Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Le Commandant de la GN salue les réalisation et les succès de la femme algérienne    Un texte d'un «autre temps»    Deux ex-ministres appellent à son retrait    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    Lomé pour faire le point sur les réformes    "Nous reprenons confiance"    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Benlamri ouvre son compteur but    «L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc»    Véritable drame à Chlef    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Les passionnés au rendez-vous de la première séance à New York depuis un an    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Tiaret: Nouvelle cité, vieux problèmes    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 01 - 2021


A l'approche du début de la campagne de vaccination contre la Covid-19 dans la wilaya, le wali de Tlemcen, Amoumène Mermouri, s'est rendu à l'Etablissement public hospitalier de Remchi pour s'enquérir des moyens logistiques (équipements, chambres de froid et de congélation) mobilisés au niveau de cet EPH pour le stockage et la conservation du vaccin. Accompagné du directeur de la santé et de la population (DSP), Boukhiar Mansour, le chef de l'exécutif s'est longuement entretenu avec l'équipe médicale et paramédicale de cet établissement qui dispose de deux chambres de congélation (environ -20°C) et d'une autre chambre dont la température oscille de 0°C à 8°C. La capacité totale de stockage de ces chambres de froid est de l'ordre de 56.000 litres. Rappelant le contexte épidémiologique de ces dernières semaines dans la wilaya dont les spécialistes l'ont qualifié de «stable», le wali en a profité pour inviter les responsables, médecins et infirmiers de cet établissement à redoubler d'efforts pour que cette campagne vaccinale ciblant les publics prioritaires notamment les personnes âgées de 60 ans et plus, celles atteintes de maladies chroniques et les professionnels de santé, soit menée dans les meilleures conditions d'hygiène et de sécurité et à réserver un suivi étroit de la chaîne logistique de ces précieuses doses au niveau de l'EPH de Remchi, le CHU de Tlemcen et les centres de vaccination dans chacun des établissements de santé (EPHP, EPSP, polycliniques et centres de santé). « Nous devons assurer toute la logistique nécessaire à ces produits qui doivent être conservés dans des conditions de réfrigération adéquates et acheminés en toute sécurité pour pouvoir vacciner l'ensemble des personnes âgées et personnels soignants, une fois la quantité réceptionnée progressivement », a indiqué M. Mermouri. L'on ignore pour le moment le nombre de centres retenus au niveau de la wilaya pour cette opération de vaccination et si l'EPH de Remchi et les autres structures sanitaires publiques de la wilaya sont suffisamment dotés de « congélo-porteurs », pour assurer la livraison et le transport des vaccins qui doivent être conservés à une «ultra-basse température». L'on ne sait pas, en outre, si les établissements sanitaires devront organiser auparavant une consultation médicale pré-vaccinale sur des patients ou de leur entourage. Les membres de la cellule opérationnelle de vaccination pilotée par la DSP ne sont pas encore désignés. Pour en savoir plus, nous avons essayé de contacter le DSP de Tlemcen mais il nous a été quasi impossible de le joindre par téléphone. Il faut le souligner, la communication sur ce sujet est défaillante car la direction de la santé et de la population refuse depuis le début de cette pandémie de coronavirus toute déclaration à la presse. Selon nos informations, le flacon de vaccin, une fois congelé, doit être conservé en toute sécurité pendant quelques jours dans des conditions de réfrigération adéquates. En outre, le premier responsable de la wilaya a exhorté les responsables de la DSP et les équipes médicales et paramédicales qui se chargeront de cette mission de vaccination à lancer des campagnes de sensibilisation envers les citoyens pour les inciter à se vacciner, avant de visiter l'ancien service de néphrologie de l'EPH de Remchi dédié en avril et mai derniers à la prise en charge des malades atteints de la Covid-19. Les locaux de ce service vont abriter cette opération de vaccination des habitants de Remchi et de ses environs. Par ailleurs, le directeur général du CHU de Tlemcen, Mazouni Nasreddine, a fait savoir que cette opération de vaccination sera effectuée au niveau du service de médecine du travail de cet hôpital. La même source a révélé que près de 110 personnes atteintes de Covid-19 sont actuellement hospitalisées au niveau du CHU de Tlemcen. Aucun malade n'est pour le moment intubé au service réa-Covid, a-t-on ajouté.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.