La liste s'allonge au fil des jours    Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques    Une édition amputée de la participation étrangère    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un front contre la normalisation avec l'Etat d'Israël    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Dernière ligne droite pour les Verts    Cap sur Omdourman    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    «La sécurité et la stabilité d'abord...»    Le danger de la polarisation    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    Les soupçons de Tebboune    Forte hausse des fonds circulant hors banques    Priorité à la production nationale    4 décès et 163 nouveaux cas    L'avenir de Zemmamouche en question    ESS-Orlando Pirates au Ghana    CAF : Ahmad Ahmad sera fixé sur son sort aujourd'hui    FAF-SAS : Audience au TAS le 4 mars    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Le ministre ordonne sa fermeture    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Du verbiage et des actes    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Le discours officiel à l'épreuve    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vingt-cinq doses de vaccin Covid-19
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 01 - 2021

Le destin de l'Humanité sera-t-il différent après la fin de la pandémie du coronavirus qui a si fortement ébranlé la quiétude du monde et pointé du doigt notamment ce qu'on pourrait appeler les « effets secondaires » pervers du progrès ? A la simple lecture d'une information que le directeur de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus a divulguée ce 19 janvier 2021, et bien, c'est non, trois fois non !
Ainsi selon le chef de cette vénérable institution, à cette date du 19 janvier, « plus de 39 millions de doses de vaccin Covid-19 ont été administrées dans 49 Etats riches, mais qu'une nation pauvre n'en a reçu que 25 ». Vous avez bien lu : 39 millions de doses d'un côté et 25 misérables doses de l'autre ! En raison des politiques inégales appliquées, aujourd'hui, en matière de vaccin Covid-19 « le monde est confronté à un échec moral catastrophique. Il n'est pas juste que les personnes jeunes et en bonne santé des pays riches se fassent vacciner avant les personnes vulnérables des pays pauvres » a encore dénoncé le patron de l'OMS. Que dire de plus ?
Le vœu émis, il y a quelques mois, par le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, afin que le vaccin Covid-19 soit considéré comme un « bien commun de l'Humanité », équitablement accessible à tous les peuples de la planète, est donc battu en brèche par l'égoïsme des grandes puissances qui veulent, comme à l'accoutumée, se servir en premier, « sauver leur peau » en priorité et, bien-sûr, tant pis pour les autres, les Etats démunis tels, par exemple, un certain nombre de pays africains que l'ex-président américain xénophobe Donald Trump s'est permis un jour de qualifier - sauf votre respect, amis lecteurs- de « pays de m. » !
« Le défi que nous lançons à tous les Etats membres de l'OMS est de veiller à ce que, d'ici à la Journée mondiale de la Santé, le 7 avril prochain, les vaccins Covid-19 soient administrés dans tous les pays, comme symbole d'espoir pour surmonter à la fois la pandémie et les inégalités qui sont à la base de tant de problèmes de santé mondiaux » a souhaité, en conclusion de sa déclaration, le boss de l'OMS. Il n'est pas sûr que sa supplique soit entendue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.