SADEG Bologhine : Presque 5 milliards DA de factures impayées    Bouira : Les structures sportives se dégradent    Arsenal - Wilshere : "Özil ? C'est une honte"    Prévention contre la pandémie dans les établissements scolaires à Biskra : Aucun élève n'est atteint de la Covid-19    Haïzer (Bouira) : Dysfonctionnements à la polyclinique    Violences contre les femmes : 96 affaires traitées depuis janvier à Tizi Ouzou    Man City : Mahrez et ses coéquipiers assurés de terminer premiers de leur groupe    7 conseils pour dormir plus rapidement    Combat «Don quichotien» ?    Indifférence aux prix    Protéger les enfants travailleurs durant la pandémie    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    USM Alger: Ne pas tout remettre en question    WA Tlemcen: Garder les pieds sur terre    Quand s'endetter rapporte    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Procès de Karim Tabbou : verdict le 07 décembre    NI OFFRE NI DEMANDE    oeuvres sociales de l'Education: Une prime pour le personnel infecté par la Covid-19    Khenchela: L'ancien et l'actuel directeurs de la CCLS écroués pour corruption    Henri Teissier, l'ancien archevêque d'Alger, est décédé    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Belmadi dénonce    953 nouveaux cas en Algérie    Deux terroristes abattus au cours d'un accrochage    Le président Tebboune annonce son retour    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    Résolution du PE : l'Union parlementaire africaine condamne l'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie    El-Guerguerat : les parlementaires suisses réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Ait Ali Braham examine les opportunités d'investissement avec POWERCHINA    Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Prolongement du confinement partiel dans 34 wilayas    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    TIZI-OUZOU : L'ENIEM annonce un arrêt technique de l'activité    PROCES DE KARIM TABOU : Le verdict sera rendu le 7 décembre    CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME (CNDH) : Lazhari critique la résolution du parlement européen    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    La vente des billets à partir de demain    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Europe: Ambitions et oppositions de styles
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 08 - 2020

Les médias français estiment que le RB Leipzig est plus abordable pour le Paris SG et craignaient que l'Atlético ne l'emporte, son style défensif constituant ainsi une menace pour les stars parisiennes. Ont-ils raison ou tort ? On aura la réponse ce soir, au terme d'un match plus ouvert qu'on ne croit. Certes sur le papier, Paris SG paraît mieux armé que son rival. Toutefois, il ne faudrait pas oublier que les Parisiens ont été secoués par l'Atalanta avant de s'imposer in-extrémis grâce à un joueur qui ne devait même pas être retenu par le club. C'est ainsi que le Camerounais Choupo-Moting a été le héros de la soirée de mercredi dernier, alors que les Neymar, Mbappé, Icardi, Thiago Silva et Marquinhos étaient annoncés comme les principaux arguments du champion de France. Comme quoi, le football réserve parfois des surprises de taille auxquelles personne ne s'attend. Ceci dit, cette qualification a fait le plus grand bien à un groupe assez inquiet après la longue trêve due à la pandémie du coronavirus. La rentrée de Mbappé aura été déterminante face aux Italiens, tandis que Neymar a porté son équipe par son activité.
Or, pour la confrontation de ce soir contre Leipzig, l'entraîneur Thomas Tuchel récupère Di Maria, qui a purgé sa suspension.
Dans l'euphorie de la qualification, les Parisiens ont même espéré le retour de Veratti. Certaines séquences de la rencontre contre Bergane ont montré que le chantier du coach allemand est encore conséquent, et notamment au milieu et en pointe de l'attaque. En effet, et malgré leur activité, les Gueye, Herrera n'ont pas répondu tout à fait à l'attente. Du coup, l'Argentin Paredes, plus technique que ses coéquipiers, pourrait être titularisé. A ses côtés, Marquinos, ne se discute pas, alors que Gueye est incertain. En défense, le gardien Navas est forfait et c'est l'Espagnol Rico qui le remplacera. Les quatre défenseurs seront bien évidemment reconduits. Quant à Icardi, décidément transparent, il restera sur le banc au profit de Mbappé, accompagné par Neymar. Il restera à Tuchel sous la main Choupo-Moting, mis en confiance par sa prestation de mercredi.
Duel entre l'élève et le maitre
Les Parisiens vont trouver en face d'eux une formation très bien organisée et au jeu collectif bien rodé. Il s'agit d'une équipe joueuse portée, résolument, vers l'attaque. Au mois de mars, le Tottenham de Mourinho l'a constaté à ses dépens (1-0 à l'aller et 3-0 au retour). Il y a de la maîtrise tactique au RB Leipzig, œuvre de Julain Nagelsmann, qui a la particularité d'avoir été l'adjoint de Thomas Tuchel , avant d'être son adversaire lorsque ce dernier drivait le Borussia Dortmund, alors que Nagelsmann entraînait Hoffenheim. Tout comme Guardiola et Gasparini, Nagelsmann « néglige » quelque peu le secteur défensif. Heureusement pour lui, il vient de bénéficier de la formidable progression du jeune français Upamecano, un libéro de grande classe, élu meilleur joueur du débat Leipzig-Atlético lequel, par ses sorties audacieuses dans l'axe, a favorisé la supériorité numérique de son équipe. En outre, prévenu par son entraîneur, ce joueur n'est pas tombé dans le piège de l'agressif Diego Costa.
Pour information, Leipzig était privé de son meilleur buteur Werner qui a été transféré à Chelsea, mais qui a préféré s'abstenir, craignant sans doute une blessure.
Face aux Colchonéros, les Autrichiens Sabitzer, Laimer et le Slovène Kampl ont affiché un talent que le monde entier découvre. On précisera aussi que le RB Leipzig a recruté, cet hiver, l'excellent milieu Olmo, un produit de la Masia soit dit en passant. Néanmoins, et tout comme Man City et Atalanta, le RB Leipzig laisse trop d'espaces dans son camp, ce dont pourraient tirer profit les rapides Mbappé et Neymar. Tous les observateurs estiment que le style de Leipzig correspond parfaitement aux qualités du duo d'attaque parisien, qui excelle dans le jeu en profondeur. Le coach allemand, averti, a fait une annonce : « Il faudra bien se défendre contre Paris. Même si son intention est réelle, la question est de savoir si ses défenseurs vont pouvoir changer leurs automatismes. On en doute. Comme on le voit, ce match s'annonce palpitant entre deux belles équipes qui vont tout donner, car une finale de Ligue des champions est au bout, ce qui est historique pour ces deux clubs avides de garnir leur palmarès.
Ce sera aussi un duel tactique entre deux techniciens allemands qui se connaissent fort bien. Il reste à savoir lequel mènera le mieux sa barque.
Aujourd'hui (20h00)
RB Leipzig - Parsi SG


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.