Présidentielle du 12 décembre: Les élections sont l'unique solution pour sortir de la crise    Poursuite de l'action pour garantir aux enfants tous leurs droits consacrés dans la convention des droits de l'enfant    Le projet de loi sur les hydrocarbures devant la Commission économique du Conseil de la Nation    Colonies israéliennes: rejet international de la position américaine    Agence CNAS d'Alger: Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour maladies professionnelles depuis janvier 2019    CAMPAGNE ELECTORALE : Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    LE MINISTRE DU TRAVAIL AFFIRME : L'Algérie a ratifié 60 accords internationaux du travail    DISTRIBUTION DES 300 LOGEMENTS SOCIAUX A AIN TURCK : Les exclus observent un sit-in devant la Daïra    MASCARA : Arrestation d'un individu pour incendie volontaire    AIN TEMOUCHENT : Un mort et un blessé suite au renversement d'un tracteur    Troisième jour de campagne: les candidats s'engagent à poursuivre la lutte contre la corruption    JSK : Benchérifa «Je demande aux supporters de rester derrière leur équipe»    USMA : Le TAS reporte le verdict et exige le PV du BF    MCA : Les joueurs se sont réunis dans les vestiaires avec Sakhri    Inauguration mercredi d'une nouvelle desserte reliant Alger à Tébessa    L'ethnie sidama vote demain sur son autonomie    Le principal port d'Irak bloqué par les manifestants    Moscou confirme un sommet le 9 décembre à Paris    Des dizaines d'arrestations à travers le pays    Le montant des créances de la Cnas explose    Djellab relève l'importance de donner une valeur ajoutée à la datte algérienne    Les Canaris préparent Saoura et Vita Club    "J'exige un contrat de travail !"    Le lieu et la date du match connus jeudi    Mwepu et Daka rappelés    L'Algérie, un marché à potentiel    Trois manifestants blessés    Un fourgon fonce dans l'enclave espagnole de Ceuta avec 50 migrants à bord    Le gouvernement évoque une situation «plus calme»    Un enfant de deux ans se noie dans un bassin d'irrigation à Belacel    ACTUCULT    Des conférenciers algériens attendus à Tunis    Une stèle en hommage aux victimes du 17 Octobre 1961 à Bouzeguène    "Ecrire pour se raconter. Variations sur une œuvre"    Transition    "D'un univers à un autre", nouvelle exposition de Khaled Rochdi Bessaih    XIVe Championnat d'Afrique de tir sportif : Quinze pays participent pour des places aux JO    Le mal-être de la société vue en jaune    Suivi mitigé de la grève des enseignants du primaire    Recherches dans le domaine de la cancérologie: Mise en lumière des travaux de trois lauréats    Procès boycotté par les avocats: Deux ans de prison ferme requis contre 20 détenus du hirak    MILA : La CNR organise des journées portes ouvertes    Selon l'économiste, Anisse Terai "Les banques publiques algériennes sont réduites au statut de caisses"    Libye : Washington appelle Haftar à cesser son offensive sur Tripoli    M'hamad Khedad : Le discours du roi est une expression d'inquiétude face à la situation au Maroc    Trois condamnations et quatre acquittements    Tebboune professe ses convictions    CONSTANTINE - 16e édition de Dimajazz : Inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonatrach: Des contrats gaziers à long terme renouvelés dans les prochains mois
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 09 - 2019

  Le PDG de Sonatrach, Rachid Hachichi, a annoncé que la compagnie procèdera prochainement au renouvellement de ses contrats gaziers à long terme avec certains pays, après avoir renouvelé, en 2018, les contrats avec quatre pays européens. «Depuis l'an dernier, Sonatrach a renouvelé ses contrats de gaz avec Naturgy (Espagne), Galp (Portugal), Botas (Turquie) et Eni et Enel (Italie).
D'autres annonces seront rendues publiques dans les prochains mois», a avancé M. Hachichi dans un entretien accordé au magazine d'analyse énergétique, Petroleum Economiste.
Interrogé sur un éventuel impact du mode de tarification appliqué à ses clients, M. Hachichi a souligné que l'Algérie proposait un ensemble «équilibré» de services et que la tarification n'était qu'un élément parmi tant d'autres. «Comme vous le savez, un contrat de gaz n'est pas seulement une question de prix. Il s'agit d'un ensemble de paramètres, comme la sécurité d'approvisionnement à long terme, la flexibilité saisonnière, la flexibilité à court terme et le niveau de paiement que tous nos clients apprécient», a-t-il ajouté. Selon lui, la tarification offerte par les centres de tarification (Hub pricing) »n'offre pas cet ensemble de services». «Nous pensons donc que Sonatrach continue de proposer un ensemble équilibré de services dans ses contrats de gaz à long terme, la tarification n'étant qu'un élément» parmi d'autres.
En réponse à une question sur les perspectives d'augmentation des exportations algériennes de GNL, le PDG de Sonatrach a rappelé que la place qu'occupe la compagnie sur ce marché «lui offre un avantage concurrentiel en termes de flexibilité sur son marché naturel, à savoir l'Europe, et lui permet de valoriser son gaz sur des marchés lointains offrant des opportunités d'arbitrage». Les capacités actuelles de production de GNL, totalisant près de 100 milliards de m³, «peuvent soutenir nos volumes de production tout en nous offrant un outil précieux pour sécuriser nos livraisons et pour mieux rentabiliser notre gaz», a-t-il assuré.
A propos de l'équilibre à tenir entre la demande interne croissante sur l'énergie tout en maintenant, voire en augmentant les volumes d'exportation, le premier responsable de la compagnie a indiqué que plusieurs démarches sont entreprises pour réaliser ce double objectif. Ainsi, pour renforcer ses exportations gazières, l'Algérie mise sur le développement du commerce de l'énergie, l'augmentation de la capacité de l'infrastructure d'exportation, telle que le gazoduc Medgaz vers l'Espagne, et la construction d'une nouvelle jetée de GNL à Skikda. Quant à la satisfaction de la demande nationale croissante, le pays mise surtout sur l'augmentation du nombre de champs et l'optimisation de l'utilisation des champs existants, a-t-il précisé.
L'augmentation des nouvelles découvertes sur le terrain, poursuit M.Hachichi, entre dans le cadre de l'amélioration de la performance de la stratégie d'exploration et devrait permettre d'accroître le nombre et le volume des découvertes. Une meilleure mobilisation des réserves et une amélioration des performances en matière de forage, de puits et de volumes constituent, poursuit-il, les autres actions engagées par l'Algérie pour satisfaire la consommation énergétique interne.
Pour rappel, une source anonyme au sein de Sonatrach avait fait part, début août, à l'Agence Reuters, que les pourparlers entre Sonatrach et les compagnies pétrolières américaines à l'image d'ExxonMobil et Chevron étaient gelées, «compte tenu de la situation politique délicate». La même source avait expliqué ce gel par le fait que tout accord avec une compagnie étrangère est «sensible en Algérie et a besoin du soutien d'un président permanent et non par un intérimaire». Déjà, en mars dernier, au moment des manifestations populaires contre le 5e mandat du président déchu, Reuters annonçait « que le géant pétrolier américain ExxonMobil (avait) suspendu temporairement ses discussions avec Sonatrach. L'information avait été aussitôt démentie par le vice-président des activités de commercialisation de Sonatrach, El-Hachemi Mazighi, estimant dans une déclaration à l'APS les relations de la compagnie nationale se poursuivaient de «manière normale».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.