Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Budget 2021: le secteur de l'Habitat détient la part du lion    Sahara occidental : créer une ONG pour plaider en faveur de l'indépendance du peuple sahraoui    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Palestine: le plan d'annexion se poursuivit en prétextant de la création de "réserves naturelles"    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LES FAUSSES INTIMITES DANS UN MONDE NU
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 26 - 09 - 2020

Le bras de fer soutenu en ce moment entre les grandes puissances pour le contrôle de la «5G» devrait interpeller de sérieuses interrogations chez les dirigeants des pays en marge de la maîtrise de la marche du monde. Les applications de cette très proche application technologique devaient en tout point de vue faire réfléchir sur les aléatoires croyances et les inutiles allergies devant ce que sont devenues les théories galvaudées des sens des souverainetés nationales.
Les Algériens très au fait des pouvoirs diaboliques et incommensurables de ce nouvel instrument informatique, malgré leur frilosité légendaire face à ce qui touche à leur intimité nationale seront tôt ou tard obligés d'y aller. Qu'ils le veulent ou non. La mondialisation les contraindra à rentrer dans le rang et il sera ridicule et lourdement pénalisant qu'ils restent en marge d'un nouveau phénomène qui entraînera dans son sillage le monde entier. La risibilité que procurera la coupure de l'Internet, comme cela a été pour les examens du bac, sera de bon aloi et il deviendra infantile de vouloir se prémunir d'un tsunami en s'évertuant à ériger un mur en papier.
Le monde n'en est plus au règne des écoutes téléphoniques d'une ère dépassée et les performances des satellites d'aujourd'hui et leurs génies à venir sont capables de laisser savoir à ceux qui les ont conçus et placés ce que le plus anonyme des terriens a comme légumes dans son panier en sortant du marché.
De fait, la connaissance et le savoir en permanence renforcés sont les plus efficients remparts contre les méfaits du viol des petites et grandes intimités. Pour qu'elles soient garanties et consolidées, les souverainetés des Etats et des peuples ne peuvent plus dorénavant se contenter de la nourriture de suspicions et de théories. Tout démontre que la guerre de l'information ne se jouera pas dans les étroits terrains du secret, puisque tout se saura dans un espace infini et que le monde entier sera nu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.