Feux de forêt: le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue palestinien    Goudjil salue le grand intérêt qu'accorde le Président de la République au dossier de la Mémoire    Feux de forêt: le secrétaire général de la Ligue arabe présente ses condoléances à l'Algérie    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie décroche dix médailles en Kick-boxing, dont cinq ce jeudi    Manchester United: l'hypothèse Dortmund pour Ronaldo    Congrès de la Soummam: un dispositif de génie pour assurer la plus grande sécurité    Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution    Feux de forêt : le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue tunisien Kaïs Saïed    Tennis / Tournoi international ITF (U14): l'Algérienne Badache sacrée à Tunis    Le Premier ministre se rend à El-Tarf    Feux de forêts: le Haut commandement de l'ANP mobilise des hélicoptères    Une délégation du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies reçue à Alger    "Section Aéroportée 2022": exécution de l'épreuve du Biathlon    Industrie pharmaceutique: Benbahmed aborde avec des experts de l'UA les opportunités de coopération    Le monodrame "Gilgamesh, comme vous en avez jamais entendu parler" présenté à Alger    Déclarations algérophobes de Raïssoui : des "divagations infâmes" étrangères à l'unité des rangs    «Les Palestiniens, spectateurs et acteurs de leur... propre extinction ?»    Faible impact    Agriculture et développement rural: Aperçu historique sur l'évolution du foncier agricole en Algérie à travers les âges    Démographie et procréation    Les habitants de la corniche endurent le calvaire: Embouteillages, tension sur les transports, diktat des «clandestins»    Aïn El Beïda: La ligne 28 prolongée jusqu'à la cité 2000 logements    ONE, DEUX, TROIS... TAHIA L'ALGERIE !    Gara-Djebilet: L'exploitation de la mine de fer a commencé    Ligue 2: Préparation de la nouvelle saison    Le courage de vivre    L'esprit des comportements    Incorrigible Makhzen!    La presse marocaine prend le relais    Dix-sept morts après des frappes turques dans le nord    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Et de trois pour Syoud!    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Tebboune présente ses condoléances    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    15 pays y prennent part    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Conditions imposées pour rentrer au pays: La protesta des émigrés s'amplifie
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 30 - 05 - 2021

La compagnie nationale Air Algérie a démenti, hier, l'information qui a circulé la veille sur les réseaux sociaux, faisant état d'un communiqué annonçant une offre promotionnelle intitulée «Pack Voyage» à l'intention des ressortissants algériens souhaitant entrer au pays pendant les vacances.
Un média en ligne affirme avoir pris contact avec la direction de la compagnie qui a qualifié le communiqué portant offre «Pack Voyage» de «totalement infondé», affirmant ne rien à voir avec cette publication qui a fait le tour des réseaux sociaux vendredi. «Ajoutant que le but de cette publication est de semer la confusion dans l'opinion publique», affirme la direction d'Air Algérie, selon la même source. Dans ladite publication, la «direction générale de la communication» de la compagnie nationale aurait précisé les frais liés au «Pack Voyage», affichant des prix de «100 euros» pour deux test PCR, «70 euros pour une nuitée d'hôtel par personne», un «test antigénique» à 30 euros.
Par ailleurs, et selon des médias en ligne, des dizaines de personnes parmi la communauté algérienne résidant en France ont observé, hier, trois rassemblements, à Paris, Lyon et Marseille, pour «protester contre les conditions imposées par les autorités algériennes pour rentrer au pays» en cette période de crise sanitaire Covid-19. A Paris, le rassemblement a eu lieu devant l'ambassade d'Algérie. Alors qu'à Marseille et Lyon, les rassemblements se sont déroulés devant les consulats d'Algérie. Les manifestants ont dénoncé les «conditions démesurées» exigées pour rentrer au pays, et ont demandé des «explications» et une «révision» de ces conditions. Le consul d'Algérie à Lyon a demandé, selon les mêmes sources, «un délai de trois jours» le temps pour lui de faire parvenir les revendications des manifestants «aux plus hautes autorités du pays». Pour rappel, plusieurs organisations de la diaspora algérienne établies à l'étranger avaient demandé, la semaine écoulée, d'exempter de la quarantaine obligatoire des ressortissants à leur arrivée en Algérie, notamment ceux déjà vaccinés et dont le test PCR est négatif. Dans un communiqué commun, 23 organisations de la diaspora algérienne se disaient «choquées et très déçues» par les nouvelles dispositions rendues publiques, lundi, par les services du Premier ministre au sujet de la reprise des vols. Ils ont soulevé des revendications articulées autour de huit (08) points principaux, en tête desquels figure l'annulation de la quarantaine pour les voyageurs ayant été vaccinés contre le Covid-19 et ceux dont le test PCR est négatif.
Ils ont également insisté sur la suppression des autorisations d'entrée en Algérie. Et d'exiger des éclaircissements notamment en ce qui concerne la suppression des autorisations exceptionnelles d'entrée ou de sortie de ou vers le pays, plus de détails au sujet de l'« ouverture progressive» des frontières, le plafonnement des prix des billets d'avion, surtout après le renchérissement rédhibitoire intervenu dès l'annonce de la reprise des vols, et la fixation d'une date pour la réouverture des frontières maritimes pour atténuer la pression sur le transport aérien. De même, ils ont demandé plus de détails au sujet de la validité du test PCR.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.