ENCORE UN PAS À FRANCHIR...    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    "L'EN doit continuer à apporter de la joie aux Algériens"    C'EST DEJÀ LA FIN !    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Six personnes arrêtées lors des manifestations    De fausses licences de moudjahidine pour importer des voitures    Lancement de "Lawhati" pour la vente d'œuvres d'art en ligne    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Une enquête choquante    Les inconnues d'un scrutin    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Victoire du CRB devant le CABBA    Brèves    Les Africains connaissent leurs adversaires    182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès en 24h    Des milliers de travailleurs investissent la rue    Les raisons de la 2e vague de la hausse des prix    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Déprime ramadhanesque    Les islamistes rêvent de victoire    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    «Les centres d'archives sont une vitrine»    Projection de Hassan Terro    Expo «Quelques choses d'Alger»    Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    «Le sondage doit devenir un réflexe»    la liste des membres sélectionnés approuvée    Hausse au premier trimestre 2021    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    La fièvre des stèles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tafraoui: Les habitants de Graidia revendiquent des projets d'amélioration urbaine
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 03 - 2021

La localité de Graidia 1 communément appelée «Graidia Fouaga», un hameau situé dans la commune de Tafraoui, est l'exemple vivant de la réalité amère, vécue par bon nombre de citoyens dans certains sites isolés. Une localité où la misère et la dégradation du cadre de vie sont le vécu quotidien des habitants. Devant les discours lénifiants chargés de promesses creuses des responsables, les revendications sont les mêmes depuis des décennies, manque d'infrastructures scolaires, d'aires de jeux, d'aménagements, de gaz de ville et la liste est longue. Les habitants de cette localité souffrent quotidiennement et à longueur d'année de ces problèmes. Concernant le réseau routier, il est quasiment impraticable. Il suffit de quelques gouttes de pluie pour transformer toute la zone en un vrai bourbier.
Selon des habitants des 40 logements ruraux de la localité de Graidia qui se sont déplacés au siège de notre rédaction, le plus grand problème réside dans l'absence d'infrastructures scolaires et la dégradation du réseau de voirie, le raccordement au réseau du gaz de ville et d'électricité et la réalisation d'espaces de jeux pour les enfants. «Nos enfants sont contraints d'effectuer un parcours du combattant pour rallier leurs établissements scolaires et doivent parcourir quotidiennement près de 6 km», assure un habitant. Sur ce point précis, nos interlocuteurs signalent le manque latent de transport. « De retour de l'école, ou les week-ends, nos enfants n'ont pas où aller, aucune aire de jeux n'existe contrairement à d'autres localités, et pourtant ce ne sont pas les espaces qui manquent», ajoute la même source. Ce dernier a tenu à rappeler qu'à maintes reprises, des appels ont été lancés pour raccorder les habitants des 40 logements ruraux au réseau du gaz, mais rien n'a été fait, alors que la canalisation passe à 10 m de leurs lieux de résidence. « Des travaux de réhabilitation de la voirie ont été lancés avant le raccordement au réseau du gaz. C'est inconcevable, puisque les services concernés seront obligés de refaire tout le travail, en cas de raccordement des habitants au réseau du gaz », assure un des habitants du site. Les habitants de cette agglomération sont montés au créneau pour dénoncer, selon leurs propos, la dégradation de leur cadre de vie. La vie dans cette localité est devenue quasiment insupportable pour nombre de riverains. «Nos préoccupations ont été maintes fois présentées aux élus qui nous ont promis de régler nos problèmes, mais à ce jour rien n'a été fait », assurent les habitants qui signalent, au passage, qu'aujourd'hui l'autre problème qui inquiète les habitants est celui de l'oued Graidia qui passe près des habitations et qui constitue une sérieuse menace notamment lors des fortes précipitations. «Chaque fois les crues de cet oued nous font craindre le pire», ajoute le même interlocuteur. Une prise en charge réelle et efficiente des problèmes des habitants de la cité semble plus qu'urgente. Les familles résidant dans ce village ne cachent pas leur colère quant à leurs conditions de vie déplorables. Autant de tares qui poussent les habitants à perdre patience.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.