Laraba défend son projet    Le sujet suscite peu d'intérêt    L'ANP élabore le plan de vigilance    Sans Zeghmati    Hausse attendue des prix des viandes blanches    Le parlement accorde la confiance aux ministres proposés    «L'Afrique doit rester unie pour réformer le Conseil de sécurité»    Deux communautés rivales signent des "accords de paix"    Report des candidatures aux postes de souveraineté en Libye    Zetchi recalé par la FIFA    "Je serai de retour dans une à deux semaines"    Ifticène jette l'éponge    Reprise dimanche après la fin du 2e regroupement    Inquiétante hausse de la cybercriminalité    Cap sur le renforcement de la couverture sécuritaire    Le personnel de la santé prêt pour l'opération    Le plasticien El-Bahi Belkheiri célèbre le berceau de l'humanité    Les rapports franco-algériens entre histoire et mémoire    Le rôle du poète au sein de sa cité    Hommage à cheikh Abdallah Guettaf    Création d'un prix littéraire au nom de la poétesse Oum Siham    Couleurs et douleurs, nouveau recueil de nouvelles de l'écrivain Boubakr Kadri    Walid Sadi candidat à la présidence a la FAF    Conservation foncière de Bab Azzoun : Une année pour la délivrance d'un négatif    Cité AADL 5000 logements (Réghaïa) : Insécurité et manque d'éclairage    Premier League : Défaite surprise de Man United face à la Lanterne rouge    Aouar dans le viseur de la Juventus pour cet été    Oran : L'association des opérateurs économiques tire la sonnette d'alarme    Milan AC : Bennacer de retour à l'entrainement    Sidi Chami, El-Ançor et Bir El-Djir: Près de 36 millions de dinars pour de nouvelles cantines scolaires    Ancien chargé de mission à la présidence: Laagab répond à ses détracteurs    Point de rupture ?    Les «zones d'ombre» sont-elles dans nos têtes ?    Pour booster la filière des agrumes à Misserghine: Vers l'exploitation des sources d'eau dans l'irrigation    Le génie du virus    Ils réclament le droit au logement et aux projets de développement: Les habitants de Tafraoui protestent    Ferdjioua: Le libraire Ferhat Kaoula n'est plus    Le professeur Laraba présente sa copie    Le RND propose des amendements substantiels    Reddition d'un terroriste et arrestation de 3 éléments de soutien    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    Tinhinane Laceb retrouvée morte    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Pour «incitation à l'insurrection»: L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus: Le confinement booste les transactions via Internet
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 04 - 2020

  Les transactions via Internet ont «considérablement augmenté» depuis le début de la crise sanitaire que vit le pays du fait de la propagation du nouveau coronavirus Covid-19, a indiqué à l'APS l'administrateur du GIE Monétique, Madjid Messaoudene.
Ce dernier a relevé que «beaucoup de personnes préfèrent utiliser leurs cartes pour éviter le déplacement aux banques, aux agences de Sonelgaz ou de SEAAL, etc.».
Selon M. Messaoudene, le nombre d'opérations de paiement en ligne via les cartes CIB et Edahabia (Algérie Poste), entre le 1er janvier au 30 mars 2020, s'est élevé à 441.531 transactions, soit la moitié de l'ensemble des opérations en ligne de l'année 2019 (873.679 transactions).
Depuis début janvier 2020, GIE Monétique a décidé d'intégrer dans des statistiques, qui portaient auparavant sur les activités bancaires uniquement, les chiffres d'Algérie Poste. Les transactions de paiement via Internet ont connu en 2019 une hausse inédite de 51,5%, portée notamment par le boom des achats en ligne des billets d'avion et l'émergence des prestataires de services sur le web algérien. Selon les chiffres du GIE Monétique, organe régulateur du système monétique interbancaire, 202.480 transactions ont été réalisées durant 2019 en utilisant la carte interbancaire (CIB) avec un montant global de 503,87 millions de dinars, contre 176.982 transactions d'une valeur de 332,59 millions de dinars en 2018.
Cette hausse s'explique d'abord, selon M. Messaoudene, par l'augmentation du nombre des sites algériens proposant le paiement en ligne de 31 à 45 sites. Les transports ont été le secteur qui a enregistré la plus forte hausse des transactions avec 6.292 transactions en 2019 contre 871 en 2018 (+622,39%).
L'année 2019 a été marquée, par ailleurs, par l'émergence du secteur des prestations de services qui a enregistré ses premières transactions par Internet, avec 5.056 opérations. Il s'agit essentiellement de réservations d'hôtels en Algérie, d'achat de journaux, de règlement des frais de formation ou de service pour l'obtention d'un visa. Les autres secteurs ont poursuivi leur croissance soutenue, avec 38.806 transactions pour les sociétés d'électricité et d'eau (+30,56%), 2.432 transactions pour les services administratifs (+67,15%), 8.342 transactions pour les compagnies d'assurances (+29,55%) et 141.552 pour les sociétés de télécommunications (2,21%).
L'e-paiement via TPE continue sa progression
Concernant les terminaux de paiement électronique (TPE), 274.624 transactions ont été effectuées en 2019 avec un montant de 1,92 milliard de dinars, soit une croissance de 43,56%. A fin 2019, le nombre des TPE en exploitation est passé à 23.762 terminaux (+54,33% par rapport à fin 2018). Les retraits par distributeurs et guichets automatiques de billets (DAB/GAB) ont progressé aussi en 2019, en réalisant 9.929.652 transactions avec un montant global de 189,31 milliards de dinars, soit une hausse de 16,24% par rapport à 2018. L'élargissement de 12,49% du réseau des distributeurs bancaires a été l'origine de cette progression. Le nombre des DAB/GAB est passé de 1.441 distributeurs en 2018 à 1.621 distributeurs l'année passée. «Nous travaillons pour la promotion du paiement électronique, par Internet et TPE, en favorisant de moins en moins le retrait d'espèces même sur les distributeurs. Le retrait par DAB/GAB devrait, à terme, constituer un réflexe d'appoint», a avancé l'administrateur du GIE Monétique.
Le m-paiement avant la fin de l'année
Sur le projet de lancement du paiement par téléphone mobile (m-paiement), en cours de parachèvement, M. Messaoudene annonce qu'il devrait voir le jour durant l'année 2020. «Nous avons finalisé la description fonctionnelle et technique du modèle que nous voulons pour l'Algérie, nous pouvons dire que nous sommes en phase de concrétisation», a-t-il déclaré. «Ce que nous pouvons avancer aujourd'hui, c'est que le m-paiement sera une réalité avant la fin de l'année», a-t-il assuré. Les paiements mobiles sont des transactions effectuées depuis un téléphone mobile et débitées sur carte interbancaire (CIB). Au lieu d'utiliser la monnaie fiduciaire, les consommateurs peuvent, grâce à cette nouvelle solution, se procurer des biens et des services dans les espaces commerciaux de proximité avec un smartphone en scannant un code-barres intelligent (QR) de la caisse du commerçant à partir d'une application spécifique qui sera conçue par GIE Monétique. Pour les commerçants, il permet d'utiliser le téléphone mobile à la place des terminaux de paiement électronique (TPE) classiques, ce qui diversifiera les instruments de paiement mis à la disposition des clients dans les espaces commerciaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.