Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Face à la multiplication des cas de Covid: Une cellule de crise pour gérer le problème de l'oxygène
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 31 - 07 - 2021

Alors que le nombre de cas de contaminations au Covid-19 tourne autour des 1500 cas/jour et un nombre élevé de décès, l'Etat rassure quant à la disponibilité des moyens pour faire face à la situation.
En effet, le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane a affirmé, jeudi après-midi à Alger, que l'Etat avait pris « une série de mesures » pour assurer la disponibilité de l'oxygène dans les établissements hospitaliers et « répondre à la demande croissante due à la recrudescence des contaminations à la Covid-19 ». « Sur instruction du président de la République, il a été décidé de prendre une série de mesures pour satisfaire la demande croissante en matière d'oxygène dans les différents établissements hospitaliers à l'échelle nationale », a précisé le Premier ministre dans une déclaration à la presse.
Rappelant que « la production nationale oscillait entre 400.000 et 120.000 L/J, le Premier ministre a indiqué que « la hausse brusque de la demande » d'oxygène a amené à prendre des décisions et des mesures pour venir en appui à cette production ». Pour Benabderrahmane, il s'agit de « l'importation de 15.000 concentrateurs d'oxygène, dont 1050 déjà réceptionnés, et 750 autres nous parviendront demain vendredi, mais également de l'acquisition de «2250 concentrateurs entre les 3 et 5 août prochain, tandis que d'autres cargaisons seront reçues par lots à compter du 10 août », a-t-il rassuré.
Toujours selon le PM, l'Algérie a passé commande pour l'acquisition de « 10 unités de production d'oxygène d'une capacité de 20.000 et 40.000 litres à répartir sur les grands établissements hospitaliers, ce qui permettra «d'atténuer la pression qui prévaut actuellement au sein des hôpitaux».
Aïmene Benabderrahmane a également fait état d'une mesure « urgente prise dans ce sens, consistant en l'importation de plus de 160.000 litres d'oxygène, en sus d'autres quantités ». A ces mesures s'ajoutent d'autres telles l'affectation des structures hôtelières aux patients afin de mieux les prendre en charge et de leur fournir les quantités d'oxygène nécessaires.
6000 concentrateurs d'oxygène attendus
De son coté, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a affirmé que « l'Etat s'emploie à assurer la disponibilité des concentrateurs d'oxygène dans les plus brefs délais », indiquant que la situation épidémiologique dans le pays est « très inquiétante ». Le ministre a fait état « d'une grande pression sur l'oxygène au niveau des hôpitaux, malgré les efforts déployés par la cellule de coordination auprès du Premier ministère, soutenue par d'autres cellules locales ». Et d'assurer que « les choses vont s'améliorer lorsque les hôpitaux seront dotés d'appareils et concentrateurs d'oxygènes et s'approvisionneront indépendamment de cette matière vitale ». Benbouzid a également révélé, que l'Algérie allait réceptionner au moins 6.000 concentrateurs d'oxygène, estimant impératif, face à la situation épidémiologique « très inquiétante, de travailler d'arrache pied et dans le calme afin de sortir de cette crise avec un minimum de pertes humaines », a-t-il souligné. Pour ce qui est de l'évolution de la production journalière d'oxygène médical en litres, cinq (5) opérateurs sont agréés par le Ministère de l'Industrie Pharmaceutique, à savoir LINDE GAZ, CALGAZ, SIDAL, AURES GAZ et SARL GAZ INDUSTRIEL. La capacité globale installée est de 340.000 litres/jour, alors que la production journalière effective est d'environ 300.000 litres/jour. Trois (3) producteurs d'oxygène industriel convertible en oxygène médical relevant du domaine sidérurgique ont également contribué à fournir l'oxygène, à savoir TOSYALI-ORAN, AQS -JIJEL et SIDER-ANNABA. Ces 3 opérateurs ont fourni une production moyenne de 95.000 litres/jour.
3,5 millions de personnes vaccinées
Dans le même sillage, le Premier ministre a souligné que «l'immensité du territoire national nécessite la mise en place des mécanismes permettant de répondre à tous les besoins en temps opportun, et c'est ce que nous avons fait à travers la création d'une cellule de crise au niveau du Premier ministère, qui a géré cette phase de manière efficace et efficiente, en sus d'une cellule opérationnelle qui a commencé son travail mercredi, dans le but de répondre opérationnellement à tous les besoins au niveau des centres hospitaliers». En outre, le PM a appelé les citoyens à « respecter les mesures de prévention et à aller se faire vacciner, tout en faisant montre du plus haut degré de conscience et en évitant les états de panique que certains réseaux sociaux tentent de semer en diffusant des informations fausses et sans fondement » qu'il a qualifiées « d'exploitation de la détresse des patients et de leurs familles».
Selon les services du Premier ministère, prés de 3,5 millions de personnes ont été vaccinées en Algérie depuis l'entame de l'opération de vaccination, alors que l'Etat algérien a acquis plus de 9 millions de doses de vaccins jusqu'à fin juillet. « Un total de 3.421.279 personnes vaccinées, dont, 2.696.467 personnes ont reçu la première dose de vaccin, tandis que 724.812 personnes ont reçu la deuxième dose de vaccin», a précisé la même source.
A propos de l'acquisition des doses de vaccins, les services du Premier ministère indiquent qu'un total de 9.273.200 doses ont été acquises à fin juillet 2021, alors que les prévisions pour le mois d'août sont arrêtées à 8.200.000 doses du vaccin Sinovac pour le 30 juillet 2021, 758.000 doses d'Astra Zeneca (dans le cadre Covax) et 650.000 doses de Sputnik V.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.