Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Le Président Tebboune s'entretient par téléphone avec son homologue égyptien    Coronavirus : 199 nouveaux cas, 154 guérisons et 7 décès    Chelsea : Une touche en Allemagne pour Marcos Alonso    Ligue 1 (Match avancé/ 21e journée): le MCO domine la JSK (0-1)    Man United : Solskjaer se félicite de la prolongation de Cavani    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Maturité et montée en gamme    Fertoul pense que «ce sera difficile, mais pas impossible»    La Juve en péril, Pirlo, Ronaldo et Agnelli sur un fil    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Un dispositif sécuritaire mis en place par la Gendarmerie nationale    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    «Le Real et le Barça, hala» !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    Les solutions miracles des constructeurs automobiles    Porsche signe un bon début d'année    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Abdelkrim Benyaïche nommé recteur à l'université de Béjaïa    Quels députés pour quelle APN ?    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Cité Guehdour Tahar à Guelma : Rush sur le stade de proximité    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Agence foncière: Plus de 3.000 actes délivrés et plusieurs vieux sites régularisés    Réactions mitigées des partis politiques    Le Cnese en phase de propositions    Des enseignants universitaires véreux    Israël et l'ONU au banc des condamnés    «Au secours M. le président!»    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ASELCT, une association SDF !
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 18 - 04 - 2021

Considérée comme l'une des associations les plus actives et les plus anciennes de la wilaya de Tiaret, l'Association sportive équestre et de loisirs de la commune de Tiaret (ASELCT) se retrouve dans la rue, après l'expiration de la convention d'une durée de trois années avec reconduction tacite la liant au haras national de Chaouchaoua (grande jumenterie). Pourtant, l'association, entièrement dédiée au noble équidé, a déjà 24 ans d'âge. Créée en 1996, l'Association sportive équestre et de loisirs de la commune de Tiaret (ASELCT) est fort connue pour la qualité de ses chevaux, mais aussi et surtout pour l'exploit de ses cavaliers. Malgré les difficultés rencontrées depuis quelque temps déjà, une situation aggravée par la pandémie de Covid-19, l'association, basée au niveau du haras national de Chaouchaoua, continue, outre l'activité mère qui est l'endurance, selon son président M. Belkacem Safi, à tenter de faire revivre des activités liées au tourisme vert comme la mise en valeur des circuits équestres ruraux existants, des visites aux sites historiques et culturels à travers des randonnées équestres, la création d'un Poney Club, des activités pédagogiques de proximité en faveur des écoliers, ou encore le développement rural avec des actions de partenariat avec les riverains se trouvant à proximité des sites et circuits équestres. L'ASELCT, à caractère sportif et culturel, s'investit également dans les métiers para-hippiques comme la création d'une école de maréchalerie, une école de bourrellerie moderne et traditionnelle. Mais malgré le programme ambitieux de l'association, elle se retrouve sans siège au plus grand dam de son président, M. Belkacem Safi, qui ne cesse de lancer des appels à l'adresse des responsables locaux pour trouver une solution définitive au problème du siège dont souffre l'ASELCT.
Pourtant, l'ASELCT s'est, à maintes reprises, distinguée avec d'excellents résultats comme des championnats d'Algérie élite en individuel, ou encore une honorable participation au championnat du monde d'endurance des jeunes cavaliers en Italie, avec à la clef une première place au niveau africain.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.