OL : Rudi Garcia calme le jeu pour Benzema    Programmes AADL en difficulté à l'Est : Les VRD traînent et les raccordements en attente à Guelma    Alejandro Gomez n'est plus un joueur de Bergame    Milan AC : Ibrahimovic a présenté ses excuses    Cafouillage paralysant    L'automobile tente une "reprise" sur une pente raide    Intouchable Bouteflika jusqu'à quand?    L'ambassadrice de Turquie rend visite au Soir d'Algérie    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    Le RND émet quelques réserves    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    La directrice des médias limogée    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    Le mystère des actionnaires    Le juge menace de "quitter son corps"    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Les croissants    Racines grasses et tiges sèches, deux fois plus d'entretien !    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Autoroutes à étages et relance du système de régulation du trafic : Des projets réalisables ou simple effet d'annonce    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Budget des communes à Bouira : La moitié des PCD pour les zones d'ombre    Sidi Naâmane : Une maison historique menace ruine    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    Djerad somme les Douanes à faire plus contre la corruption    LE BOUT DU FIL    Selon une étude menée par Sonelgaz- Covid-19 : le tabagisme, un important facteur de risque    La clé de tous les soucis    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    "On voit le bateau couler et on ne fait rien"    L'Etat attaché à la moralisation de l'action politique    "Une dérobade historiquement indigne"    Charfi répond aux «petits» partis    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les étudiants toujours mobilisés
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 29 - 01 - 2020

  Les étudiants soutenus par un nombre important de citoyens de différents âges poursuivent leur mobilisation pour le 49ème mardi consécutif, à travers plusieurs wilayas du pays. A Alger, les manifestants ont brandi les portraits de l'étudiante Nour El Houda Oggadi, détenue à Tlemcen, ainsi que les portraits de Samir Belarabi et de Karim Tabou, en exigeant la libération de tous les détenus d'opinion et en réclamant l'indépendance de la justice. Les manifestants ont également exprimé leur refus de l'exploitation du gaz de schiste. « Non à l'exploitation du gaz de schiste dans notre Sahara» ou « M. Macron, inversez les choses, exploitez le gaz de schiste chez vous, si vous trouvez que son exploitation est bénéfique et sans dégâts, on vous suivra » ou encore « L'exploitation du gaz de schiste est une colonisation par procuration» était-il écrit sur des pancartes. Des manifestants scandaient parallèlement : «Il n'y aura ni pétrole ni schiste, le gaz de schiste vous l'exploitez à Paris !» Tout au long du trajet de la procession, de la place des Martyrs jusqu'à la place Audin, les manifestants ont scandé des slogans hostiles au « recyclage du système ».
Sur des pancartes brandies par les manifestants, on pouvait lire : « Le pouvoir veut dépasser la crise sans la résoudre » ou « On a dit transition démocratique et non pas régénération du système ». Sur une pancarte distribuée apparemment à plusieurs manifestants, il était écrit : « Notre hirak se poursuivra jusqu'à la libération de tous les détenus, jusqu'à l'ouverture du champ médiatique aux voix opposantes, avec une transition démocratique après un changement radical du système, qui se fera sur la base d'une démarche politique consensuelle ainsi que l'édification d'un Etat de droit en libérant la justice ». Soulignons qu'aucun incident n'a été enregistré durant cette manifestation, qui s'est dispersée vers les coups de 13h30.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.