Le Président Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Logements AADL: début de l'opération de retrait des ordres de versement de la 4e tranche    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    CDH: appel à la protection des détenus politiques dans les prisons marocaines    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Financement de la campagne présidentielle: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Gymnastique/Championnat arabe: l'Egypte remporte le titre en individuel et par équipes    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    «C'est l'artère qui alimente le corps de bataille»    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Washington dissipe les nuages    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Les députés relèvent l'absence de chiffres    «C'est une prouesse diplomatique»    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19 en Algérie: les indicateurs épidémiologiques actuels sont "alarmants"
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 04 - 2021

Les indicateurs épidémiologiques actuels relatifs au Covid-19 et aux nouveaux variants sont "alarmants", ont mis en garde vendredi le directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA), Fawzi Derrar et le Chef de service d'épidémiologie et de médecine préventive à l'Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) de Blida, Pr. Abderezzak Bouamra.
Invités de l'émission "Al Siha fi ousbouu", les deux spécialistes ont affirmé que l'apparition d'une troisième vague était possible, notamment après le laisser aller observé ces dernières semaines chez les citoyens quant au respect des mesures barrières, outre la courbe ascendante des contaminations et l'augmentation du nombre des cas atteints des variants Britannique et Nigérian.
Soulignant l'importance de la vigilance, ils ont mis garde contre une augmentation possible des cas d'atteinte par le virus originel et les variants qui sont, ont-t-ils dit, "une épidémie dans l'épidémie".
Concernant les variants, le DG de l'IPA a indiqué qu'en dépit de leur faible nombre actuellement l'on observe une augmentation des cas, rappelant par la même occasion les capacités de l'Institut en matière de détection des nouveaux variants.
Seuls les variants britannique et nigérian circulent en Algérie, a-t-il ajouté, relevant au sujet du variant Indien de faibles données, d'autant que les producteurs de vaccins œuvrent à adapter leurs produits au virus originel et aux variants.
Interrogé sur la faible cadence d'acquisition des vaccins, Dr. Derrar a précisé que l'Algérie avait signé des contrats avec plusieurs laboratoires, dont Sinopharm et Pfizer, annonçant la réception en mai prochain d'une quantité de vaccins de ces deux laboratoires.
Lire aussi: Coronavirus: 199 nouveaux cas, 138 guérisons et 9 décès
Pour rappel, le Premier Ministre, Abdelaziz Djerad, avait demandé au ministre de la Santé, lors de la dernière réunion du Gouvernement, de veiller à résorber les retards constatés dans les livraisons des vaccins anti-COVID-19 déjà commandés".
Par ailleurs, il a fait savoir que l'Institut disposait de certain stock en matière des trois vaccins acquis par l'Algérie, à savoir "Sputnik V, Sinopharm et AstraZeneca (suédo-britannique)".
De son côté, le Pr. Bouamra a indiqué que les effets secondaires du vaccin AstraZeneca étaient faibles par rapport à ses bienfaits pour l'humanité.
Pour sa part, le directeur général des structures sanitaires au ministère de la Santé, Pr. Lyes Rahal, également membre du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, a affirmé que certains citoyens réticents au vaccin AstraZeneca ont été victimes de certains médias.
S'agissant des ruptures enregistrées ces des dernières semaines, M. Derrar a indiqué que les hautes autorités avaient pris des "mesures urgentes" pour l'acquisition graduelle de cette matière à la fin du mois d'avril et en début de mai prochain.
A ce propos, il a annoncé l'adoption de nouvelles méthodes de gestion de ces vaccins plus optimisées qu'auparavant.
Le dernier bilan du ministère de la santé fait état de 200 nouveaux cas et 9 décès durant les dernières 24h.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.