Le procès en appel de Karim Tabou reporté au 28 juin    Saignée de capital humain    Face à la raréfaction et au gaspillage: La police de l'eau remise au goût du jour    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Europe - Les grands clubs lancent la «Super League»: L'UEFA promet des sanctions    FAF - Coupe de la Ligue: La hiérarchie sera-t-elle respectée ?    Ligue 1 - Mise à jour: Le CRB en examen à Bordj    Un ouvrier chute du 5ème étage d'un immeuble en construction    Crise sanitaire: L'immunité collective fait encore parler d'elle    Gestes barrières: Appel à un partenariat avec la société civile    LE RAMADHAN A BON DOS    Algérie-France: Macron qualifie les propos de Djaâboub d'«inacceptables»    Le butin de la mémoire    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    La dernière ligne droite    Brèves    Une AGE à refaire    Le programme dévoilé    Révolution dans le football européen    Le baril fait du yoyo    L'UGTA se fâche    Les chantiers de Khaldi    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Sabri Boukadoum à la tête d'une délégation de haut niveau    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Vers la mise en place d'une charte    Une grande voix du style assimi s'éteint    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    C'est l'escalade !    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    6 ans de prison pour deux anciens DG    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement de la 1ère phase de la vaccination anti-Covid à l'EHU: La priorité aux personnels médicaux et aux personnes âgées
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 02 - 2021

Comme annoncé la veille, la campagne de vaccination anti-Covid 19 a été lancée hier à partir de l'Etablissement hospitalo-universitaire d'Oran « 1er Novembre », en présence des autorités locales avec à leur tête le chef de l'exécutif, Messaoud Djari et le directeur de la santé et de la population de wilaya (DSP), M. Bouda. Dans sa première phase, la campagne de vaccination doit toucher en premier lieu les quelque 70.000 travailleurs de la santé, avec en priorité les personnels médicaux et paramédicaux mobilisés en première ligne de front au niveau des services anti-Covid, mais aussi les personnes âgées, considérées comme personnes à haut risque.
« Les structures sanitaires de la wilaya devront commencer par vacciner le personnel médical et paramédical ainsi que les sujets âgés de plus de 70 ans. Une part importante du vaccin sera par la suite consacrée aux malades chroniques pour aller graduellement et au fur et à mesure de la réception de nouveaux quotas de vaccins à une vaccination qui concernera toutes les franges de la société », a indiqué hier au Quotidien d'Oran le directeur de la santé, M. Bouda. Selon le même responsable, les autorités sanitaires souhaiteraient qu'il y ait adhésion spontanée à cette campagne de la part de la population, particulièrement des personnes dites à risque (personnes âgées et malades chroniques). Ces derniers, a précisé M. Bouda, doivent se présenter pour s'inscrire auprès des différents centres de vaccination de la wilaya, où ils doivent subir, au préalable, une consultation médicale, avant de se faire vacciner et recevoir leurs carnets de vaccination. Il est à rappeler dans ce même ordre d'idées que la direction de la santé de la wilaya d'Oran avait prévu deux scénarios pour le déroulement de cette campagne de vaccination.
Dans le premier scénario, la vaccination se fera au niveau des 54 polycliniques dont dispose la wilaya avec la possibilité de l'étendre en cas de besoins aux salles de soins. Dans le second scénario, en revanche, notamment dans le cas d'un recours à une vaccination massive de la population, les autorités peuvent utiliser les grands espaces du Centre des Convention d'Oran (CCO) et du Centre des expositions de Medina Djedida pour la vaccination de la population de la commune d'Oran ainsi que les salles omnisports extra-muros pour les populations des autres communes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.