Possible jumelage des élections législatives avec les élections locales    Djerad prône une «réelle rupture»    Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique    La fonte en attendant les réformes    Le lion change de look    RC Relizane-USM Bel-Abbès à Chlef    Feu vert pour la venue d'Al-Hilal à Alger    Algérie-Zambie en amical au Maroc ?    «Des centaines de milliers de vaccins arriveront très prochainement»    Actuculte    En quête d'Alger(2)    L'ALPS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Journée internationale des mathématiques : L'USTHB rend hommage au Pr Khelladi    Les promotions aux postes supérieurs tiennent en compte le principe d'égalité entre les enfants des différentes régions du pays    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»    Ligue des champions d'Afrique (Groupe D) : Le Mouloudia dès aujourd'hui au Sénégal    Voici les pays qui mènent la course    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Air Algérie: suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    La Cour de justice européenne examine le recours du Front Polisario    Londres "suit de près" la situation au Sahara occidental    Madaure, cité savante, site ignoré    La révolte du désespoir    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Le poulet coûtera désormais cher !    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    10.000 logements à la clé    Tout est sous contrôle    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Première phase de vaccination contre la Covid-19: 124.000 personnes ciblées
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 19 - 01 - 2021

Une population ciblée estimée à quelque 124.000 personnes dont 70.000 travailleurs de la santé a été proposée par la direction de la santé et de la population d'Oran dans le cadre de la première phase de la vaccination contre la Covid-19.
La priorité a été donnée en premier lieu au personnel de la santé, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques et les personnes occupant des postes stratégiques.
Tout en considérant que la phase de vaccination est incontournable, le Dr Boudaa Abdenacer, directeur de la santé, a affirmé que les quotas de vaccin n'ont pas encore été fixés par le ministère de tutelle. La campagne de vaccination, qui s'étalera sur une année, devra démarrer une fois le quota de vaccin attribué à la wilaya d'Oran.
Tout en soulignant l'importance de la vaccination pour la lutte contre ce virus, le DSP a mis en avant l'impact de la pandémie sur le ralentissement de la vie économique et sociale ainsi que sur le plan psychologique. Tout en mettant l'accent sur la rigueur dans le respect des rendez-vous, le Dr Boudaa a souligné que la vaccination se fera sur rendez-vous et tout citoyen voulant se vacciner, même s'il ne figure pas parmi les groupes vulnérables, sera pris en charge. La vaccination se fera en deux doses, avec un intervalle de 21 jours. L'opération devant débuter au cours de la dernière semaine du mois de janvier se fera dans 50 établissements de proximité et de santé publique comme dans le cadre de la vaccination anti-grippale, mais dans le cas où l'engouement sur la vaccination serait grand, l'opération sera déplacée vers les espaces d'exposition comme le CCO et les salles omnisports pour pouvoir respecter les mesures de distanciation sociale. Pour ce qui est des moyens humains, 336 agents vaccinateurs, 146 médecins généralistes, 150 agents administratifs seront mobilisés. Le DSP a, par ailleurs, indiqué que six camions semi-remorques équipés de chambres froides ont été mobilisés pour le transport des vaccins.
Oran dispose aussi d'un lieu sécurisé et qui répond aux normes internationales pour le stockage du vaccin. Pour sensibiliser la population, une campagne d'information sur la vaccination contre la pandémie Covid-19 a été entamée au niveau de la wilaya d'Oran, avec l'objectif de toucher un maximum de personnes, notamment les personnes vulnérables pour leur expliquer l'importance de la vaccination, mais aussi d'apaiser les appréhendions que peuvent avoir certaines personnes par rapport au vaccin anti-Covid-19. La campagne de sensibilisation impliquera les professionnels de la santé, notamment ceux des établissements de santé de proximité, les imams et la société civile, qui veilleront à sensibiliser un maximum de personnes. La vaccination n'est pas obligatoire mais importante. Le personnel de la santé sera au centre de cette campagne. Ce dernier a le choix de faire ou non le vaccin, tout comme les citoyens.
Pour rappel, la direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya d'Oran a procédé à la création de trois comités, qui s'occuperont de différentes questions liées à la campagne de vaccination. Il s'agit d'un comité de pilotage, qui s'occupera du stockage et de la distribution du vaccin, d'un comité de communication, constitué de spécialistes qui s'occuperont de l'information et la sensibilisation et enfin celui de la formation, qui encadrera les professionnels de la santé dans des aspects techniques.
En attendant la vaccination, les personnes atteintes du Covid-19 sont traitées dans les hôpitaux avec notamment de l'hydroxychloroquine. Dès le départ, les autorités sanitaires algériennes ont opté pour administrer de l'hydroxychloroquine aux malades hospitalisés avec un antibiotique de couverture et un corticoïde ainsi que des anticoagulants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.