Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MC Oran: Mehiaoui met l'accent sur les dettes
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 12 - 04 - 2021

Faire le bilan de la phase aller de la saison en cours, tel a été le point du jour évoqué par le président du MCO, Tayeb Mehiaoui, lors de la conférence de presse tenue avant-hier.
Selon le premier responsable de la SSPA, le Mouloudia d'Oran, en proie à de grandes difficultés financières, aura besoin de pas moins de 21 milliards de centimes pour terminer l'exercice 2021-2022, «après avoir dépensé, depuis aout dernier, quelque 29 milliards de centimes», a-t-il indiqué. Le conférencier a commencé par évoquer le bilan de son équipe lors de la phase aller de la Ligue 1 depuis août dernier, mettant en relief les difficultés financières rencontrées par son club, allant jusqu'à déclarer que la Société sportive par actions (SSPA) du MCO est «en situation de faillite». «Cela nous oblige à convoquer prochainement une assemblée générale extraordinaire pour annoncer l'ouverture du capital-social de cette société. Je peux rassurer tout le monde que tout est fin prêt sur le plan administratif, afin que la SSPA du club soit reprise par un éventuel investisseur ou même une entreprise économique, comme ça été le cas avec certains clubs de l'élite», a-t-il précisé. Détaillant les dépenses que la trésorerie du club a consommées depuis son élection à la tête de la SSPA/MCO, Tayeb Mehiaoui a notamment signalé les «dettes énormes que nous étions contraints d'honorer auprès de la Chambre nationale de résolution des litiges. Sans ses dettes, estimées à huit milliards 400 millions de centimes, notre situation financière aurait été meilleure. Outre ces dettes, qui remontent à cinq ans auparavant, nous avons, entre autres, dépensé pas moins d'un milliard 500 millions de centimes pour les salaires des joueurs et deux milliards 700 millions de centimes pour assurer les mensualités du staff technique», a-t-il encore affirmé. En revanche, le président du MCO a fait savoir que le club a reçu 18 milliards de centimes représentant l'apport des sponsors, alors que le reste des sommes dépensées proviennent de sa contribution personnelle et de prêts contractées auprès de proches du club. Ce sont là les points essentiels évoqués par le premier responsable lors de ce point de presse. Par ailleurs, le président du MCO a également évoqué le tirage au sort de la coupe de la Ligue en préconisant la neutralité des terrains. Enfin, il a profité de la présence des journalistes pour débattre la situation de l'effectif et ce, pour mettre fin à toutes les spéculations et autres rumeurs. C'est ainsi qu'il a annoncé la venue officielle de deux nouveaux joueurs lors de mercato hivernal, à savoir, le gardien de but Toual et le milieu de terrain Bounoua, ce dernier ayant résilié son contrat avec la JSK. En somme, les inconditionnels des «Rouge et Blanc», soucieux de l'avenir de leur équipe, appréhendent un nouveau bras de fer Mehiaoui - Baba qui se profile à l'horizon, d'autant plus que la «guerre des déclarations» a déjà commencé entre les deux hommes. D'autres observateurs estiment qu'il était préférable de procéder aux démarches relatives à une entreprise économique ou autre investisseur, ne serait-ce que pour gagner du temps. Entre les avis des uns et les manœuvres des autres, c'est l'avenir du Mouloudia d'Oran qui est en jeu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.