Réunion du Gouvernement: Des mesures d'urgence pour l'industrie et l'agriculture    Le président de la CIPA: «L'objectif premier c'est de combattre la bureaucratie»    Habitat: Les logements LPL font jaser    Revirement ou tactique ? Mohamed VI feint l'apaisement    Lamamra en Egypte: Libye, Tunisie et coopération au menu    Le président Kaïs Saïed rassure: «La Tunisie est sur le bon chemin»    Football - Ligue 1: La relégation hante les esprits    La bonne affaire pour l'Afrique ?    Analyses médicales, tests antigéniques et PCR: Les assurances sociales appelées à faire plus    Un dentiste dément les rumeurs: «Aucun danger de l'anesthésie buccale sur les vaccinés»    Richesses humaines ensevelies    La démocratie en terre d'islam : «Allah ghaleb est inscrit sur tous les fronts» !    Mettez fin à l'occupation du Sahara occidental    Le dinar reprend du poil de la bête face au dollar    Abdelkrim Fergat aux repêchages    Cinquième or pour Dressel    Le trophée pour Zverev    Le temps des solidarités    Alger-Tripoli    Les grandes urgences du secteur de l'industrie    On vaccine les zones d'ombre    Les médecins de la diaspora attendent le feu vert    50000 Employés risquent le chômage    Le formidable élan de solidarité des Algériens    37 décès et 1.172 nouveaux cas en 24 heures    Plus de 200.000 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire    L'ONU salue une « réalisation historique » en Libye    Mémoire et traumatisme de guerre    Une figure de la musique andalouse s'éteint    Le TNA et le Cadc optent pour le virtuel    Tenue de la 45e Eucoco les 10 et 11 décembre prochain    L'échec de Flissi    Retrait de l'accréditation à la chaîne TV El Arabia    Une fresque murale à l'entrée de la nouvelle cité Djerda    Apulée de Madaure célébré en Hongrie    Publication de 20 ouvrages par l'Enag    Tennis : Djokovic repart bredouille, et blessé    L'AS FAR valide son billet    Les prix à la consommation en baisse de 1,1% sur un mois en juin    Après France 24: Retrait d'accréditation à la chaîne «El-Arabia»    FAF - Coupe de la Ligue: Un véritable casse-tête !    Retrait de l'accréditation en Algérie    Al Arabia interdite en Algérie    Quelle chance pour la médiation algérienne ?    LE RCD CHARGE LE GOUVERNEMENT    Chanegriha: «Mettre en échec tous les plans hostiles»    Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    Absence de culture ou...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Selon l'ambassadeur de Russie à Alger: Possibilité de fabrication du vaccin anti-Covid en Algérie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 09 - 12 - 2020

Dans une déclaration au site ‘Sputnik News', l'ambassadeur de la Fédération de Russie, à Alger, Igor Beliaev, a indiqué hier, que son pays envisageait la production du vaccin anti-Covid russe ‘Sputnik 5', en Algérie.
«Nous avons discuté de ce point (la production du vaccin en Algérie, ndlr) lors de nos rencontres avec les ministres de la Santé et de l'Industrie pharmaceutique. La Russie, à travers le Fonds russe pour l'investissement direct, est prête à coopérer avec l'Algérie, afin de fabriquer le vaccin localement», a-t-il déclaré. M. Igor BELIAEV affirme que «le Fonds russe d'investissement direct propose plusieurs formes de coopération, notamment l'acquisition directe, le transfert de technologie, la fabrication en coopération et la participation aux tests de la troisième phase, qui sont des formules que nous avons proposées au côté algérien».
L'ambassadeur a souligné « l'efficacité du vaccin russe, qui atteint 95%, ce qui confirme qu'il s'agit d'un des meilleurs vaccins disponibles sur le marché, malgré la course effrénée entre les différents laboratoires, et les tentatives de discréditation du vaccin russe», a-t-il ajouté.
Sur un autre sujet, l'ambassadeur de Russie à Alger, a fait état de la possibilité que son pays importe des produits agricoles d'Algérie, annonçant également une coopération entre les deux pays dans le domaine de la production de machines agricoles. «L'Algérie possède de vastes étendues de terres fertiles, et c'est une ressource de base pour le peuple algérien et elle peut même exporter à l'étranger vers l'Afrique et l'Europe. En Russie nous avons besoin, en hiver de légumes et de fruits que nous importons généralement d'Egypte, du Maroc et de Turquie. Pourquoi ne pas les importer, à l'avenir de l'Algérie, qui a des légumes de qualité similaire voire meilleure que les pays voisins», a déclaré Igor Beliaev à ‘Sputnik News'.
Dans le domaine énergétique, l'ambassadeur de Russie a évoqué les projets restés «gelés», comme la coopération avec la société russe «Gazprom», qui est présente depuis longtemps en Algérie» et dont les projets ont été «presque gelés» ces dernières années, en raison de «changement dans certaines lois», soulignant que les autorités actuelles s'orientent vers «l'amélioration du climat d'investissement». «Le gouvernement algérien s'oriente actuellement vers l'amélioration du climat des investissements, et c'est quelque chose que tout le monde salue», affirme M. Beliaev, précisant que «les entreprises russes étudieront cette amélioration du climat d'investissement et continueront leur travail en Algérie». L'ambassadeur a affirmé encore que «le gouvernement algérien envisage d'exploiter les ressources (hydrocarbures, ndlr) jusqu'ici inexploitées, et qui sont énormes».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.