7 ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    Les prix poursuivent leur hausse    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Saïed maintient les mesures d'exception    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    877 employeurs concernés à M'sila    La justice se saisit du dossier    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des partis politiques à la traine    Intense activité pour Lamamra à New York    un conseil national du tourisme?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Daïra d'Es-Sénia: Réception de près de 2.000 logements sociaux avant la fin de l'année
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 15 - 07 - 2021

En parallèle à la relance de plus de 600 logements sociaux qui étaient à l'arrêt depuis plusieurs mois, la daïra d'Es-Sénia procédera à la réception de quelque 2.000 logements avant la fin de l'année en cours. Selon les services de la wilaya, ce programme en phase d'achèvement permettra de répondre aux nombreuses demandes déposées par les mal-logés de la daïra depuis plusieurs années.
Selon les mêmes services, près de 540 logements sont à leur fin, alors que les travaux dans 1.400 autres unités avoisinent les 90%. Les services de la wilaya signalent que le programme dans sa totalité sera livré avant la fin de cette année. Ce programme qui avait connu un retard de plusieurs années, avait été relancé en février 2019.
Par ailleurs, il y a quelques jours, les travaux de réalisation de quelque 600 logements à Aïn El Beïda dans la commune d'Es-Sénia ont été lancés après plusieurs mois d'arrêt, dans le cadre du programme de l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) d'Oran de l'exercice 2021. Le délai de construction de ces logements de type F3 est fixé à 24 mois et des instructions ont été données à l'entreprise de réalisation pour accélérer la cadence des travaux pour leur livraison dans les délais impartis, voire même réduire la durée à 18 mois. D'autre part, les travaux de réalisation de 3.000 logements publics locatifs dont 1.000 dans la daïra d'Es-Sénia destinés à la résorption de l'habitat précaire de Sebkha et 1.000 autres des communes de Oued Tlélat et Béthioua sont achevés, a-t-on fait savoir. La relance des chantiers à l'arrêt concerne aussi les communes de Béthioua, Aïn El Turck, où d'importants quotas de logements seront réalisés.
En application des dernières directives du wali d'Oran, les services de l'OPGI ont procédé dernièrement à la relance de plusieurs projets qui étaient à l'arrêt depuis plusieurs années. C'est le cas à Tafraoui où l'Office de promotion et de gestion immobilière a relancé les travaux de quelque 700 logements sociaux au niveau de la localité de Jfafla. Selon les services de la wilaya, deux entreprises ont été installées pour relancer ce chantier qui était à l'arrêt depuis plusieurs années. La relance de ce projet, très attendue par la population de la daïra de Béthioua, s'inscrit dans le cadre des dispositions prises par le wali d'Oran pour relancer tous les projets à l'arrêt. A ce titre et dans un souci de livrer tous les projets d'habitat inscrits par la wilaya d'Oran, une commission a été installée pour le suivi de tous les chantiers, en application des directives du wali. Ce dernier a indiqué dernièrement qu'un plan d'action a été élaboré pour assurer le suivi des projets d'habitat bloqués depuis des années.
Au total, ce sont plus de 2.500 logements qui doivent être relancés, assurent les mêmes sources. Dans une première phase, le wali d'Oran avait annoncé, lors de la dernière session de l'APW, que 2.500 logements sur 5.000 à l'arrêt ont été déjà relancés ainsi que de nombreux autres projets. Une des principales causes de l'arrêt des chantiers est la défaillance des entreprises retenues pour la réalisation. Le wali avait insisté sur l'installation de nouvelles entreprises et la relance de tous les chantiers en suspens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.