Coupe de la Ligue: le NAHD, l'OM et le NCM passent en 8es de finale    Décès d'Idris Deby : l'Algérie suit avec une grande préoccupation les événements en cours au Tchad    Le Conseil de sécurité appelé à accélérer la décolonisation du Sahara occidental    MCA : Brahmia, nouveau président    Lancement de l'opération de vaccination anti-covid dans les wilayas et les institutions sahraouies    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    "Les stocks des produits alimentaires ont atteint un niveau rassurant"    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Relaxe pour Fodil Boumala    Que décidera Macron ?    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    LE RAMADHAN A BON DOS    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Brèves    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Europe: Bataille indécise entre le PSG, Leipzig et United
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 08 - 12 - 2020

La phase de poules de la Ligue des champions d'Europe s'achève avec la dernière étape répartie sur deux journées, mardi et mercredi. Hormis Chelsea Séville, Barcelone, Juventus, Bayern, Man City, Liverpool et Porto déjà en huitièmes de finale, de nombreuses équipes lutteront de toutes leurs forces, les unes pour arracher le second sésame du groupe, d'autres pour être reversés en Europa League. Pour cet objectif, il faut accrocher la troisième place. Cela signifie que l'indécision plane toujours sur ces rencontres. Ce soir, le Zenit et Dortmund ouvriront les hostilités. Or, annoncés comme les grands favoris de ce groupe, les Allemands du Borussia, à cause du nul concédé à domicile face au Lazio, sont contraints de cravacher face aux Russes du Zenit.
Leur chance, c'est que ce dernier est éliminé et n'a plus aucun objectif. Or, ses poursuivants tablent sur une contre-performance de Dortmund pour se disputer la qualification, voire même la première place, surtout les Italiens qui ont l'avantage du goal-average par rapport aux Allemands.
Chez ces derniers, l'absence de leur buteur Haaland se fera cruellement sentir. Il reste le débat important entre Lazio et Bruges où, là encore, les Romains seront avantagés par le résultat du match joué à Bruges. Dans le groupe E, Chelsea et Séville sont sereins car déjà en huitièmes de finale. Les coéquipiers de Giroud vont dérouler face au Krasnodar qui a arraché le ticket de l'Europa League avant terme. Pour Rennes, c'est le chemin de croix avec une très mauvaise série tant en Ligue des champions qu'en championnat de France. En recevant le FC Séville, les Bretons ne se font aucune illusion dans la mesure où ils sont préoccupés par leur maintien en Ligue française.
Comment expliquer le comportement du Barça, médiocre en Liga mais intraitable en Ligue des champions face à des adversaires pourtant plus forts que ceux du championnat d'Espagne ? Hors course en Liga, les Catalans vont tout miser sur l'épreuve reine européenne. Ce soir, ils retrouveront la Juventus qu'ils avaient battue à Turin le 28 octobre dernier. Toutefois, et malgré leur avance au classement, ils doivent rester sur leurs gardes. Il faudrait que les Italiens gagnent par trois buts d'écart pour s'emparer de la première place. Très loin de ce duo dominateur, les Ukrainiens du Dynamo Kiev et les Hongrois de Ferencváros vont engager une lutte sans merci pour le ticket de l'Europe League. A l'aller, il y a eu match nul (2-2).
Il faudra donc prendre en considération l'avantage du terrain pour le Dynamo Kiev. Ceux qui ont qualifié le groupe H comme « celui de la mort » avaient entièrement raison. Tour à tour, et au cours des cinq premières étapes, Leipzig, Man United et Paris SG ont occupé le fauteuil de leader.
A la veille de cette ultime journée, les trois clubs visent la première place car étant à égalité de points.
En fonction des résultats de ce soir, il est fort possible que l'UEFA soit obligée de les départager par le règlement de l'épreuve. Les Parisiens, qui étaient presque éliminés, ont renversé la situation face des Anglais décevants et plombés par leur joueur brésilien Fred. D'ailleurs, on se demande comment ce joueur est titulaire dans l'un des plus grands clubs du monde alors qu'il est limité techniquement et physiquement. Il sera d'ailleurs absent pour cause d'expulsion, mais cette particularité ne devrait pas affaiblir l'équipe ce soir.
Cependant, la mission en Allemagne est de première importance face à un Leipzig qui vient de donner des sueurs froides au grand Bayern, tout heureux d'arracher le point du nul en championnat. Et puis, les Allemands, passés à la moulinette à l'aller (5-0), sont animés par un esprit de revanche. Est-ce que les Manuciens pourront repousser les assauts que ne manquera pas de leur porter le RB Leipzig ? Si on pose cette question, c'est en raison du rendement en dents de scie de Man United, qui n'a rien à voir avec celui drivé par l'emblématique entraîneur écossais Alex Fergusson. En définitive, c'est le choc le plus important de cette journée étant donné que tout peut arriver.
Pour les coéquipiers de Neymar, la tâche paraît plus aisée avec la réception de Basaksehir, éliminé de cette compétition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.