Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19: Début imminent de la vaccination
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 05 - 01 - 2021

Les premières opérations de vaccination contre le Covid-19 devraient débuter incessamment à travers l'ensemble du pays», a déclaré hier le professeur Rachid Belhadj, président du Syndicat national des professeurs et chercheurs universitaires, et directeur des activités médicales et paramédicales de l'hôpital «Mustapha Bacha», sur les ondes de la Radio nationale.
«Les travaux de préparation sont en cours pour entreprendre les activités de vaccination dans les meilleures conditions possibles» a-t-il indiqué, révélant, au passage, que «le choix du vaccin russe, dénommé Spoutnik 5, nécessite deux inoculations successives, d'un intervalle de trois semaines» a-t-il dit. L'opération vaccinale qui sera entamée sous peu, «n'interdit pas de faire appel à d'autres traitements immunitaires, si cela s'avérait nécessaire» a, encore, expliqué l'invité de la Radio. Sur un ton rassurant, le professeur Rachid Belhadj a tenu à rappeler que les «services nationaux de santé possèdent une solide expérience, datant du début de l'indépendance pour mener à bien ces «actes médicaux», a-t-il souligné.
Au sujet de la population à vacciner en priorité, le directeur des activités médicales et paramédicales de l'hôpital «Mustapha Pacha, a expliqué que ce sont les «sujets vulnérables, c'est-à-dire affectées par des maladies chroniques, à l'exemple du diabète, de l'asthme, de l'obésité ou de l'hypertension artérielle, qui seront vaccinés en premier, étant donné que ces derniers ont eu à payer le plus lourd tribut à la Covid 19», a-t-il dit. Pour étayer ses propos, le professeur de médecine mais également président du Syndicat national des enseignants chercheurs, a observé «que se faire vacciner ou non relève d'un choix personnel», mais, a-t-il tempéré, «lorsqu'il s'agit de protéger d'autres personnes, la raison, la sécurité sanitaire et les données scientifiques, imposent d'accepter le vaccin», a-t-il tenu à souligner. «Comme cela se fait pour toute opération vaccinale, celle destinée à stopper la prolifération de la pandémie du coronavirus a besoin, elle aussi, d'être précédée par une campagne de sensibilisation de la population» a rappelé l'invité de la Radio.
Concernant l'efficacité des divers vaccins mis au point par différents laboratoires dans le monde pour juguler la menace du virus tueur, le professeur Rachid Belhadj a indiqué «qu'il n'y a pas assez de recul pour juger de l'efficience de tel ou tel vaccin, notamment en ce qui concerne le point fort de cette pandémie, c'est-à-dire l‘éventuelle mutation ou non du virus» a-t-il affirmé. A ce titre, le directeur des activités médicales et paramédicales de l'hôpital «Mustapha Pacha», a expliqué qu'«il est vital tirer des leçons», soulignant «l'impérieuse nécessité de revoir, dans sa globalité, le fonctionnement de l'ensemble du système national de santé».
L'invité de la Radio a enfin rappelé à ce propos que le chef de l'Etat avait «formulé une promesse en ce sens, jugeant que la santé des Algériens constitue l'un des éléments majeurs de renforcement de la sécurité du pays».
Le vaccin anti-Covid-19 sera «forcément gratuit pour toutes les catégories de la population», avait annoncé, mi-décembre dernier, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid. Réaffirmant la démarche «prudentielle» de l'Algérie quant au choix du remède anti-Coronavirus, Benbouzid avait également indiqué que son département, de concert avec le Comité national de suivi de l'évolution de la pandémie de Covid-19, a entrepris, depuis des mois, «un travail de classement des paramètres de qualité, de prix... etc., parmi les vaccins les plus avancés dans le monde». L'Algérie a opté pour sa première campagne de vaccination qui devrait débuter incessamment, pour le vaccin de fabrication russe Spoutnik-V, avait annoncé le 30 décembre dernier, le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Ammar Belhimer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.