Tebboune salue "les rôles de premier plan" et "les missions cruciales" de la femme à travers l'histoire de l'Algérie    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Boukadoum prend part à la 2e réunion du groupe de soutien au Mali    Lutte contre la Covid-19 : Une plateforme pour assurer la «vaccinovigilance» à l'EHU d'Oran    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Cyberciminalité: l'Algérie candidate à la présidence du Comité internationale    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    Les attributaires du périmètre «Maâder» se plaignent du manque d'électricité    Un texte d'un «autre temps»    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Benlamri buteur et Slimani passeur    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Equipe nationale: Djamel Belmadi regrette l'absence du public
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 10 - 11 - 2020

Le match contre le Zimbabwe, comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN-2021, a déjà commencé pour le sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui ne laisse rien au hasard. En effet, dès son arrivée avant-hier à Alger, le patron des Verts, accompagné des membres du staff technique national, a tenu à visiter la pelouse du stade 5-Juillet et inspecter les différentes installations. Par cette démarche, Djamel Belmadi a voulu constater de visu l'état de la pelouse et les derniers travaux effectués sur le stade. Même si le sélectionneur national s'est montré satisfait de l'état « impeccable de la pelouse », il a tout de même regretté l'absence du public, décision de la CAF oblige, le match face aux Warriors étant à huis clos en raison de la crise sanitaire de coronavirus. « Notre public est une partie intégrante de notre projet. Il y a beaucoup de motivation quand on joue devant nos supporters et on leur propose du bon football. La situation fait qu'on ne pourra pas bénéficier de leur apport. On aura une pensée pour eux », a tenu à souligner Djamel Belmadi. A noter que la séance d'entraînement de la veille du match n'aura pas lieu dans l'enceinte olympique, mais au centre technique de Sidi Moussa conformément aux habitudes de la sélection.
A propos de l'effectif, l'entraîneur national a prôné la stabilité et établi une liste en fonction des enseignements tirés des deux matches amicaux joués face au Nigéria et au Mexique. Dans cette liste, on remarque la présence de 18 éléments sacrés champions d'Afrique en Egypte en 2019. Atal, testé positif au coronavirus, a déclaré forfait et a été remplacé par Benayada qui vient de rejoindre les rangs du Club Africain. Djamel Belmadi s'est dit ravi du retour de Belamri avec l'Olympique Lyonnais, ce qui explique d'ailleurs sa convocation pour la double confrontation contre le Zimbabwe.
On notera également le retour d'Adam Ounas qui est en train de retrouver ses sensations avec Cagliari (Italie). Les nombreux observateurs estiment que le sélectionneur national a respecté le principe de la logique en tenant compte de certains critères comme la complémentarité, la stabilité du groupe et la forme actuelle du joueur. C'est du moins une liste jugée «assez cohérente» au vu des éléments à sa disposition. Pour ceux qui s'impatientent de la sélection des joueurs locaux qui n'ont pas été convoqués pour les deux joutes amicales contre le Nigéria et le Mexique, Belmadi a été on ne peut plus clair, et a justifié cette situation par le manque de compétition des joueurs de notre championnat à l'arrêt depuis plus de six mois en raison e la pandémie de coronavirus.
En outre, la plupart de nos équipes n'avaient pas encore entamé de stage de préparation. C'est ce qui a poussé Belmadi à faire confiance au même groupe qu'il connaît déjà et que le temps, compte tenu des objectifs assignés, n'est pas propice pour effectuer des essais. L'EN a quand même un titre continental qu'elle est contrainte de confirmer désormais à chaque rencontre. C'est d'ailleurs Belmadi lui-même qui avait déclaré vouloir « dominer l'Afrique ». « En tant que champions d'Afrique, a-t-il confirmé lors la visite du stade 5-Juillet dimanche, on a l'obligation de gagner tous nos matches.
On veut progresser et se rapprocher de nos objectifs. Quand on joue des matches internationaux, on a envie de gagner, tout simplement ». Pour cette première manche contre le Zimbabwe, le sélectionneur national veut sceller la qualification pour la phase finale de la CAN-2021 avant terme mais également poursuivre l'ascension après avoir entamé admirablement la campagne qualificative en novembre 2019 en s'imposant d'abord largement à Blida face à la Zambie (5-0), avant d'aller battre le Botswana à Gaborone (1-0) avant que la pandémie de coronavirus vienne interrompre l'ensemble des compétitions à travers le monde, dont les épreuves relevant de la CAF.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.