«Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Une aubaine pour Sonatrach    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Les engagements de Belabed    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Vingt médailles pour les Algériens à 24h de la clôture    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Saisie de 250 quintaux de son destinés à la spéculation illicite    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Le Président Poutine accuse les élites occidentales    Skikda Un incendie maîtrisé    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Lancement d'un programme d'appui spécifique au cinéma au théâtre et à la musique    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Maroc: trois morts par asphyxie dans un puits d'extraction de charbon au nord-est du pays    Judo / Jeux de la solidarité islamique 2022 : l'argent pour Asselah, le bronze pour Ouallal    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    La canicule continuera d'affecter l'Est du pays jusqu'à mercredi    Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    La faim plus menaçante    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une troisième vague du virus pas écartée: Situation alarmante
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 04 - 2021

Les plus hautes autorités du pays viennent de prendre «des mesures urgentes» pour l'acquisition du vaccin anti-Covid, a indiqué, vendredi, le directeur général de l'Institut Pasteur d'Alger (IPA), Fawzi Derrar.
En effet, les indicateurs épidémiologiques actuels relatifs au Covid-19 et aux nouveaux variants sont «alarmants», ont mis en garde vendredi, le directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA), Fawzi Derrar et le chef de Service d'épidémiologie et de médecine préventive à l'Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) de Blida, Pr. Abderezzak Bouamra.
Après une relative accalmie qui a permis aux Algériens de souffler, le virus tueur est de retour, alertent les spécialistes de la santé. Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a appelé, lors du dernier conseil de gouvernement, le ministre de la Santé à «résorber les retards accusés dans l'acquisition du vaccin anti-Covid-19».
Le directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA), Fawzi Derrar et le Chef de service d'épidémiologie et de médecine préventive à l'Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) de Blida, Pr. Abderrezak Bouamra, sont d'accord pour alerter d'une situation qui devient «inquiétante», au vu du rebond des contaminations, aggravé par une augmentation des cas liés aux nouveaux variants du coronavirus.
En effet, les deux spécialistes, invités d'un plateau de télévision nationale vendredi, ont estimé qu'il «n'est pas exclu que l'Algérie enregistre une troisième vague de la pandémie, surtout après le relâchement des citoyens quant au respect des gestes barrières, constaté ces dernières semaines», ont encore alerte les deux experts. Ces derniers se sont également montrés préoccupés par l'augmentation des cas de contamination liés aux variants britannique et nigérian. Insistant sur la «nécessité vitale» d'un retour urgent aux mesures de prévention, les deux scientifiques sont d'avis pour signaler que le virus tueur est toujours en circulation en Algérie, «au moment où l'on constate un laisser-aller généralisé des citoyens», ont-ils mis en garde, ajoutant que la situation «devient encore plus inquiétante avec l'augmentation des contaminations liées aux nouveaux variants du virus». Se montrant rassurant, le directeur de l'Institut Pasteur, Fawzi Derrar, a expliqué que les «variants ne sont pas plus dangereux que la souche d'origine», et que l'IPA «dispose des moyens nécessaires pour détecter tous les variants en circulation dans le monde». Au sujet du variant indien, le DG de l'IPA s'est limité à dire que «les laboratoires mondiaux travaillent à adapter les vaccins aux nouveaux variants, en plus de la souche d'origine», a-t-il indiqué.
Concernant l'acquisition du vaccin anti-Covid-19, Fawzi Derrar a révélé que l'Algérie a signé deux contrats avec les laboratoires ‘Sinopharm' et ‘Pfizer', et «les premières quantités seront réceptionnées durant le mois prochain, en attendant d'autres lots dès le mois de juin», a-t-il expliqué. Au sujet du vaccin AstraZeneca, le Pr Abderrezak Bouamra a affirmé que ce vaccin «n'avait pas de contre-indications particulières comparé aux avantages qu'il offre à l'humanité». Abondant dans le même sens, le Pr Lyes Rahal a estimé, de son côté, que les citoyens «sont réticents au vaccin AstraZeneca parce que victimes de certains médias».
Le DG de l'IPA a également indiqué que les hautes autorités avaient pris des «mesures urgentes» pour l'acquisition graduelle du vaccin à la fin du mois d'avril et en début de mai prochain. A ce propos, il a annoncé l'adoption de nouvelles méthodes de gestion de ces vaccins plus optimisées qu'auparavant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.