Tizi Ouzou : Une rencontre du FFS perturbée par des militants contestataires    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Zetchi: «On continue de travailler dans la sérénité et le calme»    Des milliers de citoyens ont marché hier à Bouira : « Nous irons jusqu'au bout »    Les prochaines consultations électorales, une opportunité pour l'édification d'institutions fortes en Algérie    Repentez-vous, avant qu'il ne soit trop tard !    Béjaïa : Le mouvement reprend ses repères    FATria: Salah Ouanes réélu pour un deuxième mandat    Des spécialistes mettent en garde contre la prévalence croissante de l'obésité au sein de la société    Coronavirus: 187 nouveaux cas, 152 guérisons et 5 décès    Saisie de plus d'un quintal de cannabis    Le Baiser et la morsure aux éditions Casbah :Yasmina Khadra se livre et délivre    Assassinat de Ali Tounsi: Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    Boukadoum: nécessité de renforcer le dialogue et la concertation avec l'UE    Affaires religieuses: la question de la prière des Tarawih "en cours d'examen"    Manchester City: Mahrez lance les hostilités avant le derby contre Man U !    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    OPEP+: maintien des volumes, l'Arabie saoudite prolonge ses coupes, la Russie et le Kazakhstan épargnés    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Annaba: une délégation sahraouie pour évoquer l'évolution de la situation au Sahara occidental    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Terrorisme et déchéance de la nationalité    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Le Front Polisario invite la Minurso à l'impartialité    Le Comité scientifique préconise une démarche spécifique    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    Améliorer d'abord les conditions de vie    La victoire ou l'élimination    Mouassa s'en va déjà    Tebboune reçoit les présidents de trois partis politiques    Vers un maintien des niveaux de production    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    La mafia du foncier dénoncée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assainissement de l'affichage publicitaire à Aïn El Turck: Des panneaux illicites démantelés et des mises en demeure
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 01 - 2021

Une grande opération d'assainissement vient d'être lancée dans les communes de la daïra d'Aïn El Turck dans le cadre de la lutte contre l'installation illicite de panneaux de publicité. Selon des sources de l'APC, l'opération concerne à la fois les grands panneaux et les plaques signalétiques installés anarchiquement sur des poteaux, collés aux murs ou plantés sur les trottoirs.
Ces plaques feront l'objet d'un démantèlement. Pour les grands panneaux publicitaires des différents afficheurs, cette opération consistera, dans un premier temps, à apurer les arriérés de redevances et, si besoin est, d'établir des mises en demeure contre les exploitants de ces panneaux qui refusent de s'acquitter des droits de concession. En parallèle à ces dispositions, des instructions émanant de la wilaya ont été adressées aux communes pour procéder au démantèlement de tous les panneaux installés anarchiquement.
Avant l'entame des opérations de démantèlement, des commissions ont été installées pour le recensement de tous les panneaux installés au niveau des communes de la corniche. Ignorant les lois régissant le créneau publicitaire, certains opérateurs ne se sont jamais acquittés des taxes et droits relatifs à l'utilisation des biens communaux ou de l'espace public. D'autres installent leurs panneaux dans des endroits qui ne sont pas réservés à cette activité. Toute exploitation d'espace devrait générer de l'argent pour la commune. Le non recouvrement des créances des espaces publicitaires a causé d'énormes préjudices financiers aux communes. On estime que 80% de panneaux au niveau des communes de la wilaya sont en situation illégale, soit un manque à gagner pour les communes estimé à plusieurs millions de DA. Selon les professionnels du secteur, les coûts d'un panneau peut atteindre 150 millions de centimes. L'application des nouvelles dispositions touchera toutes sortes d'exploitation d'espace communal à des fins publicitaires, entre autres, les enseignes commerciales et les petites pancartes des professions libérales ainsi que l'affichage mural. Outre les panneaux publicitaires, nos interlocuteurs signalent que cette opération touchera également les espaces publics cédés à la concession. Des exploitants de ces biens communaux n'ayant pas respecté le cahier des charges seront rappelés à l'ordre par les brigades chargées des contrôles. Ainsi et selon les mêmes sources, les contrevenants récalcitrants s'exposent à la résiliation de leurs contrats de location et à des amendes. A Oran, la gestion des panneaux publicitaires a toujours été un casse-tête pour les services communaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.