Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



MC Saïda: Un effectif chamboulé
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 27 - 10 - 2020

Malgré l'interdiction de recrutement, le Mouloudia de Saïda est parvenu à faire signer à plus d'une douzaine de nouveaux joueurs. Chez les supporters, on se demande si la direction est capable d'apurer ses dettes pour pouvoir qualifier ses recrues. D'après notre source, quatre joueurs ont obtenu gain de cause et réclament leurs dus qui représentent 1 milliard 700 millions de centimes.
Là, on affirme que le club pourrait, en cas où le MCS n'arrive pas à honorer ses dettes, perdre ses biens. Ajoutez à cela les cinq milliards 800 millions de centimes pour payer les autres joueurs qui réclament leurs arriérés. Pour rappel, plusieurs anciens joueurs, non régularisés depuis plusieurs mois, ont déposé leurs dossiers auprès de la CRL pour être rétablis dans leurs droits. Nous avons essayé de prendre attache avec les responsables du club saïdéen, mais en vain, tous nos appels furent voués à l'échec.
A souligner que le MCS a connu une grave crise interne en raison des difficultés financières et de l'absence d'investisseurs.
Aujourd'hui, les dirigeants s'activent à préparer la nouvelle saison en attendant les promesses des autorités locales. C'est du moins ce qui a été confirmé par une source crédible.
Si le recrutement a touché les trois compartiments de l'équipe, on ignore par contre l'identité du nouvel entraîneur. Un vrai casse-tête pour les responsables du Mouloudia et, également, pour le nombreux public du club des hauts plateaux qui a enregistré de nombreux départs, à l'image de Nekrouf, parti au RCR, Ouine Amine qui a préféré l'ASO Chlef, le gardien de but Bouhedda qui a rejoint le WA Mostaganem, alors que Laâlama et Chehaima ont opté respectivement pour le MOC et l'USMK. Cette révolution dans l'effectif ne risque-t-elle pas d'être préjudiciable à l'équipe ? C'est la question que se posent les milliers d'inconditionnels du Mouloudia. Pour de nombreux observateurs, il n'y avait pas d'autres choix dans la mesure où la direction est devenue impuissante pour arrêter la saignée des anciens éléments en raison de la crise financière qui a frappé en plein fouet le club. Mais cela aurait pu être évité si l'équipe avait été gérée de manière professionnelle sans pour autant faire de folies ou de donner de fausses promesses. Pour le moment, la priorité de la direction est de trouver les solutions lui permettant de qualifier les nouveaux joueurs, appelés à défendre les couleurs du Mouloudia lors du prochain exercice. Là, le MCS a enregistré la venue des Belaid (ex-USBD), Guettache (ex-JSHD), Loukar (ex-MBH), Aoued et Boudali (ex-JSMT), Rouagha (ex-USB), Si Hali (ex-U 21 JSK), Hamak (ex-SCMO), Meziane (OM), Chibani (MBH), Smara (ex-USTéb.), Bahache (ex-ABS), Khalfi (ex-MBH), Guenane (ex-OM), Mezroud (ex-USBD) et Harchi (ex-ASK). En somme, la nouvelle saison ne s'annonce pas sous de bons auspices pour le MC Saïda, notamment avec cette histoire de six relégables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.