appel contre 14 manifestants du hirak    La violation des droits de la défense dénoncée    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    L'ADE et la Seaal s'expliquent    Le combat douteux du syndicat    Les exploitants demandent le renouvellement de leurs contrats    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Semaine cruciale pour le Mali    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Le gouvernement prend les devants    8 décès et 515 nouveaux cas en 24 heures    13 vols programmés pour ce mois d'août    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Le compositeur Saïd Bouchelouche n'est plus    "Soustara", un microcosme de l'Algérie profonde    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Tlemcen: 25 individus devant la justice, après une tentative d'agression    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    L'adjudant-chef à la retraite Guermit Bounouira remis aux autorités    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Haddad : circuit financier encore actif    Démission collective à Sétif, indignation au MCA    Le SG Ahmed Milat suspendu pour «mauvaise gestion»    Le calvaire des «sans-papiers» algériens en France    Mechichi : «Le prochain gouvernement sera celui de tous les Tunisiens»    Crise politique en Tunisie : Nabil Karoui sauve la tête de Rached Ghannouchi    Halimi Gisèle, l'autre Kahina !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Ouverture de l'investissement dans les énergies renouvelables aux privés»
Le P-DG de Sonelgaz à partire de Constantine :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 07 - 2019

En marge d'une rencontre qui l'a réuni à huis clos aux cadres des filiales Sonelgaz de l'Est et consacrée à la présentation de la stratégie de l'entreprise, le P-dg de Sonelgaz, Chahar Boulakhras, a assuré que son Groupe a pris toutes les dispositions pour garantir un été sans coupure d'électricité à l'échelle nationale.
Ilhem Tir - Constantine (Le Soir) - Le P-dg est revenu sur le pic de consommation historique enregistré le samedi 6 juillet à 15 h où la puissance maximale (PMA) a atteint les 14 343 MW, expliquant que la demande en énergie électrique a connu une croissance importante, soit une évolution de près de 5% sur le réseau interconnecté nord, en comparaison avec la PMA enregistrée durant l'été 2018.
L'amélioration de la qualité de service et la forte croissance de la consommation de l'électricité par les foyers algériens, notamment pour les besoins de climatisation, sont à l'origine de cette hausse.
Le responsable a signalé que Sonelgaz est en situation confortable concernant la production avec un volume de 19 gigawatts permettant de satisfaire la demande de 14 à 15 mégawatts et préserver les réserves.
Sur un autre registre, le P-dg a souligné que son Groupe est en mesure d'accompagner, dans les meilleures conditions possibles, le développement des énergies renouvelables, étant donné l'expérience dont il dispose à travers 350 mégawatts d'énergie propre produite jusque là.
«Une expérience qui lui permet d'assumer son rôle pour la concrétisation de ce programme national classé parmi les priorités de l'Etat». Un secteur qui revêt un caractère important et prioritaire et qui a été, depuis 2011, au centre des préoccupations avec plusieurs réalisations faites à ce jour (23 stations au nord, au sud et dans les hauts-Plateaux).
Un secteur également géré par des compétences nationales puisque, selon le P-dg, toutes les stations sont gérées et exploitées par des cadres algériens affirmant que « la formation se poursuit pour perfectionner davantage la gestion de ce programme national», avant de poursuivre, «le programme national des énergies renouvelables est considéré comme une action intégrée dans une transition énergétique», insistant sur une transition énergétique devant permettre à l'Algérie d'éviter la consommation de quantités industrielles de gaz pour la production d'électricité. L'Algérie dispose, selon le même responsable, de potentiels en gisements renouvelables des plus appréciables, lui permettant de prétendre à se positionner comme acteur majeur dans la production de l'électricité à partir des filières photovoltaïques et éoliennes, en intégrant la biomasse, la cogénération, la géothermie et le solaire thermique.
Le P-dg du Groupe Sonelgaz a fait part de sa disposition d'ouvrir le secteur à l'investissement privé. Mr. Chahar Boulakhras a réitéré «l'entière disposition de sa société à transférer le savoir-faire cumulé dans le domaine des énergies renouvelables au investisseurs privés», rappelant, à ce titre, qu'un avis d'appel d'offres national avait été ouvert récemment par le ministère de tutelle aux privés pour produire 150 mégawatts d'énergie renouvelable. Il ajoutera que la Sonelgaz table sur le perfectionnement du rendement à travers la formation continue, notamment dans ce domaine précis.
Par ailleurs et lors de son point de presse, le numéro 1 de Sonelgaz n'a pas manqué d'évoquer une augmentation des dettes de son Groupe précisant, par la même occasion, que cela n'a pas affecté le programme des investissements qui se poursuivent avec une meilleure cadence, grâce au soutien indéfectible de l'Etat.
I. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.