Coupe de la Ligue: le NAHD, l'OM et le NCM passent en 8es de finale    Décès d'Idris Deby : l'Algérie suit avec une grande préoccupation les événements en cours au Tchad    Le Conseil de sécurité appelé à accélérer la décolonisation du Sahara occidental    MCA : Brahmia, nouveau président    Lancement de l'opération de vaccination anti-covid dans les wilayas et les institutions sahraouies    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    "Les stocks des produits alimentaires ont atteint un niveau rassurant"    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Relaxe pour Fodil Boumala    Que décidera Macron ?    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    LE RAMADHAN A BON DOS    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Brèves    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Europe: Match couperet à Manchester
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 12 - 2020

Ce soir, et en raison de la supériorité acquise au cours des quatre premières journées, Barcelone, Chelsea et Séville sont en mesure de valider leur qualification pour les huitièmes de finale. En effet, alors qu'en Liga les Barcelonais alternent le bon et le moins bon, en Ligue des champions, c'est un parfait carton plein avec 12 points au compteur. En outre, le Barça possède l'attaque la plus prolifique avec celle du Bayern (13 buts) et un secteur défensif solide (2 buts encaissés). Ce sera la seconde sortie consécutive pour l'équipe catalane. On rappellera que pour le match à Kiev la semaine passée, Messi et De Jong ont été mis au repos par Koeman qui a lancé un autre jeune, le défenseur Mingueza en remplacement de Piqué, blessé et out pour la saison. Les jeunes Pedri, Dest et Trincao ont relevé le défi à la grande satisfaction de leur entraîneur. Ce soir, ils iront à Budapest pour confirmer leurs bonnes dispositions actuelles, comme l'atteste le confortable succès dimanche face à Osasuna.
Toutefois, le driver hollandais pourrait être privé du défenseur central Lenglet, blessé lors du match contre Osasuna. De leur côté, les Turinois de la Juventus auront les faveurs du pronostic face au Dynamo de Kiev, dont on attendait mieux.
En fait, le seul enjeu dans ce groupe demeure la troisième place entre les Hongrois de Ferencváros et les Ukrainiens de Kiev, ce qui constituera pour ces deux formations une sérieuse motivation. Les Catalans et les Italiens sont donc prévenus. Dans le groupe E, la cause est également entendue pour les deux tickets des huitièmes promis à Chelsea et au FC Séville. A égalité de points, c'est donc le leadership qui sera en jeu au stade Sanchez Piljuan. Ces deux formations se distinguant par la solidité de leurs défenses, un nul n'étonnerait personne et constituerait une satisfaction pour ces protagonistes engagés dans les rudes batailles de leurs championnats respectifs.
Par contre, le suspense demeure entier dans les deux autres groupes, bien que Dortmund et Man United occupent le fauteuil de leaders. Le Borussia souffle le chaud et le froid malgré la pléiade de stars, dont le redoutable buteur, le prodige norvégien Haaland. Samedi, les hommes de Lucien Favre se sont inclinés à domicile face à Cologne qui n'a pourtant rien d'un foudre de guerre.
Ce revers a donné l'occasion au technicien suisse de relativiser cette défaite, en déclarant qu'il savait que Cologne n'était pas un adversaire facile à manier. Pas très convaincant comme explication, on en conviendra. Or, les coéquipiers du gardien Burki reçoivent leur dauphin, le onze de la Lazio, battu lui aussi à domicile par un adversaire pourtant à sa portée. En fonction de l'enjeu de la seconde place à laquelle aspire le Club Bruges, les Italiens sont contraints de sortir le grand jeu au stade Signal Iduna Park. Ceci revient à dire que ce sera un passionnant affrontement à suivre de près. Installés au troisième rang avec quatre points, les Brugeois vont tout donner pour rafler la mise face aux Russes du Zénit St Petersbourg, à condition de faire preuve de réalisme, surtout en défense, leur maillon faible.
Dans le groupe H, l'indécision est de mise et, avec les deux journées qui restent à jouer, les quatre clubs ne vont pas se ménager pour passer à la seconde phase, synonyme de rentrées financières, les caisses de tous les clubs étant en souffrance en cette dure période de pandémie. Finalement, c'est le choc Man United - Paris SG qui retiendra l'attention. Bien que leaders du groupe, les Manucuniens se méfient des Parisiens et ce, en dépit de la nette baisse de régime de ces derniers.
En effet, il s'agit de résultats inadmissibles pour une équipe constellée de stars mais sans un système de jeu bien défini. L'entraîneur allemand Thomas Tuchel, d'ordinaire protecteur envers ses poulains, n'a pas mâché cette fois ses mots, tant à l'adresse des joueurs qu'aux journalistes qui, selon lui, ont fini par l'agacer avec les mêmes questions.
Tenus en échec au Parc des Princes en championnat par Bordeaux, les Parisiens pourraient rater leur objectif et décevoir leurs fans s'ils ne ramenaient pas au moins le nul. On rappellera qu'à l'aller, les Anglais s'étaient déjà imposés. C'est vraiment un choc où les calculs ne seront pas de mise.
Enfin, les Allemands le Leipzig, tout en restant à l'écoute du débat Man United - Paris SG, entendent rafler les trois points face aux Turcs de Basaksehir, dont on attendait un meilleur parcours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.