Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UNPEF: «L'urgence est de répondre aux préoccupations des enseignants du primaire»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 16 - 01 - 2020

Même si le taux de suivi de la grève à laquelle a appelé la Coordination nationale des enseignants libres du primaire était faible, hier, comparativement au débrayage cyclique du 1er trimestre, le malaise persiste avec des revendications qui demeurent toujours en suspens.
C'est ce qu'a précisé Abdelouahab Lamri Zeggar, porte-parole de l'Unpef, en affirmant que la pression s'accroît sur les syndicats du secteur en raison de l'accumulation des problèmes qui rongent le secteur de l'éducation. Il précise : « Nous sommes sous la pression de la base, notamment des enseignants du primaire, d'où l'urgence d'aller vers un dialogue sérieux avec le nouveau ministre, afin de répondre ne serait-ce qu'aux revendications urgentes ». Le porte-parole de l'Unpef a précisé que le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a rencontré avant-hier, au siège de son ministère, des représentants d'organisations syndicales relevant du secteur, en vue de prendre connaissance de leurs préoccupations socioprofessionnelles. Et de préciser : « Il est vrai que cette rencontre était protocolaire, mais nous avons saisi l'occasion pour lui parler des revendications urgentes, notamment celles réclamées par les enseignants du primaire ». Il ajoute que le secrétaire général de l'Unpef, Sadek Dziri, a informé le nouveau responsable du département de l'Education que l'urgence aujourd'hui est de répondre favorablement et concrètement à la question relative à « l'application du décret présidentiel 14/266 du 28 septembre 2014, fixant la grille indiciaire et le versement des indemnités avec effet rétroactif, ainsi que le droit à la formation ».
M. Zeggar précise que ce décret a été signé en 2014 et il n'est toujours pas appliqué, « ce qui est aberrant et incompréhensible », dit-il. Selon le porte-parole de l'Unpef, le ministre de l'Education a promis aux représentants des syndicats de concrétiser les engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui ont été présentés dans son discours, lors de son investiture. Le nouveau président avait exprimé son engagement pour procéder à une refonte pédagogique et alléger le programme scolaire au profit d'activités sportives, culturelles et artistiques. Il avait fait notamment part de son intention de faire de l'école le meilleur moyen d'ascension sociale, tout en améliorant les conditions socioprofessionnelles du personnel de l'éducation. Par ailleurs, le ministre a annoncé la tenue prochaine de réunions bilatérales à l'effet de permettre à toute organisation syndicale de soulever ses préoccupations et de rechercher les solutions éventuelles selon un calendrier préétabli, a encore déclaré M. Zeggar.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.