Coronavirus: 187 nouveaux cas, 152 guérisons et 5 décès    Covid-19: au moins 2 570 291 morts dans le monde    Saisie de plus d'un quintal de cannabis    Le Baiser et la morsure aux éditions Casbah :Yasmina Khadra se livre et délivre    Assassinat de Ali Tounsi: Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    Affaires religieuses: la question de la prière des Tarawih "en cours d'examen"    Boukadoum: nécessité de renforcer le dialogue et la concertation avec l'UE    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Saadi: l'organisation d'élections locales et législatives le même jour difficile sur le plan pratique    Annaba: une délégation sahraouie pour évoquer l'évolution de la situation au Sahara occidental    OPEP+: maintien des volumes, l'Arabie saoudite prolonge ses coupes, la Russie et le Kazakhstan épargnés    Manchester City: les effets de la folie Mahrez en Algérie !    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Liverpool: Klopp ne veut pas d'excuses    Terrorisme et déchéance de la nationalité    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Le Front Polisario invite la Minurso à l'impartialité    L'ambassade de France s'explique    "Les élections ne sont pas une priorité"    Tebboune reçoit les présidents de trois partis politiques    Le Comité scientifique préconise une démarche spécifique    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    La victoire ou l'élimination    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    L'Algérie tend la main à sa diaspora    Beldjoud insiste sur le principe de l'égalité    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    La mafia du foncier dénoncée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture de l'espace Schengen pour 15 pays: Le vote reporté à aujourd'hui
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 29 - 06 - 2020

Les ambassadeurs de l'Union européenne ont proposé l'ouverture de l'espace Schengen pour une liste de 15 pays, dont le niveau de contamination au Covid-19 permet de les considérer comme étant des zones non à risque et la présidence de l'UE espère pouvoir passer à un vote lundi, ont rapporté des médias citant des sources diplomatiques.
Vendredi soir, les ambassadeurs des pays de l'UE et de l'espace Schengen avaient proposé une liste d'une quinzaine d'Etats, qui exclut les Etats-Unis où l'épidémie semble hors de contrôle, et qui inclut la Chine, sous conditions. La France a fixé au 1er juillet sa réouverture progressive. La présidence croate de l'UE avait donné aux Etats membres jusqu'à samedi soir pour se prononcer lors d'un vote, mais certains ont réclamé plus de temps. «Les consultations continuent et vont se prolonger jusqu'à lundi», a indiqué une source diplomatique européenne. La présidence «espère pouvoir passer à un vote lundi, a précisé cette source. La liste proposée comprend pour l'instant une quinzaine de pays dont l'Algérie, l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, l'Uruguay et la Chine. Sont aussi admis les voyageurs d'Andorre, Monaco, du Vatican et Saint-Marin.
La liste ne comprend donc pas les Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie de coronavirus avec 125.255 décès pour 2.492.246 cas enregistrés samedi soir, pas plus que le Brésil ou la Russie. La liste devrait être révisée toutes les deux semaines. La proposition européenne a mis en place des critères de sélection des pays dont les ressortissants seront permis de séjours dans l'espace Schengen en fonction notamment du nombre des nouvelles contaminations enregistrés dans ces mêmes pays à une moyenne prédéterminée de 16 cas pour chaque 100 000 habitants durant deux semaines. Pour ce qui est de la question du contrôle des frontières, cela dépendra de la prérogative de chaque pays avec la levée des dispositions de sécurité qui ont pour but d'endiguer l'épidémie.
Les pays européens les plus touristiques, dont les économies ont parti des conséquences néfastes de la fermetures des frontières pour endiguer la propagation du virus COVID-19, ont mis la pression pour rouvrir l'espace Schengen afin de sauver la saison touristique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.