L'Agence nationale du foncier opérationnelle en 2022    Covid-19 : Obligation d'un PCR négatif de 48h pour les passagers à destination de la France    Huit délégués du médiateur de la République remerciés    Le président Tebboune préside l'ouverture des travaux de la conférence nationale sur la relance industrielle    Les indépendants incontournables    L'Algérie sollicite l'expertise de la Berd    Plus de 4 000 employeurs récalcitrants à Béjaïa    FMI : "Les perspectives restent difficiles"    Nécessité de renforcer la coopération entre les pays dans le domaine de lutte anti-terroriste    CRB-NAHD, l'affiche    Le CA Batna récupère les points défalqués    FLN-RND, la guerre de tranchées    Distribution d'équipements à des personnes aux besoins spécifiques    Plusieurs axes routiers fermés    Le spectre d'Omicron    Epreuve de passage et de confirmation    Les Canaris toujours en confinement à Zéralda    Amara pour une plus grande représentativité de l'Algérie    Cherfa exclut tout retour à ce système    10 morts dans une attaque terroriste    Le quota de l'Algérie passera à 972 000 b/j    Lancement du projet avant la fin de l'année    Un réseau de voleurs de cuivre neutralisé    Vers la révision des programmes de formation    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Une exposition sur Charles de Foucauld, avant sa prochaine canonisation à Rome    JS Saoura-Heart Of Aok (Ghana) se jouera sans public    MOB – USMan : Faux pas interdit pour les Crabes    A l'arrêt depuis des mois voire des années : Deux entreprises publiques relancées    Dbeyba, Seif El Islam et Haftar croisent le fer : Suspense haletant en Libye à la veille de la présidentielle    Bonnes nouvelles d'Afrique    Aujourd'hui à Librairie du Tiers-Monde : Vente-dédicace de Rachid Benaissa et Abdelkader Djeflat    «Mohamed Lamine Debaghine, un grand intellectuel, un historique»    Ramdane Asselah. Moudjahid et auteur : «Sans l'OS, il n'y aurait pas eu de 1er Novembre 1954»    Après l'affaire Pegasus: Un nouveau scandale d'espionnage marocain    Ligue 2: Les leaders à l'épreuve    Sursaut de dignité au Maroc    Dar El Beïda : une véritable cour    L'hiver est moins rude    Les leçons d'un scrutin    Une clé pour la relance économique    Goudjil souligne la transparence du vote démocratique    «L'opération Barkhane n'est pas un échec»    Le royaume se disloque    Une plaidoirie pour le tourisme saharien    Gabriel Garcia Marquez en débat    «Sœurs» long métrage de Yamina Benguigui    Une satisfaction commune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grippe saisonnière: 100.000 doses de vaccin pour la wilaya
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 10 - 2020

La campagne de vaccination des personnes vulnérables contre la grippe saisonnière sera entamée la fin du mois en cours dans l'ensemble des établissements de proximité de santé publique (EPSP) de la wilaya d'Oran. La direction de la santé et de la population (DSP) devra réceptionner près de 100.000 doses de vaccin contre la grippe saisonnière destinées aux personnes vulnérables et au personnel médical. «Ce quota peut être augmenté en cas de besoin», a indiqué le Dr Boudaa, directeur de la santé.
La grippe peut provoquer des complications chez les personnes vulnérables. Il s'agit le plus souvent de pneumopathies. Chaque année entre 5 et 10 cas de décès causés par le sous-type H1N1 de la grippe saisonnière sont recensés à Oran. Le vaccin demeure la meilleure parade contre cette maladie. Toutefois ce vaccin ne protège pas contre le coronavirus. «Nous avons des stocks suffisants pour répondre à la demande sur le vaccin antigrippe mais l'intérêt est de ne pas baisser la garde concernant la Covid-19 en restant vigilant», précise le Dr Boudaa. Les médecins mettent en avant l'impératif de continuer à observer les gestes barrières préconisés par le ministère de la Santé, notamment le port du masque, le lavage fréquent des mains et la distanciation sociale. En plus, la vaccination contre la grippe a un effet bénéfique qui consiste à se prémunir contre l'association des deux affections. Les deux virus pourraient bien cohabiter et se propager au même rythme, d'où l'impérative vaccination contre la grippe saisonnière des catégories cibles, notamment les corps médical et paramédical, les personnes âgées et celles dont l'immunité est déficiente. La vaccination est une opération bénéfique sur le plan économique car elle diminue la facture de la prise en charge des malades et l'absentéisme dû aux épidémies qui surviennent chaque année. Pour rappel, 2.800.000 doses de vaccin antigrippal en prévision de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière ont été importées par l'Algérie.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé cette année la vaccination des corps médical et paramédical au vaccin contre la grippe afin de garantir la continuité du service, ainsi que des personnes âgées, des femmes enceintes, des malades chroniques et des enfants, étant les catégories les plus exposées au virus. La grippe saisonnière est chaque année à l'origine de près de 600.000 décès à travers le monde et quelque 5 millions d'hospitalisations, selon les données de l'OMS.
Le ministère de la Santé avait adressé une instruction aux directeurs de la santé et de la population de wilaya et des établissements publics hospitaliers leur demandant de réactiver le dispositif organisationnel en prévision de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière afin de permettre son opérationnalité, rappelant le rôle et les missions de chaque intervenant dans cette campagne. Longtemps considérée, à tort, comme maladie bénigne, la grippe fait chaque année de nombreuses victimes parmi les populations les plus vulnérables (diabétiques, les malades cardiaques, les asthmatiques, les patients en immunodépression, ayant un faible taux de globules blancs).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.