Goudjil confirmé dans son poste    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Mandat d'arrêt international contre le principal responsable    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Benbouzid annonce la réception de nouveaux lots    Plusieurs opérations menées en une semaine    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Seddikia, Es-Senia, Oued Tlelat, Arzew et Boutlelis: Cinq nouvelles unités de dépistage de la Covid-19
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 04 - 07 - 2020

Devant l'affluence des Oranais vers les centres hospitaliers pour se faire dépister de la Covid-19, de nouvelles unités de dépistage ont été ouvertes à Oran. Selon la direction de la Santé, au total cinq nouvelles structures de dépistages ont été ouvertes, récemment, à Sédikia, Es-Sénia, Oued Telat, Arzew et Boutlelis. Lors d'une récente déclaration, faite sur les ondes de la radio locale, le Dr Youcef Boukhari, chargé de la Prévention à la direction de la Santé et de la Population et membre de la Commission de wilaya du suivi de la situation épidémiologique à Oran, un nombre important de citoyens souffrant de symptômes tels la fièvre, la toux et désirant bénéficié du test du coronavirus est enregistré, chaque jour, dans les centre hospitaliers. La demande sur les tests PCR a explosé. Pour répondre à cette forte demande, 5 unités de dépistages ont été ouvertes. Ces derniers jours, Oran est en alerte, compte tenu de l'explosion des cas de coronavirus. Du 18 mars au 2 juillet, pas moins de 1.771 cas (PCR et scanner) de la Covid-19 et 43 décès, ont été enregistrés à Oran, selon les dernières statistiques, communiquées par le D Boukhari. Selon le spécialiste, ce rebond est le fruit du manque d'engagement et de l'indiscipline des citoyens à respecter les gestes barrières anti-coronavirus, recommandés par les autorités sanitaires du pays. La plupart des habitants ne respectent, aucune mesure de prévention, ni dans les espaces publics, ni dans les transports et les marchés.
Déconfinement partiel et fin de l'épidémie ne vont pas de pair. Depuis quelques jours, déjà, plusieurs foyers ont été recensés au sein de plusieurs familles. Signe inquiétant du relâchement de la population. La situation épidémiologique des cas de la Covid-19, dans la wilaya d'Oran, montre, désormais, une tendance avec un virus qui circule dans les cellules familles, et touche tous les quartiers d'Oran et une majorité de communes. Les investigations épidémiologiques font état d'une trentaine de clusters familiaux. Cela va d'un groupe familial de quatre personnes à un autre qui renferme 14 membres.
«La lutte contre ce virus dangereux, dont les conséquences sur l'être humain, à long terme, n'ont pas encore étaient connus, est très simple. Il suffit de se protéger par des masques et de se laver les mains fréquemment», a-t-il affirmé. Notons que même si le nombre de cas, à Oran, est important, le taux de guérison est très satisfaisant.
Utilisé depuis la dernière semaine du mois de mars, suite aux instructions du ministère de la Santé, le protocole de traitement à base de chloroquine donne de bons résultats sur les malades. Près de 1.120 personnes atteintes de la Covid-19 sont guéries dont une centaine, en fin de semaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.