Rassemblements de soutien des partis politiques et de la société civile avec les Palestiniens    Seuls 16% du programme national achevés    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Plus de 730 commerçants mobilisés pour la fête de l'Aïd el-Fitr    «Repêchage» de listes électorales    48e anniversaire de création du Polisario: une expérience pionnière dans la lutte ayant déjoué les visées de l'occupant marocain    Amine Makboul appelle les régimes qui normalisent avec l'entité sioniste à revoir leurs politiques    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Bilan de la vaccination contre le Covid-19    15 000 livres pour les zones d'ombre    Démocratie en construction ?    Appel à plus de soutien aux réfugiés sahraouis    Creusement continu du déficit budgétaire    Retour de l'homme du professionnalisme    7 décès et 184 nouveaux cas    Permis de construire pour le centre de formation    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    La mauvaise leçon    Les souscripteurs dans l'expectative    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Prémices d'un retour à la case départ    REVISION À LA HAUSSE DES PENSIONS DE RETRAITE    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Bouira : Situation alarmante au barrage Koudiet Asserdoune    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    USM Alger: La confiance retrouvée    La force est à la loi    Boukadoum s'entretient avec son homologue iranien    Zidane peste contre l'arbitrage    La Seor perd 240 millions de dinars    Salah vers le PSG?    Ibra sort blessé à 5 semaines de l'Euro    L'Iran confirme les pourparlers avec l'Arabie saoudite    Des candidats indépendants encombrants    Une «révolution» à ne pas rater    Hirak : la nouvelle donne    «N'oublions pas l'ombre des massacres du 8 mai 1945»    «Je suis engagé pour mon devoir...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le transport aérien pourra-t-il s'ouvrir à de nouveaux horizons?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 21 - 04 - 2021

Le transport aérien à Tébessa pourra-t-il un jour décoller et s'ouvrir de nouveaux horizons avec plus de perspectives ? Et pour ce faire, il faudra éradiquer toutes sortes d'entraves devant un tel projet.
A commencer par sa réhabilitation et son équipement, donc penser déjà à l'amélioration des prestations, mais aussi la sécurisation de son environnement, réseau d'assainissement, éradication des constructions illicites érigées dans le périmètre immédiat de l'enceinte des installations aéroportuaires. L'aéroport de Tébessa a bénéficié dans le passé d'un programme d'extension et de consolidation des pistes, de 3000 et 2400 m chacune, homologuées à recevoir des avions gros porteurs. L'infrastructure n'est pas trop éloignée du centre-ville (3km), ce qui facilite l'accès aux usagers de ce moyen de transport.
L'aérodrome est aussi exploité pour des vols vers Hassi Messaoud et Hassi R'mel et un vol régulier à destination d'Alger.
De par sa situation géographique de wilaya frontalière, Tébessa offre le potentiel technique et logistique, pour que son aéroport puisse devenir un levier stratégique dans le transport aérien, de voyageurs et marchandises, un créneau mis au service des opérateurs économiques et des promoteurs investisseurs.
D'un aérodrome militaire pendant l'époque coloniale, puis civile dans les années 78, l'aéroport ‘Cheikh Larbi Tébessi' prétend à mieux, une demande soulevée par les habitants de la région, pourquoi ne pas reprogrammer des vols vers l'étranger (Europe) et peut-être des vols vers les Lieux Saints ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.